L’organisme de l’ONU contre la corruption exige la libération de Hadjadj

hadj.jpgLa Coalition des organisations de lutte contre la corruption des Nations Unies, l’ UNCAC (plus de 200 organisations de la société civile de plus de 60 pays) exige la libération de Djilali hadjadj. Le communiqué rappelle que l’association présidée par Hadjadj (l’Aacc) est membre de l’Uncac et souligne que celui-ci, «un défenseur hors-pair de la lutte contre la corruption a récemment publié plusieurs articles attaquant à la fois le Président algérien et la nouvelle officine anti-corruption créée le mois dernier».

Le texte de l’Uncac rappelle qu’en novembre 2009, le gouvernement algérien avait empêché l’Aacc (Association Algérienne de lutte Contre la Corruption présidé par Djilali hadjadj), d’être représentée à la 3e Conférence des Etats-parties de la Convention des Nations unies contre la corruption (Cnucc) qui se tenait à Doha, alors qu’elle avait pris part à la 2e Conférence tenue en Indonésie au début de 2008.La Convention des Nations unies contre la corruption (Cnucc) est un accord qui lie les 146 Etats qui l’ont ratifié, dont l’Algérie. Cet accord contient des standards pour prévenir, détecter, enquêter et sanctionner la corruption.

Commentaires

  1. El Hadi dit :

    Les organisations des nations unies sont tres mal placées pour défendre qui que ce soit , seules des associations ctoyennes sérieuses et sans reproche peuvent espérer rétablir l’équilibre entre gouvernés et gouvernants , les organisations des droits de l’homme ,et autres dépendantes des nations unies ont été deja discréditéés à moulte reprises dans des affaires plus graves en Irak , à Gaza , en Algérie pendant les dures années du terrorisme , et j’en passe. Pour revenir à l’affaire de Mr Hadjadj , il faut qu’on sache d’abord de quoi il est accusé et qu’on fait ses avocats pour informer l’opinion publique pour ébruiter une accusation et une incarcération qui .parraissent d’après les dires injustes ?

    Pour revenir aux organisations internationales supposées humanitaires
    il faudrait prendre leur investissement et leurs jugement avec beaucour de réserve car ells ont perdu leur crédiblité depuis longtemps , leurs victimes sont souvent désignées pour d’autres critéres que la justice l’égalité ,la probité et autres ;

    Mr Hadjadj doit être considéré comme innocent et libéré tant qu’il n’y a pas eu de jugement et pour qu’on soit fidéle à nos principes,comme défenseurs de la justice ,de l’égalité devant le droit et s’il s’avere que monsieur Hadjadj est coupable il faudrait accepter le jugement quelque soit son degrès de sévérité ; si on veut espérer un changement dans le pays ne jetons pas à la poubelle tout en vrac, il faut une base pour reconstruire et je suis convaincu qu’il y a encore beaucoup de gens integres dans le systeme actuel et qu’ils n’ont pas encore eu l’occasion de s’exprimer et d’agir dans le bon sens que nous souhaitons tous comme simples citoyens  »vénerants » l’ALGERIE

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER