Algérie: La cocaïne et les fils de la grande muette

cocainepoudre.jpgDjamil Ben Abbas pour « Algérie Politique »

Quand on aime, on ne compte pas, dit l’adage. Sans bruit, les officiers supérieurs en fonction ou en retraite, font montrent d’une générosité sans bornes pour leurs enfants. Les BMW cabriolets, les Mercedes décapotables, sont les coupes-ennui de leurs rejetons. Ils collectionnent toutes les cartes de crédits, Visa, Mastercard, American express, pour s’offrir l’alcool, la cocaïne, le soleil et les nanas.

Il leur faut des diplômes ? Qu’à cela ne tienne ! On crée pour eux des hautes écoles privées, la plus en vogue, est à Hydra à Hydra, c’est là qu’ils deviennent de fin connaisseurs de toutes sortes de drogue, d’alcool et d’autres stupéfiants, neuroleptiques, amphétamines. Si vous tendez l’oreille à la sortie de l’école, les transactions des comprimés de l’extasie se font en langage couleur, rose, bleu, rouge… 

Comme les comprimés, les mémoires de fin d’études sont commandés à l’avance avec une palette de couleur de couverture au choix, et après quatre ans à l’Institut privé, on sort avec un faux – vrai diplôme d’ingénieur commercial. Les parents ne s’inquiètent de l’état de santé de leurs enfants qu’après une crise d’épilepsie ou une overdose… On les place alors dans des cliniques psychiatriques privées à Paris, Genève, Londres pour désintoxication. Le séjour varie entre un an et deux ans et le coût de l’opération est de 3000 euros par mois en moyenne.

Pour justifier l’absence prolongée des fistons, bouches cousues ou pas muettes que ça les mamans. Elles vont faire courir le bruit que leurs enfants sont à l’étranger pour continuer leurs études…. A son retour au bercail, neuf fois sur dix, le fiston rechute.

Commentaires

  1. gappe dit :

    Sans commentaires

  2. Benhabra brahim dit :

    La dependance a la cocaine de ces jeunes et la dependance a l argent de leur parent c est l equation catastrophe .Quand leurs parents ne seront plus de ce monde!!….N/B:Une rectification..ce n est pas a hydra mais …au val d hydra que ce « beau monde » se vautre dans la demesure.

  3. weeb dit :

    C’est le cas d’une des filles d’un ex-general-major en retraite, ce dernier avait requisitionné toute la classe affaire d’un vol d’Air Algerie vers l’europe pour la faire évacuer confidentiellement et la désintoxiquer d’urgence d’une overdose de cocaine & xtc.

  4. El hadi dit :

    ON NE CHOISIT PAS SES PARENTS :

    Ne sonbrons pas dans la caricature , les enfantd sont souvent les victimes de l’éducation de leurs parents puis par la suite de la défaillance de l’école ; ne nous rejouissant pas de voir des enfants drogués qu’ils soient fils d’un général , d’un affairiste d’un médecin d’un enseignant ou d’un ouvrier .Il est vrai que le comportement d’un drogué dépend de sa classe sociale ; dans les quartiers populaire le drogué vol agresse harcele ses parents ; dans les quartiers dits « luxueus » le drogué roule dans des grosses cylindrées défiant l’autorité à travers ses agents (policiers et gendarmes)agents complaisants car devinant l’origine du « produit » , ce même drogué aggresse , viole dans l’impunité contrairement à celui du quartier populaire qui finit souvent zn prison et s’il a un peu de chance dans un asile »psychiatrique » .Je précise que les deux catégories de drogués sont à plaindre et l’état est dans l’obligation de se saisir de ce problème épineux en mobilisant les moyens pour juguler ce fleau dont est victime la jeunese

  5. Belkacem dit :

    Je sais qu’il est indécent de se réjouir du malheur des autres parce que nul n’est à l’abri, mais je ne peux me retenir d’exprimer ma joie et mon bonheur en lisant cet article édifiant écrit par le compatriote Djamil Ben-Abbes que je remercie de m’avoir donné l’occasion de vider mon sac et de témoigner de ma joie d’apprendre que DIEU, dans son immense miséricorde pour les faibles, est toujours impitoyable avec les tyrans.
    Chez nous, il y a un aphorisme du terroir qui dit, je cite : « Ce sont les grands qui font des bêtises et ce sont les petits –(les enfants s’entend)- qui récoltent ! » (IDIROUHA EL-K’BAR OUTELSSEK FI SGHAR ». Les turpitudes des pontes sont tellement ignominieuses, infâmes, abjectes, viles, honteuses et méprisables qu’il est parfois « acceptable » de se réjouir de leurs malheurs et de ceux de leurs enfants. Ce qui nous réjouirait c’est d’apprendre que parmi ceux qui nous « gouvernent » ; es uns sont devenus amnésiques ou handicapés, c’est d’apprendre qu’ils ont des cancers métastasés, c’est d’apprendre qu’ils sont tombés dans un coma profond semblable à celui qu’a enduré le grand criminel Ariel Sharon. Ce qui nous réjouirait c’est d’apprendre qu’ils sont devenus paraplégiques et qu’ils sont en train de SOUFFRIR le martyre. Ce qui me réjouirait c’est d’apprendre qu’ils sont MORTS et enterrés et qu’on en parle plus sauf pour les anathématiser et les maudire comme on maudirait SATAN.
    Il m’arrive de me demander si je mes compatriotes éprouvent le même sentiment de haine envers ceux que je considère comme la cause principale de notre décadence et de tous les malheurs que nous sommes en train d’endurer depuis le 1er Novembre 1954 et bien avant. Et à ce propos, il me vient à l’esprit ce sage proverbe qui dit, je le cite : « Bien mal acquis ne profite jamais ! ». L’histoire retiendra que le pays a été pris en otage par une poignée de mercenaires qui, dès les tous premiers jours de « l’indépendance » avaient clairement affiché leurs ambitions qui consistaient à prendre le relai du Colon français afin de perpétuer son rôle. En un mot, ces opportunistes de la 25ème heure allaient prendre les devants pour s’assurer une invincibilité que devaient les mettre hors de la portée de la justice, ils allaient se créer une sorte d’immunité inexpugnable qui va en faire des INTOUCHABLES que personne n’a le pouvoir d’atteindre.
    Qui sont-ils ces intouchables ? Ce sont généralement de FAUX Maquisards et des opportunistes qui, à la faveur de l’anarchie qui prévalait au pays, s’étaient forgé un statut de membre de la tristement célèbre « Famille révolutionnaire », cette gardienne du temple qui est l’une des causes principale de tous nos malheurs. Juste pour mettre les choses au point et pour éviter tout amalgame, je dois signaler à ceux qui liraient mon commentaire que je suis une personne sensée mais sagace et complètement lucide dans mes propos. Pour couper l’herbe sous les pieds de toute personne qui croirait que je suis injuste dans mon analyse, je dois préciser que je RESPECTE et que je VENERE , que j’éprouve un grand respect mêlé d’affection et d’amour fraternel pour TOUS les RARES MOUDJAHIDDINES AUTHENTIQUES et que je rends hommage à leur droiture et à leur modestie mais que, par contre, j’abhorre les FAUX « Mounafikines » et leurs complices, je hais ces vampires voraces et insatiables, ces bêtes immondes suceuses du sang du peuple.
    Pour vous prouver combien je suis respectueux envers les authentiques MAQUISARDS, je suis prêt à baiser la semelle des Moudjahiddines authentiques dont le nombre ne cesse de décroitre à la vitesse grand « V » alors que, comble de l’ironie, le nombre des Faussaires et des contrefacteurs ne cesse de se gonfler comme si, par un curieux hasard inexpliqué, une population bien définie – (25.000 Moudjahids à l’indépendance, ils seraient 50.000 dans les années 1978 et ils sont plus de 2.500.000 actuellement sans compter les autres catégories de bénéficiaires du Sésame qui permet l’accès au caisse du Trésor Public comme l’ONEC etc. Je sais que je vais m’attirer les foudres des organisations satellites mais c’est une triste vérité et il ne faut pas hésiter à en parler ouvertement du moment que la majorité, plus de 95%, est EXCLUE de la jouissance des bienfaits et des richesses de ce pays qui ne profitent qu’à une toute petite minorité. Il faut avoir le courage de reconnaitre qu’il y a une injustice sociale flagrante dans notre pays.
    Au fait pourquoi n’avions-nous pas fait comme le Vietnam qui a fait mené une lutte acharnée pour arracher haut la main son indépendance et qui n’est pas tombé dans le piège infernal de la division et des privilèges accordés à tort et à travers à ceux qui les méritent et à ceux qui n’y ont pas droit. Voilà un exemple édifiant qui suffit à clouer le bec à toute personne qui ne serait d’accord avec ce que j’ai écrit car, mes propos sont des propos unanimement partagés par TOUS ceux qui se sentent injustement écartés et injustement marginalisé et par ceux qui considèrent que le pays et ses richesses sont un héritage commun et non une chasse gardée pour une poignée –(3 à 4 Millions d’heureux bénéficiaires)- et par 33.000.000 se sous-humains dont le rôle principal est de jouer aux vassaux et aux indigènes du second collège.)- à une période bien définie (03 Juillet 1965)- peut passer du simple à dix fois le même nombre ; franchement, c’est à ne rien comprendre lorsque vous constatez que les lois de la nature sont chambardées et chamboulées par des faits du hasard inexpliqués et inexplicables : Le nombre de Moudjahiddines, au lieu de décroitre est en nette progression continue comme par magie. Quelqu’un est-il en mesure de me donner une explication à ce curieux phénomène qui m’obsède ?
    Je souhaite que ce soit un « Mounafik » qui accepterait d’éclairer ma lanterne sur cette curieuse multiplication spontanée qui défie toutes les lois et même la raison. Je crois que cette précision était indispensable pour la suite du commentaire. Sans tarder, ils se sont attelé à piller les fermes abandonnées par les colons, ils avaient squatté les meilleures terres agricoles du pays qu’ils rendirent INFERTILES, alors que nous étions considérés comme le grenier de l’Europe. A la faveur du manque de vigilance du peuple, ils avaient occupé les FERMES, les VILLAS, les cafés, les restaurants, les BARS, les maisons closes ; en un mot, ils avaient pris possession du pays qui est passé sous leur protectorat comme s’ils étaient ses seuls héritiers.
    Je constate que mon modeste commentaire ne cesse de trainer en longueur et je risque de ne pas être lu et c’est pourquoi je préfère m’arrêter là alors que ma besace est encore pleine de ressentiments et de haine pour ceux qui, comme je l’ai toujours dit et répété, même au risque de me répéter, ceux sont à l’origine de la décadence du pays et sa ruine programmée. Je m’excuse encore une fois pour la longueur du post mais surtout de son caractère parfois bien décousu parce qu’écrit sous le coup de la colère, et vous souhaite une bonne lecture et 3ID MEBROUK pour la fin du Ramadhan 2010.
    A très bientôt pour un autre commentaire. Votre frère et éternel révolté Belkacem qui vous salue fraternellement.

  6. Fatiha dit :

    merci Djamil pour cet article, merci Belkacem pour ton beau pladoyer. s’il te reste encore dans le sac, vas y , je suis preuneuse.. Je partage ton ressentiment. J’ai la rage aussi. Ces salauds, ils nous ont roulé et ils continuent à nous sucer le sang au su et au vu du monde entier. J’ai une solution, une idée qui pourrait nous aider à nous débarrasser de ces généraux… Voilà, avant y avait que la mort qui pouvait mettre fin aux tyrans. Puisques leurs rejetons se sont mis à se doper d’extasie et de cocaine, faisant en sorte nou petites gens, de nous priver de tout pour permettre à nos enfants de faire des études, d’acquérir des diplomes solides, éduquons les correctement, sacrifions nous pour eux. dans une génération, les vieux salauds disparaitront et leurs enfants seront détruits par l’extasie et la cocaine. Enfin nos enfants relèveront ce pays. Vive l’extasie et vive la Cocaine s’ils doivent avoir un seul rôle celui d’éliminer cette mauvaise graine..

  7. le perfide dit :

    « DERRIERE CHAQUE FORTUNE IL YA UN « CRIME »..nous dit chateaubriand…mais on dit chez nous en kabylie maritime « ETCH ADHIGHREM EMMIKH » ou « bouffe et c’est ton fils qui va trinquer »….c’est a loi de la
    thermodinamique  » toute action…reaction! »…bon appetit messieurs du pouvoir!!!!!!

  8. Anonyme dit :

    c’est dur de subir l’inculture quand ele est au pouvoir…des betes sans foi ni loi..insensibles a la misere et a la souffrance d’autrui car leur cerveaux et leur yeux se situent dans leur panse….!!!

  9. Votre nom...gjingis dit :

    bonsoir,
    L Algerie d aujourd huit n est pas celle des années 60 -70 .son diagnostique ne cesse malheusement de s alourdire ,voir ce fleau de la drogue n esr q une politique strareigique dirigée de l exterieur et mise en état opérationnel par la complicité de l interieur.suivi d un terrorisme , politique,mediatque,voir etnique c est la gongrene et le metastas .
    ce probleme pricipal de la drogue transformera notre jeunesse inactive,et exampte aux obligations du service national donc inoffencive et inapte a toutes formes d attaque suceptible de l exterieur .
    la majorité de la jeunesse se voit obligé
    d étuliser le crack sous forme de sollution injectable ,car ce dernier est le moin cher
    avec ses conséquences souvent mortelles
    l impact de ce fenomen ,il va se refleter sur la génération future ,avec systeme imudeffence deterrioré sans parler de déformation génétique .
    la solution du probleme de ce pays ALGERIE sera traité a la racine
    c.a.d l extinction de 50 ans du royaume
    qui n est pas une tache simple
    comme nous sommes coscients des mals bientot il sera imperatif de passer a autre choses comme solution .
    avant que ce soit trops tard .
    je vous laisse et merci de m avoir lu et a bientot

  10. Anonyme dit :

    Cher ami belkacem , je partage votre colère et contrairemant à beaucoup d’autres citoyens vous avez le privilege de la locacité pour l’exprimer . Je ne m’étale pas sur le sujet de la drogue qui est le reflet d’un mal être et de l’impuissace face à l’injustice , l’arrogance des incultes boulimiques jouissant de biens mal acquis et poussant le blaspheme jusqu’à graver sur le marbre de la façade de leurs demeures volumineuses couteuses mais de mauvais gout »kouLa hadha bi fadhli ei ilah » , il est vrai que cette horde d’affairistes n’a aucune notion de la valeur de l’éffort, du travail bien fait ,du sacrifice et de l’amour du prochain jusqu’au point d’oublier leur propre progénéture qu’on évoque dans nos commentaires . Quant aux pseudo moudjahidines ils consituent la base sur laquelle s’appuient les mafieux et les aventuriers , pseudo moudjahidines qui ont transmis le flambeau à de faux fils de chahides , les vrais moudjahidines et chahids d’avant 1962 ont consenti d’énormes sacrifices pour libérer le pays et pour que leur progénéture reprenne le flambeau pour recostruire le pays et le faire prospérer et non pour vivre de rentes et de pensions jusqu’à la fin de leur vie aux dépend de leur compatriotes démunis et impuissants devant l’injustice
    Dans mes propos je ne stigmatise personne mais je veux contribuer modestement au réveil des consciences et j’ose esperer qu’il y a encore dans le pays des responsables politiques integres et que l’ALGERIE retrouve la place qui lui revient de droit tenant compte de ses capacitéex intrinseques et la valeur de sa composante humaine ; pour revenir au fléau de la drogue je maintien que les jeunes sont victimes de l’éducation de leurs parents et de la défaillance de l’école .L’espoir fait vivre , vivons et continuons ensemble le combat des idées ,marginalisons les aventuriers ;les odscurantistes et les faux dévots….

  11. El hadi dit :

    je suis l’auteur du commentaire du 14/09/2010 06:49 j’avais oublié de le signer

  12. Mohand dit :

    Belkacem, tu as tout a fait raison et tu fais bien de soulever de vraies questions.J’aurai voulu que ton cri du coeur figure comme sujet pour que les internautes le commentent. On aimerait bien avoir les réactions des gens normaux. Les autres aussi nous aimerions les lire pour savoir comment ils vont justifier la situation de tromperie et une escroquerie généralisée. Le budget du Ministère des anciens moudjahidines est l’un des plus importants de l’Etat (voir la loi de finances 2010).
    Le nombre de Moudjahidine est également connu,et encore ! car beaucoup se sont faufilés dans les rangs , ils vivaient tranquillement dans les pays voisins notamment (Maroc et Tunisie). L’ancien 1er Ministre Brahimi, a donné des chiffres dans son livre (interdit de vente en Algérie). Il était membre de l’ALN et proche du pouvoir en 1962 , il connait le sujet.
    Accaparer une pension indue et le premier acte délictueux de ces gens là. Mais comme on dit qui vole un oeuf volera un boeuf, ils ont excéllé dans la spoliation et l’accaparement des biens publics dont il aisé de faire le recensement.
    Il est possible , vous vous en doutez, de rectifier toutes les erreurs commises, mais la volonté politique n’existe nullement helas !

    En tout cas merci à vous.
    Mohand

  13. HARAG dit :

    draham lma yroho felma.

  14. HARAG dit :

    deja leur fils avec la coque sont devenu pèdè aime faire galba be galba entre jeune garcon ( la3kayebe)

  15. Benboubaker dit :

    Lisez le livre de Rachid Aous: Aux origines du déclin de la civilisation arabo-musulmane ou les sources du sous-développement!
    Une Bombe pour ceux qui vénèrent, soutiennent et ont peur des généraux véreux et des faux émirs faux musulmans vendeurs de patates.
    L’Algérie un jour se réveillera sans eux, et les généraux qui ne veulent pas regagner leurs casernes seront sous-terre pour leur rencontre prochaine avec Allah!
    L’Algérie propre sera aux hommes et aux femmes libres et intègres!

  16. cfou dit :

    Salut à tous, je voudrais avoir des news, car même sur le net on ne trouve, depuis l’histoire de « c’est pas lui c’est un homonyme », donc des nouvelles du fils de notre « bien aimé » ministre de la justice (justice anta DZ) & grand ami de notre grand (grand c’est le cas de le dire) président de la république démocratique & pop (pop ça fais mieu, ça va mieu avec la coke), j’ai nomé mr bouteille de wysk, heu , boutéflika (désolé j’arrive pas a mettre des majuscule sur ces gents là), alors on en est ou, si vous ne risquez pas la peine « capital », repondez moi, merci d’avance….

  17. cfou dit :

    Belkacem, t’assures grave, on ressent tous ce que tu ressens…

    Belkacem 1+1

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER