Arrêtons de faire croire aux gens que tout le monde nous en veut !

alger.jpgEl Hadi pour « Algérie Politique » 

Abstraction faite du contenu du Petit Futé que je n’ai pas lu, abstraction faite des manipulations dont peut faire l’objet ce guide moyennant finances, je suggère aux journalistes algériens de faire preuve d’un peu plus de professionnalisme et de mener leurs propres enquêtes dans tous les domaines y compris celui du tourisme. Il est vrai qu’il y a un phénomène d’accoutumance à la médiocrité dans le pays, les gens ont inconsciemment “normalisé” l’anormal, banalisé l’aberration,valorisé les escrocs et marginalisé les compétences les honnêtes gens.

Vivant en France et faisant des pèlerinages presque tous les six mois à “Alger”, je m’aperçois avec un oeil non pollué et non corrompu de la dégradation des moeurs de l’état d’insalubrité et de l’inexistence d’autorité etc…

Je suggère aux journalistes de faire un tour, surtout le soir dans les hôtels supposés classés pour voir la vraie vitrine actuelle du pays. Je leur suggère de sortir en ville pour constater les monticules d’ordures qui s’amoncellent même dans les carrefours des grandes avenues; je leur suggère de regarder un peu plus la télévision nationale pour s’apercevoir de l’indigence intellectuelle; je leur suggère d’aller à l’aéroport d’Alger pour constater l’état des toilettes où il faut patauger dans des mares “d’eau” pour se laver les mains ou faire ses besoins élémentaires, de constater ce que fait la compagnie AIR ALGERIE de ses clients allant jusqu’à annuler des vols sans les annoncer et j’en ai été victime le 14/08/2010. 

Ce jour là, un chef d’escale a justifié l’aberration par le fait que la majorité des avions ont été affectés pour EL OMRA. Je vous laisse juger du sérieux de cette compagnie et de ses dirigeants. Allez voir le périphérique d’Alger où vous constatez “des petits jeunes” rouler à tombeau ouvert à plus de 120 km/h sous l’oeil protecteur de dizaines de policiers et de gendarmes qui sillonnent l’autoroute en motos et ils me donnent l’impression de vouloir justifier leur présence par la quantité de carburants qu’ils consomment ….

Arrêtons la paranoïa collective ! Arrêtons de faire croire aux gens que tout le monde nous en veut ! Oublions l’autorité grande absente dans la vie quotidienne du citoyen, et faisons notre autocritique. Exigeons un enseignement de qualité dans les écoles pour espérer un changement futur, exigeons l’enseignement de l’éducation civique dans les écoles.

Quant aux responsables politiques, je les implore de sortir un peu de “leurs ghettos” relativement luxueux (le luxe est un concept) pour essayer de régler des problèmes qui peuvent nous emmener aux mêmes conséquences d’il y a vingt ans si des solutions urgentes ne sont pas trouvées.

Commentaires

  1. El Erg Echergui dit :

    @ El Hadi

    Mais, mon ami tout ce que vous avez dit doit être vrai; j’ai vu pire. L’exemple de l’envahissement des immondices dans les espaces urbains est une honte autant pour les citoyens que pour les pouvoirs publics. Mais est-ce pour autant que nous devions laisser une agence de voyages étrangère braquer sa loupe sur nos maux sociaux quand on sait que les maux qui existent de son propre pays sont simplement occultés.

    Le petit futé cri sur tous les toits que l’Algérie est sale et que les Algériens sont débiles et méchants. Les auteurs de ce guide de voyage ont fait une interprétation politique de la situation dégradée en Analgérie, ils se sont évertués à en donner tous les aspects plus ou moins vrais de cette saleté alors qu’en même temps il se garde de faire de même pour les autres pays. Ce n’est ni juste ni de son ressort. Il y a d’autres organes et d’autres espaces qui évoquent ce genre de problème.

    Tout ce que j’avais dit se trouve dans l’abstraction que vous avez faite au début.

  2. El Erg Echergui dit :

    @ El Hadi

    Mais, mon ami, tout ce que vous avez dit doit être vrai; j’ai vu pire. L’exemple de l’abondance des immondices dans les espaces urbains est une honte autant pour les citoyens que pour les pouvoirs publics. Mais est-ce pour autant que nous devions laisser une agence de voyages étrangère braquer sa loupe sur nos maux sociaux quand on sait que les maux qui existent de son propre pays sont simplement occultés.

    Entre « croire que tout le monde nous veut du mal » et se laisser béatement flageller à travers une description méprisante, il y a un chemin que l’on pourrait emprunter pour préserver notre dignité. Je ne vois pas de différence entre les propos du petit futé et les propos d’un raciste comme Lepen. Si vous pensez que l’un n’a rien dit de méprisant, alors il faut accepter de se regarder dans le miroir du parti de ce raciste (FN).

    Tout ce que j’avais dit se trouve dans l’abstraction que vous avez faite au début.

    Le petit futé cri sur tous les toits que l’Algérie est sale et que les Algériens sont débiles et méchants. Les auteurs de ce guide de voyage ont fait une interprétation politique de la situation dégradée en Algérie, ils se sont évertués à en donner tous les aspects plus ou moins vrais de cette saleté alors qu’en même temps il se garde de faire de même pour les autres pays. Ce n’est ni juste ni de son ressort. Il y a d’autres organes et d’autres espaces qui évoquent ce genre de problème.

  3. AMAZIGH dit :

    Bonsoir,
    Ce que je vais écrire est peut être pas sympa mais c’est la triste vérité.C’est avec plaisir que je voyage à l’étranger, de voir des pays NORMAUX.Lorsque je vais en algérie, j’ai toujours cette impression de visiter un asile psychiatrique à ciel ouvert.Les gens sont nerveux,la police à l’aéroport ressemble à la flicaille des anciens pays de l’est; lugubre, aucun sourire.Sur la route, on se tient le ventre,c’est fou comme les algériens conduisent mal, la vie ne vaut rien pour eux. La télé nationale est restée comme dans les années 70.Indigente,triste et débile.Arretez de penser que le monde entier vous déteste. Regardez vous et regardez les singes qui vous gouvernent.

  4. foralgerian dit :

    Premièrement ce cas relève tout simplement du marketing.. « Heureusement » les Algériens ont bien compris le manège et nous n’avons pas vraiment besoin d’un petit filou de nous faire savoir ce qui est déjà connue par tout les Algériens.
    Maintenant pour le négativisme, ce n’est rien de nouveau, on apprends pratiquement rien du tout, n’est ce pas?
    Vraiment, depuis quand les histoires des hôtels, d’Air Algérie, des rues sales et des services publiques sont des nouvelles ?

    Salutations

  5. Votre nom...gjingis dit :

    ce que je n arrive pas a comprendre.en algerie on ne cesse de d enseigner l islam la religeon de tolérance aux algeriens .ceux qui se passe h24 ,le pays est riche en toutes réserves dans. Un immense pays
    qui peut faire survivre 300millions d habitans.moi je pense que c est trops tard de le remettre debout ,Aucune vision ,
    je vois une revolution a proximité
    que je ne souhaite pas car c est notre pays
    mais basta pu…t de merde
    de cette voyoucratie

  6. persifleur dit :

    Fier d’être Algérien » est la phrase phare que nous servent en boucle nos médias dans leurs différentes prestations. Une rengaine qui nous est déclamée par tous, petits et grands, et en toutes circonstances.

    Absurde, on ne peut être fier que de ce qu’on fait ou on a pu faire, car c’est le seul compartiment de notre vie où seul le « génie » intrinsèque de chacun peut s’exprimer.

    Les autres (filiation, origines…) sont aléatoires et dépendent exclusivement de la grande loterie de la vie qui depuis la nuit des temps fait sa loi sans état d’âme ni bienveillance pour les milliards d’individus pas du tout fiers de leur état immuable de « sous hommes ».

    Méprisés et humiliés, hélas, parce que nés, malgré eux, du mauvais côté de la barrière, qui restera infranchissable pour le restant de leur sinistre vie.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER