La DDK s’intéresse enfin à Fekhar

ddk.gifLe quotidien La Dépêche de Kabylie ne s’est jamais interessé à Kamel Eddine Fekhar, alors qu’il a passé 5 mois de prison à Ghardaia. Le journal de Amara Benyounes n’a jamais couvert les procès, pourtant nombreux, de Fekhar et de ses camarades de la fédération du FFS de Ghardaia. Il a suffit que Fekhar s’attaque au FFS que La DDK lui accorde un entretien. « Les gens doivent savoir que je suis militant de la LADDH, membre du bureau d’Amnesty internationale en Algerie, je m’appelle Kamel Eddine Fekkhar et je ne suis esclave de personne. J’ai le droit, en tant que citoyen, d’écrire même à Obama ou à l’empereur de Chine, personne ne peut m’empêcher », a répondu Fekhar.  El Mouhtarem 

Commentaires

  1. reg dit :

    enfin on viens d’entendre ce fekhar ‘ mais je dirai qu’il a mis beaucoup de temps pour comprendre que le ffs avait reculé ‘ chose qui est normale pour moi dans un pays comme l’algerie ‘mr fekhar avait passe des annees aux conseil national et meme etait membre de secretariat national mais a aucun moment n’a ose intervenir dans ses instances pour dire au moins ça marche ou non ‘ par contre maintenant il vient d’avoir les problemes avec tabou ou je ne sais pas comment voila qu’il alerte le président pour dire que le ffs va mal. – Aujourd’hui docteur FEKHAR nous parle des flatteries a mon avis il est le specialiste – nous de desastre ffs il est responsable parceque a aucun moment n’a denonce – il nous de 4eme congre qu’il a applaudit ‘ Mr FEKHAR arrete et reste tranquille ‘ je me souviens tres bien sur la bataille que nous avons mene au 4eme congres mais toi tu tournais au tour de tabou aya khalina .

  2. lamrous dit :

    Dr FEKHAR a le droit d’écrire à qui il le désire seulement il doit le faire sans se servir de l’entité ffs .Il ne doit engager que sa propre personne!La différence est de taille car s’exprimer au nom du parti il faudrait associer les militants par le biais de sa direction nationale ou de son porte parole.

  3. slam dit :

    Les hyènes flairent leurs proie!Elles sont à l’affût de cadavres surtout si ceux-là sont morts récemment donc tout frais!DDK s’est empressée de cueillir cette information concernant la lettre adressée par Kamel Eddine Fekhar à Mr AIT AHMED pour essayer encore de porter l’estocade sur le parti qui dérange le plus !Quelle aubaine offerte gracieusement par notre cher Docteur à nos détracteurs,à ceux qui nous détestent car comment expliquer le fait que la DDK qui n’a jamais couvert les activités politiques ou les procès des militants de GHARDAIA ,aujourd’hui est soudainement intéressée par le cas du Dr FEKHAR.

  4. Dahmane dit :

    Que DDK se fasse l’echo de cette lettre est plus que révélateur et on ne peut plus clair !

  5. merigue dit :

    L’oisillon qui a été couvé pendant de long mois mois se voit pousser des ailes.
    Il peut maintenant s’envoler.
    Et l’aigle déplya ses ailes!
    D’autres l’ont fait avant lui.Suivez mon regard.

  6. NETIZEN dit :

    Oui au tant que citoyen simple on peut écrire à tout le monde et chaqu’un peut s’exprimer à sa manière comme il veut, Mais au tant que militant dans un parti politique on doit respecter le principe de ce parti si on veut être varis militant.
    Si vraiment FAKHAR est membre de l’amnistie ( je ne le connais pas ) il doit savoir qu’il y a un guide d’écriture des lettres et pas comme on veut. Je voulais simplement montrer qu’il y a des principes à respecter de chaque parti ou association.

  7. arezki dit :

    MERCI EL MOUHTAREM POUR CE RAPPEL .
    DR FEKKAR A CERTAINEMENT PARDONNER A CE JOURNAL.MAIS IL NE PARDONNERA JAMAIS AU FFS.
    CERTAINES PERSONNES QUAND ILs PRENNENT L’AVION, A UNE CERTAINE ALTITUDE,
    ils commencent serieusement à croire que c’est gràce a eux que l’avion prend de l’altitude….

  8. El Erg Echergui dit :

    La vérité, quand elle s’encombre de scrupules, n’est que mensonges

    Il est, parfois, des liens de sympathie et d’intérêt qui transcendent les règles élémentaires de la bienséance, de la déontologie et de toute éthique qu’un membre d’un parti, d’une association ou d’une structure sociale est tenu de respecter pour préserver son parti ou son association contre la fragilisation et la déstabilisation. Ces liens qu’on peut qualifier de fatals, non seulement supplantent tous les autres rapports logiques, sains et sensés qui devraient prévaloir, mais mieux encore, ils régissent la conduite, transforment la manière de voir et pervertissent les principes et les fondamentaux de celui ou de celle qui, sciemment ou inconsciemment, n’y prête pas garde. Les mots et les normes changent alors de sens et ce qui était mauvais naguère, devient louable aujourd’hui.

    On a vu des Européennes s’emburquaner à vie au beau milieu du 21e siècle pour les beaux yeux de leurs époux, on a vu des Américains, intellectuellement ou socialement fragiles, s’enturbanner et partir en guerre contre leurs propres pays aux côtés des terroristes de Ben Laden. On a vu des héros de la guerre d’indépendance, pour quelques liasses de dinars, après une acrobatie mentale sournoise, se défigurer complètement. Ils se sont compromis avec le pouvoir auquel ils apportent le soutien moral indéfectible pour opprimer leur propre peuple et perpétuer un état de déchéance générale, etc. On aura tout vu dans ce monde peuplé de contradictions et d’aberrations et de perfidies. Les sources et les voix de l’opposition encore dignes de foi et de respect qui soutiennent le Dr Fakhar illustrent bien cette aberration.

    Dans l’affaire du Dr Fakhar, de quoi il s’agit en réalité ?

    L’appel de ce militant (ou ex-militant) du FFS au président du parti et les postions publiques qu’il a tenu sur un certain nombre de sujets sans l’assentiment ni de la base ni de la hiérarchie, relève tout simplement d’un vice de forme. A ceux et celles qui ont une tendance sélective à l’oublier, pour examiner un appel ou une affaire, un juge doit s’assurer que la procédure est scrupuleusement respectée autrement, son jugement sera nul et non avenu. Sans parler du risque de déstabilisation qu’il peut engendrer, un militant qui dénigre ouvertement le premier secrétaire de son parti fait preuve d’une inconscience manifeste et d’une atteinte à la crédibilité de son parti. Il foule aux pieds toutes les lois organiques qu’il s’est engagé à respecter dont celle l’obligation de réserve qui préserve l’honorabilité d’un parti. Comment serait considéré un parti politique, si ses militants insatisfaits ou dépités s’exprimaient tous de la même manière que ce docteur. Ce serait la foire d’empoigne qui emporterait tout le parti.

    Visiblement, il n’apprécie pas les contraintes de la déontologie et les devoirs que lui dicte son statut de militant; il déclare haut et fort, qu’il n’a de compte à rendre à personne et qu’il a le droit de faire ce qu’il veut. Un tel esprit rebelle pouvait gagner honnêtement nos sympathies et ses revendications dignes d’intérêt s’il était indépendant et s’il était libre de toute allégeance politique, sociale ou d’un mouvement citoyen comme celui des droits de l’homme.

    Avant même de regarder les points soulevés par l’appel de Fekhar et la pertinence de ses revendications, on est tout de suite attiré par le style vindicatif de son appel qui dans un déchaînement digne d’un volcan en éruption, descend en flamme M. Tabou. Comment peut-on encore faire confiance à un homme dans n’importe quelle organisation. Toute autre structure politique ou sociale qui lui offre une casquette « officielle » sait maintenant à quoi s’en tenir avec son attitude irresponsable et ses intransigeances. Pour avoir la paix, elles doivent céder à ses chantages en faisant des scandales publics.

    Il est bien bon de défendre Fakhar contre « les tribunaux » exprimés par l’opinion publique, mais a-t-on parlé du tribunal sans appel que Fakhar a publiquement institué contre le secrétaire du FFS. Là-dessus, pas un traitre mot. Ce que fait Dr Fakhar est toujours digne et respectable, puisque, il ne faut pas avoir honte de le dire, c’est un ami et c’est frère et surtout il est l’ami, le frère et le confrère d’un autre frère…

    Le LQA et à travers lui, les membres de l’appel du 19 juin ont trahi leur idéal de rassemblement de l’opposition et se sont compromis avec son ingérence dans une affaire interne d’un parti politique qu’il a sollicité pour son soutien. Ils ont donné un sacré coup de pouce au pouvoir qui scrute la moindre occasion pour faire éclater le Parti de Aït- Ahmed. Et ce n’est pas en se drapant de l’emblème national que la couleuvre va passer.

    El Erg Echergui,

    Non membre du FFS
    Nom membre d’aucun parti,
    Non membre d’une association des droits de l’homme
    Non membre d’un groupe d’intellectuel qui fait des appels et des lettres ouvertes
    Nom membre d’une minorité ethnique ou confessionnelle
    Non membre d’un comité de mosquée
    Nom écrivain
    Simplement Algérien

  9. hommelibre dit :

    je regrette « ya si fekhar », vous n’avez pas le droit d’écrire à qui vous voulez et vous comporter comme bon vous semble; même pas en votre propre nom ou au nom de la LAAD, car que vous le vouliez ou non, vous représentiez le F.F.S. et quoi que vous fassiez vous le faisiez au nom du parti qui a toujours été à vos côtés dans les moments difficiles. Par contre vous ne pouvez récupérer votre liberté d’agir en votre nom qu’à partir du moment où vous vous excusiez publiquement de ce parti.
    En tant que militant de ce parti qui voyais en vous un homme saint, vous me décevez. Quel d’hommage pour vous: cela me rappelle le passage de Said SAADI au F.F.S.

  10. Amesfulman dit :

    Nos camarades du FFS doivent méditer cet évènement qui vient de se dérouler en Angletterre.Ed Miliband,quarante ans a été élu à la tète du Parti Travailliste,le plus grand parti d’europe !Réveillez-vous,camarades !

  11. DDa OMAR d'Alger dit :

    Dr Kamel Eddine FEKHAR a commis une maladresse politique en publiant une lettre de protestation au président Ait Ahmed.
    Dans sa lettre ,il a stigmatisé le premier secrétaire national sans aucun fondement.Pourtant,la direction nationale du ffs a de tout soutenu avec beaucoup de fermeté le cas des militants de GHARDAIA dans leurs divers procès avec le pouvoir judiciaire.Dr Fekhar énumére injustement des griefs contre KARIM TABBOU sans apporter au préalable des preuves concrètes.C’est de la manipulation de sa part !

  12. Ran-Gate dit :

    Pourquoi Dr Fékhar a commis une maladresse? Je trouve qu’il a agi en toute transparance! Pourquoi cacher les divergences ? Chez les partis dits « démocrates » on ne tolére pas ce genre de comportements!! Allez voir du côté du FLN au sein duquel les divergences sont étalées sur la place publique. Aucun militant, quelque soit son grade n’a été exclu!! Un exemple de mâturité politique! Je suis contre le parti FLN mais il faut lui reconnaitre cette qualité.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER