• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 8 septembre 2010

Archive pour le 8 septembre, 2010

« Crise majeure entre Ramallah et Alger », selon un site de propagande sioniste

abbas.jpgEl Watan, dans un papier posté aujourd’hui sur son site internet, annonce en Une : Bouteflika ne veut pas de Mahmoud Abbas à Alger !  Le quotidien francophone algérien cite « Palestinien Today », décrit comme «  journal palestinien anglophone ». En réalité, l’article provient de JSS, un site de propagande israélien et sioniste: http://jssnews.com/2010/09/08/crise-majeure-entre-ramallah-et-alger/.  « Palestinien Today », n’est pas un «journal palestinien anglophone», mais est une petite agence palestinienne arabophone (http://www.paltoday.ps/arabic/News-89892.html).  Dans son propre papier, cette agence cite le journal arabophone algérien El Bilad qui est à l’origine de l’info.

 

 

Le vrai visage de l’Algérie

pauvre.jpgMohand Tahar MOHAMMEDI pour « Algérie Politique »

Voilà aujourd’hui le visage réel d’une l’Algérie pour laquelle prés de deux millions de valeureux  martyrs se sont sacrifiés: misère, grande pauvreté, insalubrité, corruption généralisée, pillages de tous ordres, dilapidation et bradage des biens publics, inflation des crimes crapuleux et économiques, faillite du système judiciaire et de la justice sociale, terreurs, crise morale, retour à la pensée unique, infrastructures moderne inexistantes, destruction de la cellule familiale, confiscation totale de l’appareil d’Etat au profit d’un seul clan familial et de ses complices politiques.

(Lire la suite)

ALGERIE – Un journaliste et militant anti-corruption arrêté

rsf.jpgwww.rsf.org

Collaborateur du Soir d’Algérie et militant anti-corruption, Djilali Hadjadj, a été arrêté le 5 septembre au soir à l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine, alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour Marseille. Il a été transféré au commissariat central de Constantine pour interrogatoire, avant d’être présenté devant le procureur de la République le lendemain. Il a été transféré le 7 septembre à Alger. Après avoir passé la nuit à Boumerdes (60 km à l’est d’Alger), Djilali Hadjadj devrait être présenté aujourd’hui au tribunal Sidi M’Hamed d’Alger.

Cette arrestation fait suite à la plainte déposée par la Direction générale de la Caisse nationale d’assurance santé (CNAS). « Dans cette affaire, il s’agit en fait, de trois certificats médicaux que Djilali Hadjadj a, en sa qualité de médecin, délivrés à une patiente, laquelle se trouve être son épouse », a déclaré son avocat, Me Smaïn Chamma, dans une interview au Soir d’Algérie, le 7 septembre 2010.

(Lire la suite)

Exclusif: Comment le DRS a pris le pouvoir à la Sonatrach

toufik.jpgPar www.maghreb-intelligence.com

Le DRS (Département du renseignement et de
la Sécurité- la sécurité militaire algérienne) a décidé de sortir de l’ombre et montrer qu’il supervise directement les dossiers jugés stratégiques pour l’Algérie, dont fait partie bien sûr le secteur de l’énergie. Du temps de
la Direction du contre-espionnage (DCE), dirigée à l’époque par le général major Smaïn Lamari -alias «El Hadj»-, ce dernier supervisait personnellement les dossiers qui se rapportaient à l’énergie. Il confiait les investigations et la coordination des «affaires» à son homme de confiance le général Mhenna Djebbar, Colonel à l’époque, promu au grade de général le 5 juillet 2005.

Depuis le décès de Smaïn Lamari le 27 août 2007, «officiellement» d’un infarctus, cette tâche a été confiée à Ahmed Kherfi -promu général le 5 juillet 2008- qui l’a remplacé à la tête du contre-espionnage. D’ailleurs, la nomination du général Kherfi s’est accompagnée d’une réorganisation totale du DRS. La direction du contre-espionnage (DCE) a été depuis rebaptisée Direction de
la Sécurité Intérieure (DSI).

(Lire la suite)

Tebessa: Trois non-jeûneurs placés sous mandat de dépôt

ramadan1.jpgTrois jeunes dont l’âge varie entre 20 et 30 ans ont été placés, hier, sous mandat de dépôt par le procureur de la République près le tribunal de Tébessa pour atteinte aux préceptes de l’Islam, n’ayant pas observé le jeûne. Selon El Watan, ces non-jeûneurs ont été pris en flagrant délit par les éléments de la police judiciaire en train de déjeuner près du mur de la citadelle byzantine en plein centre-ville. Les mis en cause comparaîtront devant le juge dans les jours à venir.

Depuis quand notre justice sest autosaisie ?

belaiz.jpg«Il n’y a pas eu de plainte du ministère du Travail, ni de
la CNAS, son ancien employeur, mais une auto-saisine du parquet de Sidi M’hamed », a écrit El Watan à propos de l’arrestation de Djilali Hadjadj à l’aéroport de Constantine. Accusé de «faux et usage de faux» liée à des «prescriptions d’ordonnance et d’arrêt de travail pour son épouse» qu’il aurait signées sans en avoir la qualité, Djilali Hadjadj avait été arrêté suite à un mandat d’arrêt lancé à son encontre par le juge d’instruction de la troisième chambre près le tribunal de Sidi M’hamed, près la cour d’Alger, le 17 février 2010. Il est tout de même curieux de savoir pourquoi notre chère justice «indépendante» ne s’autosaisi pas lorsqu’il s’agit de toutes ces affaires de corruption qui défraient la chronique !  El Mouhtarem

 

Algérie: La course à l’enrichissement sur le dos de l’EN a bel et bien commencé

sadane.jpgSalim pour « Algérie Politique »

 

Plusieurs titres de la presse nationale ont dressé le bilan de M. Rabah Sâadane à la tête de l’équipe nationale durant trois ans (octobre 2007 à août 2010). 

Il est intéressant de parler de bilan car ce terme signifie, d’une part, donner des faits chiffrés de cette période et, d’autre part, la comparer avec une autre période «comparable» de la gestion de l’EN. 

 

A cet effet, le site de
la FFIA nous permet de remonter dans le temps (
http://fr.fifa.com/associations/association=alg/fixturesresults/gender=m/index.html). Ou : cliquer sur « clubs et sélections» puis «équipe nationale» puis «zone Afrique» puis «Algérie» puis «calendrier et résultats» puis dans la rubrique «cherche résultat» on sélectionne «Algérie» et la «période» que l’on veut.

(Lire la suite)

Transparency International préoccupée par la sécurité de Djilali Hadjadj

ti.jpgDans un communiqué rendu public hier, Transparency International (TI) a invité le gouvernement algérien à assurer la sécurité du militant anti-corruption, Djilali Hadjadj, suite à sa récente arrestation, et à respecter le code de la procédure pénale. «Même si une organisation locale des droits de l’Homme a confirmé que Hadjadj était en contact avec son épouse et son avocat, T.I est inquiet pour sa sécurité et sa santé», souligne le communiqué. Transparency International a rappelé que pendant des années, Hadjadj a travaillé pour prévenir et enrayer la corruption en Algérie, avec une position critique mais constructive. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER