• Accueil
  • > Corruption Algerie
  • > Entre Hadjadj qui dénonce, Sidi Said qui assume et Hattab qui tue, la justice sait trancher !

Entre Hadjadj qui dénonce, Sidi Said qui assume et Hattab qui tue, la justice sait trancher !

hattab.jpgLe procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hammed a requis 3 ans de prison ferme à l’encontre de  Djillali Hadjadj, président de l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC) et et son épouse ! Incarcéré depuis le 7 septembre à la prison de Serkadji, M. Hadjadj a été poursuivi pour «faux et usage de faux» dans une affaire de «délivrance d’arrêts de travail à son épouse», validés pourtant par des responsables de
la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS).  M. Hadjadj est victime d’un règlement de compte pour ses activités associatives et  sa dénonciation de la corruption et des affaires de malversations en Algérie.

Il est tout de même curieux que la justice algérienne qui s’autosaisie dans le cadre de l’affaire Hadjadj suite à une dénonciation anonyme n’a rien «pu» faire contre Abdelmadjid Sidi Said, ancien président du conseil d’administration (CA) de
la CNAS, qui a assumé ses responsabilités devant le tribunal criminel de Blida, quant à la résolution relative au placement des fonds des caisses à El Khalifa Bank, à l’insu des membres du CA.

Par ailleurs, si Hadjadj a passé la fête de l’Aid El Fitr à la prison de Serkadji, l’ancien émir du GSPC, le sanguinaire Hassan Hattab, a rendu visite à sa famille à l’occasion de cette fête. El Mouhtarem

Commentaires

  1. fess dit :

    C’est la toute la complexite de la societe algerienne.
    Le bon est devenu mauvais et le mauvais est devenu bon.
    ALLAH yastar.

  2. vourourou dit :

    On marche sur la tête. Le monde à l’envers.
    Cette analyse est tristement vraie. J’ai mal à mon pays. :-(
    Rebbi yeftah a3lina.

  3. kader dit :

    entre sidi said madjid qui fait des déclarations à blida lors du procès khalifa et qui n’est pas mis sous mandat de dépot par la juge ,ett,hassan hattab accusé de dizaines de crimes terroristes et qui n’est pas jugé, c’est l’algérie de l’impunité . qui peut croire qu’il existe une justice au pays libéré de 133 ans de joug colonial ? nos anciens disent maintenant que les colons n’étaient pas aussi féroces que les algériens qui ont pris leur place aujourd’hui. Vrai ?

  4. zaky dit :

    salam,
    au lieu de mettre chakib khellil en prison pour dilapidation de la sonatrach,ils comdanent djillali hadjadj,le monde a l’envers,pauvre ALGERIE.

  5. justice&verite dit :

    en algerie sous le joug des Bouhef, un des plus grands voleurs et violeurs de tous les temps, c’est juteux et mieux d’etre terroriste, assassin, criminel, voleur et violeur de la constitution et de la nation que d’etre un docteur, professeur, journaliste comme Salima Mellah et Gozali chef redactrice de l’unique journal La nation un vrai independant …
    elfahem yefhem!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER