Aït Ahmed a le mérite d’être le premier homme à appeler à la création du GPRA

aitahmed.jpgSur les détails de la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), M. Abdelhamid Mehri a indiqué que Hocine Aït-Ahmed est le premier homme à appeler à la constitution du GPRA. «Du coté historique personne ne peut contester cette vérité. Le frère Hocine Aït-Ahmed avait appelé à la constitution d’un gouvernement provisoire avant même le détournement de l’avion des 5 et son incarcération en 1956», a affirmé M. Mehri. Par Y. Aouchiche

 

Commentaires

  1. slam dit :

    A.MEHRI a le mérite de rappeler à qui veut l’entendre que le grand visionnaire de la politique Hocine Ait Ahmed fut le premier homme à suggérer la création du gouvernement provisoire algérien pendant la révolution.L’Algérie indépendante par contre a le tort de ne pas écouter ce meme personnage mythique qui aurait pu épargner à notre pays une descente aux enfers.Son idée de fonder le Front des Forces Socialistes n’a pas été fortuite mais bien au contraire elle le fut pour sauver le pays des mains de nouveaux colonialistes que l’on constate aujourd’hui en train de mener le pays à la dérive.Mais il était entendu dans les arcanes du pouvoir militaire que les politiques n’auraient jamais de primauté sur eux .ABANE ramdhane n’avait pas tort de proposer voire même d’imposer pendant la Révolution la primauté du politique sur le militaire.Malheureusement cette autre sommité politique de l’époque a vite été liquidée physiquement par ces mêmes militaires lesquels aujourd’hui dirigent le pays avec beaucoup de violence et de mépris envers un pauvre peuple apeuré par les combines judiciaires et les assassinats organisés.
    Le FFS d’aujourd’hui aurait beaucoup à gagner en maturité politique s’il venait à prendre exemple sur ces deux personnages cités.Le pays en gagnerait encore davantage et se porterait très bien étant donné les potentialités humaines et les richesses naturelles dont il dispose.Un don de Dieu ,refusé par une catégorie de personnes avides de pouvoir et regorgeant de cupidité.
    A la lumiére de ce qu’a affirmé, non sans fierté ,Monsieur MEHRI le Front des Forces Socialistes devrait sortir de son affreuse léthargie et se lancer dans la bataille de sensibilisation ainsi que de mobilisation des masses populaires à l’effet de redonner à l’Algérie des espoirs déjà perdus au lendemain de son indépendance nationale.Le FFS est un parti politique et non un appareil de dilapidation; il est avant-gardiste à son origine et il doit le rester sur le terrain de la revendication démocratique qui en a toujours fait son leitmotiv.

  2. Slimane dit :

    AIT Ahmed me l’a confirmé en personne

  3. Mohand Tahar dit :

    On est qu’au début de la vérité historique de notre pays!!!

  4. Anonyme dit :

    mémoire d’un combattant dit tout sur le parcours révolutionnaire d’avant garde de si el hocine au lecteurs vos lunette.

  5. ulas dit :

    vive les Hommes LIBRES et HONNETES ait ahmed fait parti de cas rares qui reste en algrie vive AIT AHMED et long vie

  6. ulas dit :

    malheureusement on vit la misere et le desert culturel les vrais nationaux sont isoles et fragilises et exiles

  7. slam dit :

    M’3ak ya si El Hocine jusqu’au bout!Nous continuerons la lutte jusqu’à l’aboutissement d’une véritable démocratie dans notre pays!Nous écraserons tout ceux qui s’opposerons à la vie démocratique dans notre pays!Nous suivrons le chemin que tu nous as tracé jusqu’à la victoire finale!Nous aimons notre pays comme tu l’as toujours aimé!

  8. laglagui.Inchallah! dit :

    Ait Ahmed est âgé pour  » se battre » sur les terrains politiques. Il ne peut être mieux là où il est. Il a trop combattu. C’est aux jeunes de prendre la relève. On va pas lui demander de combattre jusqu’à la mort. Il a fait son temps, aux autres de faire le leur!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER