• Accueil
  • > Culte en Algérie
  • > Le jeûne tel qu’il est pratiqué par la majorité des Algériens est vidé de sa dimension religieuse

Le jeûne tel qu’il est pratiqué par la majorité des Algériens est vidé de sa dimension religieuse

ramadan1.jpgBakir Dadi Bouhoun pour « Algérie Politique »

Le jeûne tel qu’il est pratiqué par la majorité des Algériens est vidé de sa dimension religieuse. En effet, il y a chez la majorité d’entre nous une confusion entre jeûne « saoum », acte physiologique c’est-à-dire abstention de s’alimenter, de boire et d’avoir des rapports sexuels du lever du soleil à son coucher, et carême ”siam” devoir religieux pour ceux en mesure de le pratiquer sans incidence sur la santé du jeûneur. 

C’est un des 5 piliers de l’islam, mois de spiritualité, celui qui le pratique est tenu de pratiquer les prières, de mettre à l’épreuve sa volonté en s’abstenant de manger, de s’énerver, de s’adonner, aux plaisirs du palais, du corps, aux jeux, de réduire ses consommations en biens matériels, d’apporter de l’aide aux nécessiteux, d’avoir une conduite exemplaire.. C’est le mois du repos du corps et de l’esprit pour mieux se consacrer à la dévotion d’Allah.

Or force est de constater que durant ce mois dit sacré, c’est la dérive, la folie collective, et le comportement antireligieux de la plus part des jeûneurs.
Ce mois devient en réalité le mois des plaisirs culinaires, des soirées musicales , des dépenses effrénées, et pour certains c’est le mois de la tricherie, de l’hypocrisie, du vol, du détournement de tout genre, de la spéculation « RIBA », interdite par la religion, de l’appauvrissement des nécessiteux, de l’enrichissement des malhonnêtes, de la fatigue du corps par une alimentation glycémique et adipeuse avec de graves conséquences pour les diabétiques et ceux qui souffrent d’excès de cholestérol et de complication cardiovasculaire, c’est le mois de la paresse nationale des soirées de jeux et musicale etc.et de l’arrêt total de l’économie du pays.

Au lieu de persécuter ceux qui ne l’observent pas, ceux qui sont en charge de nos affaires religieuses doivent mener une campagne de sensibilisation à commencer par donner l’exemple par un comportement en conformité avec l’esprit du « siam », dénoncer les dérives hautement nuisibles pour le citoyen, la population, le Pays et même pour l’image de l’islam.

Il est triste de voir notre pays, qui traverse depuis des décennies une crise économique profonde, à l’arrêt total durant plus d’un mois dans un monde ou la compétitivité économique est féroce entre les nations .
Un Hadith du prophète autorise de manger durant le carême pour vaincre votre ennemi. Bourguiba l’ a utilisé comme fetwa pour inviter les fonctionnaires et travailleurs à ne pas pratiquer le ramadan car il considère, à juste titre, que le sous développement est le plus grand ennemi de son pays et qu’il est à l’origine de la colonisation de son pays et non l’inverse.

Un Algérien fier de se religion et pratiquant

Commentaires

  1. AMAROUCHE dit :

    Bonjour !

    Le constat est amére. Il ne peut être question de religion sans morale. Elle est la clef de la spiritualité. Un difficile équilibre comportemental entre le corporel organisme physique s’entend et le spirituel émanant de l’âme (animation mesurée, pesée) et du coeur lavé de ses souillures. Un milliardaire vraiment pieux peut offrir à un pauvre malheureux un comescope pour le rendre heureux et ça ne lui coûte rien du tout proportionnellement à ses gigantesques moyens matériels et financiers. L’homme intérieur rayonne sur son aspéct extérieur. Dans la vie se justifie comme les écritures du comptable digne de ce nom, preuve à l’appui. Un économiste anglais dit :  » si tu veux que ton frére vive un jour, donnes lui un poisson (pas un poison), si tu veux qu’il vive toute sa vie, apprends lui à pêcher. »

    Mais que dire aussi de cette expréssion à lourde signification utilisée par son auteur d’origine :  » Le Roi Dagobert qui met sa culotte à l’envers ? « 

  2. SITTING BULL dit :

    @ AMAROUCHE

    Tu dois (TROP !) rêver de poissons à l’approche de AID EL FITR , Amigo ….

    Seulement voilà, tu t’es TOTALEMENT gourré à propos de la citation ! Il ne s’agit pas de celle d’un ECONOMISTE ANGLAIS , mais d’un PROVERBE CHINOIS !!!

    Saha F’tourek et SAHA AIDEEEEEEEEKKKK, Amigo !!!!

  3. AMAROUCHE dit :

    Bonjour Amigo !

    Je te remercie pour cette petite mise au point si bénéfique. Vois-tu combien sont nécéssaires les souvenirs et le devoir de mémoire de se faire rappeler toujours ses leçons d’anton ? Je suis content.

    Mais seulement voilà :  » faudra-t-il s’intérésser à la marchandise ou à l’emballage ?

    J’en profite donc pour réctifier une erreur de sais également dont il faudra lire :  » dans la vie tout se justifie comme les écritures comptables… » Et en comptabilité, l’on dit :  » un travail fait par l’un, doit être contrôlé par l’autre.  » Et c’est ce que tu viens de faire. C’est bien.

    A mon tour, je te dis saha Ramtanik, saha f’tourel et bonne fête de l’Aïd inch Allah pour toi et ta famille, voire tes amis, tes camarades et tes cercles de connaissances relations !

  4. Nomade dit :

    Le mois des paradoxes et de l’hypocrisie générale, voila ce que c’est ( hacha ramdhan rabi )

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER