• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 21 septembre 2010

Archive pour le 21 septembre, 2010

RSF: Le Sahara occidental, sujet épineux

rsf1.jpgReporters sans frontières exprime sa préoccupation sur la difficulté rencontrée par les journalistes pour traiter de la question du Sahara occidental. Les tensions politiques entre Rabat et Alger ont des répercussions importantes sur le travail des professionnels des médias, qui ne sont pas toujours dénués d’arrière-pensée lorsqu’ils abordent cette question épineuse, et rend très difficile toute couverture des événements dans cette région depuis Tindouf ou depuis Layoune.

Dernier exemple en date: deux journalistes marocains de l’hebdomadaire marocain pro-unioniste Assahrae Al-Ousbouiya, Lahcen Tigbadar et Mohamed Slimani, ont été arrêtés par les autorités militaires algériennes le samedi 18 septembre à leur arrivée à Tindouf (sud algérien) vers 2 heures du matin (heure locale).

(Lire la suite)

Cheikh Hamza qui dénonce Daniel Benyounes était militant de l’UDR de Amara Benyounes !

amara.jpgCheikh HAMZA qui a dénoncé le sénateur Daniel Benyounes devant le secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger  n’est autre que le président de l’association de la mosquée MYRHA dans le 18ème arrondissement de Paris. D’une intelligence très limitée, il est de ce fait d’une manipulation la plus facile. Autres fois proche du FIS dissous, il s’est représenté aux législatives de 2007 sous l’étiquette UDR ANR, diamétralement opposé à sa position de responsable d’un lieu de culte. Il est militant de AMARA BENYOUNES dans son parti Union pour la Démocratie et la République (UDR) et a participé au congrès fondateur à Alger. Il s’agit d’un acte de rébeéllion contre ses anciens parrains.

Ferhat Mehenni accuse le pouvoir d’avoir implanté le terrorisme dans les maquis kabyles

ferhat.jpgDans une déclaration rendue publique aujourd’hui, à l’issue du porcès des deux ouvriers « non-jeûneur » de Ain El Hammam, le président du gouvernement provisoire de Kabylie (GPK), Ferhat Mehenni, a mis en garde contre toute condamnation qui serait en violation de la liberté de culte en Kabylie. « Le peuple kabyle tolérant et laïc ne laissera pas faire une justice aux ordres du régime théocratique algérien en parfaite collusion avec le terrorisme islamiste qu’il a lui-même implanté dans les maquis kabyles », a dénoncé Ferhat Mehenni. El Mouhtarem

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage

libert.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique »

 

Je remercie l’administrateur d’avoir publié le cri de révolte et l’expression de déception de monsieur Abdoun, qui, au vu de ce qu’il déclare dans son commentaire, a été bel et bien victime d’un mépris inadmissible de la part de la rédaction de LQA dont on en sait plus qui la compose. Comme par hasard, cette rédaction sait à qui elle prodigue ses leçons de démocratie et de tolérance tout en bâillonnant les irréductibles parmi les habitués de son site. Elle sait fermer les yeux sur les dérapages de ses «grands» amis, dont les entorses passent sur le site comme une lettre alors qu’elle se souvient des règles de la déontologie quand un des «ghachi» «s’en éloigne».

Les deux sujets traités par Abdoun, à savoir la présence discrète des juifs algériens dans les rouages de l’Etat, pressentie comme une infiltration d’Israël, d’une part et la prédominance des responsables issus de la région NTM d’autre part, ne sont pas très sensibles à l’heure actuelle et n’ont pas été traités sur la place publique. Alors on se demande pourquoi, le site LQA y a trouvé matière à censure. C’est information aussi insolite que vaudevillesque.

(Lire la suite)

Le FFS dénonce les réactions ordurières de Ksentini contre des universitaires engagés aux cotés des familles des disparus

ffs.jpegDans sa dernière sortie médiatique, le président de la Commission Nationale Consultative pour la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme, M. Farouk Ksentini a tenu des propos outrageux à l’encontre des animateurs et des universitaires engagés aux cotés des familles des disparus. Ce «Rentier médaillé de l’allégeance», a érigé l’insulte, l’invective et la menace en mode de gestion d’une institution sensée promouvoir et protéger les droits de l’homme.
Un fonctionnaire aux abois qui procède par le chantage et le mépris pour tenter de liquider un dossier gênant et compromettant au plus haut sommet du pouvoir.
Les réactions ordurières et indignes de M. Ksentini contre d’imminents experts et universitaires de renom, témoignent de l’affolement des «services» à chaque fois que rebondit le débat sur les disparitions forcées en Algérie.

(Lire la suite)

Djazair El Izza: 630 morsures de rats, en 8 mois à Oran

rat.jpg650 cas de morsures par des rongeurs ont été enregistrés dans la wilaya d’Oran depuis le début de l’année 2010. Selon La Voix de l’Oranie, la commune d’Oran figure en tête des communes, touchées par ce problème, avec 47% des cas suivie de la daïra d’Es Sénia avec 12% des cas. Les deux communes de Bir El Djir et Aïn El Türck se partagent la troisième position avec 9% de cas chacune.    

Non-jeûneurs d’Ain El Hammam: Le procureur a requis 3 ans de prison ferme

ramadan1.jpgLe procureur de la République près le tribunal de Ain El Hammam a requis aujourd’hui une peine de 3 ans de prison ferme à l’encontre des deux «non-jeûneurs», Hocine Hocini, 47 ans, et Salem Fellak, 34 ans, deux ouvriers, originaires d’Ain El Hammam. Le verdict est mis en délibéré pour le 5 octobre. Pour rappel, les deux prévenus ont été arrêtés le 13 août dernier dans un chantier par la police, qui leur reprochait de ne pas observer le jeûne prescrit par l’islam. El Mouhtarem

Comme ce torchon d’Echourouq….

chourouk1.jpg(…) Comme ce torchon d’Echourouq, concentré du Code pénal assuré de l’impunité, support de la haine raciste et de la vulgarité qui caresse les instincts les plus basiques dans le sens de la barbe. Il y a quelques jours, c’est la Radio nationale qui a été sommée de relayer ces fatwas surréalistes, appelant les Ulémas du monde musulman à jouer les casques bleus dans un conflit «résiduel» pour, enfin, consacrer la victoire islamiste sur «l’ennemi intérieur, relais des croisés coloniaux» », Arezki Aït Larbi, in  El Watan du 21 septembre 2010.

Algérie: Deux morts dans un attentat à Bordj Menaiel

attentat.jpgDeux policiers ont été tués et plusieurs civils blessés ce mardi, aux premières heures de la matinée, par l’explosion d’une bombe en plein centre de Bordj Menaiel, à quelque 70 km à l’est d’Alger. La bombe, placée sur le bord de la route en plein centre commerçant, a explosé au passage d’une patrouille de police, ont estimé des témoins interrogés par téléphone par un correspondant de l’AFP. Ceux-ci ont fait état de morts parmi les policiers et de blessés graves sur le lieu de l’explosion qui a aussi provoqué d’importants dommages. L’hôpital de Bordj Menaiel, une ville de dizaine de milliers d’habitants, a indiqué que deux policiers ont été tués et que plusieurs personnes, dont des policiers également et des civils, avaient été blessés.

Familles des disparus: Projection-débat ce soir à Paris

chanson.jpgMardi 21 septembre 2010 à partir de 19h30 au Centre Culturel
La Clef – 21 rue de
la Clef – 75005 Paris – Métro Censier Daubenton, 
Entrée Libre, Exposition de photos de Omar D. A 20h, projection du film «Chanson pour Amine», réalisé en 2008 d’Alberto Bougleux. Dans ce documentaire, le réalisateur éclaire la tragédie des disparitions forcées en Algérie à travers le témoignage d’une femme de son action militante : la lutte pour le droit à la justice et à la vérité sur les disparitions forcées en Algérie. Un combat que Nassera Dutour porte dans sa chair : son enfant a disparu à l’âge de 21 ans le 30 janvier 1997. Depuis, elle a fondé le Collectif de familles de disparus en Algérie (CFDA) et SOS-Disparus.
http://chanson-pour-amine.blogspot.com/ A 21h- Débat en présence du réalisateur.

12

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER