Benbouzid licencie déjà sept intendants

benbouzid.jpgFaisant suite à la décision de licenciement de tout fonctionnaire de l’Education ayant cumulé trois journées d’absence injustifiées, sept intendants exerçant dans différents établissements du territoire national ont été licenciés par le ministère de l’Education nationale. Selon La Voix de l’Oranie, deux intendants exerçant dans les wilaya de Médéa et Mostaganem ont déjà reçu, officiellement la notification de licenciement, tandis que les cinq autres qui exercent dans les wilayas d’Alger, Bejaia et Sétif ont été informés verbalement, dans l’attente de la réception de la lettre. Les personnes concernées avaient répondu au mouvement de protestation ordonné par leur syndicat et étaient en grève depuis le 05 septembre.

Commentaires

  1. zino dit :

    Benbouzid me fait rappelé un ancien ministre de la toura ezira3iya Taybi el arbi .
    le but de la révolution agraire c’était hata sadjra ma tabqua et il a réussi la preuve depuis notre indépendance nous ne sommes pas encore arriver a l’autosuffisance .
    le but de Benbouzid c’est de vider les cerveaux de nos enfants et il a réussi aussi la preuve depuis quand les algériens se tuent en mer ??  » el harraga »

    anwakal a3lih rabi ,allah la trabhou , allah ya3tih moussiba lih ou lawladou , anchallah le sida pour ses enfants , anchallah rabi ya3tih de tres grandes abwassar…. amine ya rabi el 3alamine.
    Qoulou amine vous aussi

  2. B. Amar dit :

    Zino ! Zinoooo ! Qu’es-ce qui te prend mon Zino ? Tes prières ne sont ni catholiques, ni musulmanes, ni même morales. Nous avons tous un problème avec Benbouzid et son département ministériel, mais de là à faire des prières pareilles, je ne doute pas un instant que tu es le pur produit de l’école Benbouzid. Alors tant pis pour lui.

  3. ALditAS dit :

    Bonjour !

    Quant à moi, je ne personnifie parsonne physiquement. Nous sommmes face à un systéme de quelque idéologie qu’il soit, la boucle est bien bouclée pour les vulnérables et les misérables surtout.

    Une année blanche, des absences, des multi-violences insolences, des démarchages illégaux, des manques de coordinations, des parents non homogénes, des collégiens ou des lycéens non cohérants, des intimidations, des harcélements psychologiques…..Que faire et avec qui le faire la riposte éventuelle ?

    Pour un point et demi ou deux points de moins que la moyenne générale, l’établissement scolaire ou le conseil des MAITRES influencés par le mondialisme pervers radient un collégien ou un lycéen surtout si son origine sociale ne posséde pas une odeur de sainteté dans certains milieux comme Bordj Bou-Arréridj car l’on doit maintenant appeler les choses par leurs noms, car l’on assez d’être mal traités et malmenés par les sous-traitants qui du matin jusqu’au soir ils nous répétent la même chanson :  » LE POUVOIR ! LE POUVOIR ! LE POUVOIR !  » sans savoir qui est-il ce POUVOIR ?  » Centralisateur ? Oh non ! Depuis le SGT soit gentil et tavaille de 1985 jusqu’à la loi 90/10 les pouvoirs se concentre soit autour d’une seule et même personne au niveau local, soit entouré d’un groupe issu du systéme dit de quotas, si non clanique qui fait de la politique comme bon lui semble. D’où la remarque d’innombrables contradictions dûes est-ce à une incompétence, une disqualification, une téchnique malsaine ou mal intensionée ? C’est ce que l’on appelle le mondialisme pervers sur fond de désordre et d’anarchie.

    S’agissant maintenant de la thaoura ziraiya de Monsieur Tayebi Larbi, soyons un peu sérieux ! Malgré tous les autres possiblles magrés, il faut quand même reconnaître qu’à l’époque c’était des campgnes de reboisement appliquées sur le térrain à tel point d’en faire un barrage vert d’Est en Ouest sur fond de 20 kms de largeur, contre la montée du désert.

    Et maintenant quelle révolution agraire à regarder ces incendies spontanés de forêts ? Le devoir de mémoire et des souvenirs, je répéte comme un pérroquet, est une nécéssité. Un bilan s’analyse, se critique et se commente dans son actif et dans son passif.

  4. madame B sidi bel abbes dit :

    salam il faut licentiè aussi ces profs ni compétence ni pédagogie. ce dimanche mon fils âgé de 6ans scolarisé en 1ere année primaire a été giflé par sa nouvelle prof récemment recruté sa main retourné avec ses grosses bagues en or le blessant a l œil constatation du médecin légal oedeme plus ecchymose sous orbitaire pour un exercice de technologie qu il s est trompé et que j ai trouvé moi même difficile

  5. yayachee dit :

    bj ecoute je me suis que sur le cote d allah vs les profs . les jours de la greve il y a meme pas 1 de ces c qui levée la main est dire ces petit (je vais casse leur annee pr les examens . Alors vs reagirs comment demain devant dieu .argent argent ou rabi jayenama litakoulem ya les profs antay3tahir zamane avec CEP est celui qui travail a lApc avec 3000da ?… pour vs dans le coton heeeee.merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER