• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 19 septembre 2010

Archive pour le 19 septembre, 2010

Quand l’histoire rend justice à Hocine Aït-Ahmed

aitahmed.jpgAbbes Said pour « Algérie Politique »

Après le regretté M’hamed Yazid qui l’avait révélé avant sa mort sur les ondes de la radio (chaîne III), c’est au tour de Abdelhamid Mehri, l’ancien Secrétaire général du FLN de reconnaître la paternité de la création du GPRA à Hocine Aït-Ahmed, le chef incontesté du FFS et de l’opposition algérienne. Pourtant les circonstances de la création du gouvernement provisoire restent encore méconnues des historiens et de nombreux Algériens.

Même détenu à la prison de Fresnes, Aït-Ahmed a toujours gardé le contact avec les chefs militaires de l’ALN et politiques du FLN de par les nombreuses correspondances qu’il échangeait avec eux. N’était-il pas le seul détenu parmi les cinq (Boudiaf, Benbella, Khider et Lacheraf) à avoir accepté et soutenu les orientations du congrès de la Soummam en 1956.

(Lire la suite)

El Khabar el Ousboui cesse de paraître

khabar.jpgAbbes Said pour « Algérie Politique » 

L’hebdomadaire en langue arabe El Khabar El Ousboui a cessé de paraître depuis deux semaines. Motif de cet arrêt: les responsables de l’hebdomadaire dirigé par un des actionnaires n’ont pas réglé les frais d’impression de quatre numéros auprès de l’imprimerie pourtant propriété du groupe El Khabar avec El Watan. Les journalistes et les employés du journal ont été quant à eux priés de voir ailleurs….sans pouvoir toucher les indemnités et autres avantages liés aux licenciements. Une guerre sans merci oppose depuis peu les 18 actionnaires du groupe El Khabar. Une partie veut absolument vendre le journal tandis que l’autre s’oppose fermement.

Le DG de l’Oref suspendu pour un préjudice de 21 milliards

riad.jpgKhalida Toumi, la ministre de la Culture, a décidé, mercredi dernier, de limoger le DG de l’office Riadh El-Feth (Oref), F. L., suite à un rapport de la commission ministérielle d’inspection qui a relevé des malversations dans la gestion de cet établissement. Il sera remplacé par Aïssaoui Abdelmalek. Cette décision a été prise suite au rapport de la commission d’inspection dépêchée à la mi-août par le ministère (en tant que tutelle) suite à une série de lettres anonymes qui dénonçaient la mauvaise gestion de l’établissement. En effet, le rapport a relevé “plusieurs malversations” dans la gestion des boîtes de nuit, de différents concerts musicaux et de la location des infrastructures et locaux relevant de l’établissement, rapporte Liberté.

Skikda: deux P/APC devant la justice

corruption.jpgLe P/APC et cinq membres de l’Assemblée communale de Aïn Kechra, à l’ouest de Skikda, comparaîtront en première instance, aujourd’hui, devant le tribunal de Azzaba. Ils devront répondre de plusieurs chefs d’accusation en relation, dans leur globalité, avec la gestion des biens communaux.
Par ailleurs, le P/APC de Bin El Ouidène, dans la même région, se présentera demain devant le juge d’instruction près le tribunal de Collo en compagnie de pas moins de 23 autres personnes entre accusés et témoins. L’instruction ouverte par la justice suite à plusieurs dénonciations aura à élucider 13 griefs retenus contre le maire et quelques élus de l’APC et autres entrepreneurs. El Watan
 

L’implantation d’Orascom en Algérie

sawiris.jpgB. Amar pour « Algérie Politique »

Extrait d’un article adressé le 28/07/2008 au quotidien Le soir d’Algérie qui, malheureusement n’a pas été publié.

Et voilà que toute l’Algérie a été roulée par un astucieux «missri» qui s’est sucré sur le dos des Algériens avec un strict minimum en capital risque. Cet opérateur a aussi roulé toute la presse en achetant son silence avec quelques spots publicitaires. En attente de lever les voiles, ce frère opérateur cédera sa place à nos ex ancêtres les gaulois sans contrainte aucune. Je ne suis pas en train d’écrire à partir du néant ni donner libre cours à mon imagination. Les recoupements des articles de presse me confortent dans mon analyse.

(Lire la suite)

Aït Ahmed a le mérite d’être le premier homme à appeler à la création du GPRA

aitahmed.jpgSur les détails de la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), M. Abdelhamid Mehri a indiqué que Hocine Aït-Ahmed est le premier homme à appeler à la constitution du GPRA. «Du coté historique personne ne peut contester cette vérité. Le frère Hocine Aït-Ahmed avait appelé à la constitution d’un gouvernement provisoire avant même le détournement de l’avion des 5 et son incarcération en 1956», a affirmé M. Mehri. Par Y. Aouchiche

 

Mehri demande à faire du 19 septembre la Journée nationale de la naissance de la République algérienne

mehri.jpgYoucef Aouchiche pour « Algérie Politique » 

 

Le Moudjahid Abdelhamid Mehri a appelé, hier, lors d’une conférence animée au siège du quotidien gouvernemental El Moudjahid, à faire du 19 septembre, coincidant avec la date de la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) en 1958, la  Journée nationale de l’avènement de la République algérienne. Cette revendication n’est pas le fait du hasard, pour l’orateur.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER