Tizi-Ouzou: 6 cas de suicide et 10 tentatives en deux jours

suicide.jpegSix cas de suicides et dix tentatives ont été enregistrés à travers plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou en l’espace de deux jours, a rapporté Le Courrier. Le premier suicide a été enregistré au village d’Ighil Mimmoun, dans la localité de Beni Douala, où un jeune s’est donné la mort par pendaison le jour même de l’Aïd non loin de son domicile familial.

Le deuxième a été enregistré dans le village Ath Mendes, dans la région de Boghni, également par pendaison, au domicile familial. Le troisième cas a été signalé dans la région de Tizi Ghennif. Les trois autres ont été enregistrés dans la ville de Tizi Ouzou. Par ailleurs, dix suicides ont été évités grâce à la vigilance des familles des personnes qui ont tenté de se donner la mort.

Commentaires

  1. gappe dit :

    Ce phénomène a pris et prendra de l’ampleur car les pouvoirs publics, la société et le politique ne sont encore à la hauteur de leur maturité pour fair face à ce problème biopsychosocial.
    En somme c’est un problème sociétal.

  2. Votre nom...gjingis dit :

    bonjour tout le monde.
    C est malheureux ,c est un drame.je trouve pas quoi écrire ni dire.
    Au point que la jeunesse se donne la mort que de poursuivre le dégout de la vie a l infini
    eh ben oui !la mediocrétie de la vie sociale ,politique,securitaire,l absence de distaction.l humiliation arbitraire,et en voila le résultat,quand il s agit d une absence alternative totale.
    Apres la dépression ,c est le suisside
    En résumé victimes d un systeme torsionnaire unique au monde
    .

  3. Belkacem dit :

    Qu’est-ce que le fait de se suicider ? C’est se détruire, se supprimer, s’anéantir pour ne plus avoir à subir l’injustice et la marginalisation ou le mépris de la société. Généralement, ceux qui recourent à cet odieux moyen pour mettre fin à leur vie cauchemardesque ; ceux sont des gens qui sont déroutés et qui remarquent que leur vie n’a plus de sens ou bien parce qu’ils remarquent qu’ils sont devenus un FARDEAU pour leur famille et leurs proches. Beaucoup se suicident pour « ALLEGER » les souffrances matérielles de leurs parents qui n’arrivent lus à leur venir en aide. Se donner la mort est l’ultime solution qu’ils trouvent pour écourter leur supplice et celui de ceux qu’ils aiment. Et si on avait la possibilité de leur demander quelles sont les raisons qui les ont poussés à se donner la mort, tous nous répondraient qu’ils avaient recouru à ce moyen violent pour mettre fin à leurs jours pour FUIR l’injustice et la Hogra de ceux qui ont osé leur VOLER leur avenir en forçant leur destin. Le suicide est l’une des rares voies qui restent accessibles aux jeunes et aux moins jeunes pour mettre fin à leur calvaire. D’ailleurs, le phénomène du suicide qui ne cesse de prendre des proportions plus qu’alarmantes ne concerne pas uniquement Tizi-Ouzou ou la région Kabyle ; c’est un fléau national et il suffit de lire les journaux pour avoir une idée de la chose.
    Tous ceux qui ont été sciemment poussés au suicide ne manqueront pas de demander des comptes devant l’éternel à cette pègre qui a détourné le pays et son avenir et ses richesses à leur propre compte comme si l’Algérie était un héritage qui leur revenait de droit de par leur statut de « libérateurs » du pays et de celui de faire partie de « la tristement famille révolutionnaire contrefaite » qui s’est permis de détourner l’histoire et le destin et toutes les richesses du pays à leur profit personnel. Bien que l’Algérie soit un pays richissime, et je pèse bien mes mots, le peuple algérien, lui est misérable à cause de l’injustice sociale qui a été érigée en moyen de répression pour mater ce peuple qui ne doit pas gouter à la paix tant qu’il reste un seul FAUX « Mounafik » sur cette terre. Frappé du sceau de la malédiction divine, le peuple est condamné à se faire respecter quitte à recourir à la jacquerie faute de quoi il continuera de subir la dictature et le mépris d’une poignée de mercenaires qui se sont donné le mot pour piller le pays quitte à le RUINER ou à le précipiter dans les abysses du moyen âge.
    Il m’arrive de me demander si nos valeureux CHOUHADDAS ne sont pas mort vainement puisque ceux parmi leurs compagnons qui survécurent n’ont pas été à la hauteur des espérances de ce peuple qui a fini par comprendre à leurs dépens que les nouveaux Colons sont pires que ceux qui sont partis. En effet, ceux qui ont pris le relais se sont toujours comportés en caste à part, caste dont le seul souci est de RESTER les maitres absolus incontestables et incontestés du pays même contre le gré du peuple qui est et qui a toujours été considéré comme immature. Ils se sont autoproclamés les parrains de cette plèbe qui s’est vue reléguée au troisième plan juste pour leur servir d’alibi.
    Juste pour clore ma modeste contribution, je dois rappeler à toutes les familles qui ont été endeuillées par la disparition prématurée d’un être Cher qui a cru bon de se suicider pour écourter son malheur ; je leur dis que c’est à ceux qui se sont autoproclamés nos tuteurs de répondre devant l’Eternel de leur mort. Oui, ils auront leur mort sur la conscience et Dieu dans sa juste justice ne manquera pas de les châtier sévèrement pour leurs crimes impardonnables. Et ce qui me console c’est lorsque je vois que ceux qui ont VIOLE le serment et ceux qui ont VOLE l’Algérie et ses richesses partent sans rien emporter avec eux. Dieu est JUSTE et sa sanction est sévère pour les ennemis de leur peuple qui n’ont pas été à la hauteur de la lourde responsabilité qu’ils avaient décidé de prendre. Qu’ils soient damnés et que Dieu les maudisse ! Amen. Votre frère Belkacem qui vous salue respectueusement et qui vous remercie de l’avoir lu.

  4. Ran-Gate dit :

    Les suicides? Il faut une étude scientifique! On va pas imputer, encore une fois, au pouvoir la responsabilité de ce phenoméne !!!

  5. Votre nom...gjingis dit :

    llah yarhamhoum que le bon dieu leur fasse une place éternelle au paradi .
    ils se sont sacrifiés apres avoir vu que ,des impasses.
    soyons realistes ,a quoi bon une vie sans sens ? si ce n est q une mort clinique.
    Par conviction, les factures impayées de ce pouvoir criminel ne passent pas inappercues.

  6. salem dit :

    le gouvernement algerienne sont respensable des suicide .sont respensable de nos misere. mais bientot leurs tour apree la libye .100pour cents sur .

  7. mina dit :

    la société algérienne est en pleine transformation.Les pouvoirs publics ne suivent plus il y a un mal être.la jeunesse s’ennuie.Le poids des traditions ne correspond pas parfois à ce que souhaiterai les jeunes.Il faut des loisirs des moyens?du dialogue de la communication entre génération.Malheureusement la dépression mène au suicide.Les psychologues manquent.
    Le pays n’est pas préparé.Vite vite avant qu’il ne soit trop.Je ne condamne pas mais j’essaie de comprendre.C’est triste

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER