Ksentini: « L’affaire Koullal a certainement un rapport avec le terrorisme »

ksentini1.jpgRéagissant au communiqué du Collectif des familles de disparus (CFDA) et SOS Disparus informant l’opinion de la disparition du nommé Salah Koullal depuis son arrestation, le 5 septembre 2010, par des gendarmes à Baghlia (Boumerdès), Me Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative de protection et de promotion des droits de l’homme (CNCPPDH), a déclaré au Temps d’Algérie qu’il est certain que cette affaire a un lien avec la lutte contre le terrorisme.

«S’il s’agit de cela, et c’est ma conviction, nous sommes encore dans les délais légaux de la garde à vue», explique le président de la CNCPPDH qui pense que l’on saura davantage sur cette affaire le 17 septembre, dernier délai légal de la garde à vue. Me Ksentini a tenu à rappeler par ailleurs que «les gendarmes ne peuvent agir de leur propre gré».  «Ils sont tenus d’appliquer les lois de la République et de les faire respecter», indique-t-il, estimant qu’«il est inadmissible de prétendre que l’Etat fait disparaître les gens».

Pour lui, les réactions de Sos Disparus et des autres associations de familles de disparus sont exagérées, surtout lorsqu’il s’agit de critiquer le travail des institutions de l’Etat, et dans le cas présent, la Gendarmerie nationale. «Nous attendons la fin de la garde à vue pour nous prononcer officiellement sur le sujet», a conclu Me Ksentini.

Commentaires

  1. Achour dit :

    C’est quoi ça !!! Terrorisme ou pas terrorisme, la famille de cette personne doit être au courant du lieu de détention de cette personne. Si vraiment nous étions dans un état de droit, le président de la république en personne aurait fait une déclaration à la presse pour éclaircir ce cas.

  2. slam dit :

    Même un terroriste,lorsqu’il est capturé, il doit être signalé à sa famille.On doit lui donner le lieu de sa détention et les raisons de celle-ci! Il se fait arrêter en compagnie de ses petites filles pendant le mois sacré de Ramadan; de mon avis, on aurait du respecter l’innocence de ses petites filles et procéder autrement que par la contrainte par corps! On dit que ce monsieur finance le terrorisme, ne serait-il pas plus logique de le convoquer et connaitre davantage sur lui au lieu de terroriser des fillettes innocentes!Si le père a fauté ses enfants ne sont pas impliqués!

  3. NETIZEN dit :

    Je pense que la complicité de ksentini dans les disparitions forces des années 1994,95,97 qui le pousse à défendre ces actes terroristes qui n’ont aucune base juridique même dans les lois fantoches du pouvoir permet de garder une personne discrètement dans un endroit inconnu par sa famille ou son avocat.
    Au lieu de défendre les droits des hommes, Ksentini défends la criminalité des services de l’ordre.
    En bref, nous vivons, dans un pays géré par un état terroriste mais pas institutionnalisée. Nous demandons au ministre de l’intérieur de leur donner l’agrément pour ne plus travailler dans le noir comme les GIA.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER