• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archive pour septembre, 2010

Xavier Beauvois: « Je penche pour l’hypothèse de la bavure de l’armée algérienne »

tibhrine.jpgLe réalisateur français du film « Des hommes et des dieux », Xavier Beauvois, a affirmé aujourd’hui dans les colonnes du Journal Du Dimanche (JDD) qu’il penche  pour l’hypothèse de la bavure de l’armée algérienne dans l’assassinat des 7 moines de Tibhirine. « Je focalise mon intérêt sur les frères, moins sur les circonstances de leur mort. Je penche pour l’hypothèse de la bavure de l’armée algérienne, que je signifie avec un hélicoptère survolant le monastère, le canon d’une mitrailleuse braqué dans sa direction. J’avais fabriqué des moulages des têtes coupées de mes comédiens. Puis j’ai pensé aux familles et je me suis abstenu. »  El Mouhtarem

Algérie: Pétition pour la libération du blogueur Ali Abdoulemam

ali1.jpgAli Abdulemam, un blogueur très actif de Bahreïn, a été arrêté le 4 septembre par les autorités pour avoir supposément diffusé de fausses informations sur le portail Internet BahrainOnline.org, l’un des sites les plus populaires à Bahreïn (pro-démocratie), dans le contexte le plus tendu depuis des années qui voit le gouvernement harceler et réprimer la communauté chiite. Ali Abdoulemam a été torturé par les services de police pour lui arracher le mot de passe de son blog pour procéder ensuite à sa suppression.  Nous signataires de la pétition, dénonçons vivement l’arrestation de Ali Abdoulemam et exigeons sa libération immédiate. 

La pétition sera envoyée à l’ambassade du Bahreïn à Alger.   

Premiers signataires 

Chafaa Bouaiche, journaliste, Algérie

Yahia Bounouar, Radio Kalima, Algérie

El Mouhtarem, Blogueur www.ffs1963.unblog.fr, Algérie

Mohand Tahar MOHAMMEDI (Consultant Informatique)

Boudjemaa Medjkouine, journaliste, Algérie

Yazid Haddar, psychologue, France

Said Khatibi, journaliste, Algérie

Abderrahmane Semmar, journaliste, Algérie

Madjid Khettar, journaliste, Algérie

Yacine Zaid, syndicaliste, Algérie

Hektiten Nadjim, journaliste, Algérie

Youcef Zirem, journaliste, Algérie

Hayet BELAREDJ-KHELIL Présidente du MLP (Mouvement de Libération de la Palestine) France

Chris WILLIAM, chargé de la communication du MLP France – Mouvement de Libération de la Palestine

Naceredine Hadid, journaliste, Algérie

Aissa Rahmoune, Avocat (LADDH), Algérie

Faten Ifrikya Hayed, journaliste, Algérie

Zayed Benhassine, Algérie

Nordine Khedouci, Algérie

Nassim Brahimi (www.algerie-focus.com)

21- Madjid Makedhi, journaliste, Algérie

22- Khaled Tazaghart, Professeur d’enseignement secondaire, Algérie

23- Nacer Nabil, militant des droits de l’Homme, Algérie

24- Badis Benaicha, Universitaire, Algérie

25- Rajiv Abraham, Software Programmer, Montreal, Canada

26- N.E. Tatem, Editeur, auteur de théâtre et journaliste, Algérie

27- Hassina El Kechai, Enseignante-chercheuse, France

28- Wassila Silarbi, fonctionnaire, Algérie

29- Mehdi Bsikri, journaliste, Algérie

30- Aziz Khitouche, collaborateur de presse, Algérie

31- Rahim Zenati, enseignant www.motsdetete06amizour.unblog.fr, Algérie

32- Maamar Boudersa, économiste, Algérie

33- Hakim Addad, militant associatif, Algérie

34- Akli Chehami

35- Youcef Sahli, Avocat (LADDH), Algérie

36- Oussama Khitouche, étudiant, Algérie

37- Hocine Lamriben, journaliste, Algérie

38- Naddir Idir, journaliste, Algérie

39- Sam Lebel www.hchicha.net

40- Hadjer Guenanfa, journaliste, Algérie

41- Lilia Ould Hocine, agent de communication, Algérie

42- Merouane guemar (LLM Droit Maritime), Londres

43- Melbouci Lounis Juriste/ Journaliste, Algérie 

44- Aidli Sofiane, journaliste, Algérie

46- Said Mekla, journaliste, Algérie

47- Abdenour BOUHIREB (employé et blogueur), www.lettresdekabylie.unblog.fr, Algérie

48- Juba salim Meksem,étudiant, Kabylie, Algérie

49- Rachid Hamatou / journaliste photographe   Batna- Aures, Algérie

50- Mounir Cheriffa, journaliste algérien, France

51- Hillal Cherifi, journaliste, Algérie

52-Imad Boubakeri, militant LADDH, Algérie

53- Youcef Aouchiche, journaliste, Algérie

54-  Said Djaafer, journaliste, Algérie

55- Samir Azzoug, journaliste, Algérie 

56- Nassim Guettal, Algérie, (Sétif)

57- Bensaidi Mostefa, militant des droit de l’homme, Algérie 

58- Mohamed Larbi Zitout Ex-Diplomate,Co-foundateur du mouvement Rachad.

Envoyez vos signatures à: elmouhtarem2007@gmail.com

Les relations secrètes entre les Islamistes et le pouvoir

abassi1.jpgMâamar Boudersa pour « Algérie Politique » 

Cette contribution contribue à dévoiler les relations secrètes entre le pouvoir et les Islamistes depuis longtemps encore, où les Islamistes jouaient et jouent encore la dernière roue de secours du pouvoir, comment ils exécutent toutes les commandes politiques de ce même pouvoir qui les utilisent comme sous-traitants de sa politique, en les dirigeant contre la vraie opposition au pouvoir. Ces relations secrètes et leur objectif ont été rapportés  par Abdelhamid Brahimi, dans son livre « Aux origines de la tragédie algérienne 1958-2001 (page 237).

Voici ce qu’il écrit:« Le 6 octobre, 2ème jour des évènements, Belkheir et Khédiri se mettent d’accord pour contacter Abassi Madani et Ali Belhadj par le biais du colonel Mohamed Betchine, responsable de la sécurité militaire, pour leur demander d’organiser des manifestations et occuper la rue pour renverser la tendance et le cours des évènements. Le vendredi 7 octobre, les islamistes organisent leurs manifestations après la prière du vendredi, en début d’après-midi.»

(Lire la suite)

La répression des familles de disparus en Algérie…

ksentini.jpg…les scandaleuses déclarations de Me Farouk Ksentini

Algeria-Watch, 6 septembre 2010

 

Me Farouk Ksentini, le « Monsieur droits de l’homme » du gouvernement algérien, l’avait annoncé à la fin du mois de juin 2010 : il ne tolérerait plus de rassemblements devant le siège de l’organisme officiel qu’il préside depuis 2001, la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH) ; et il aurait donné l’instruction de les interdire1. Cette annonce a été mise en œuvre à Alger dès le premier mercredi du mois d’août – le mercredi est, depuis près de douze ans, le jour des rassemblements hebdomadaires des familles de disparus, qui réclament « vérité et justice » pour leurs proches victimes de disparitions forcées, comme avant elles les « Folles de la place de Mai » argentines.

Lire la suite: www.algeria-watch.org

Malgré l’interdiction, les familles de disparus ont arraché une demi heure de sit-in à Alger

disparus.jpgCe dimanche 5 septembre 2010, les familles de disparus se sont retrouvées devant le siège de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’Homme (CNCPPDH) à Alger, lieu de rassemblement habituel des familles pour demander Vérité et Justice.

 

Depuis que les autorités ont interdit le rassemblement hebdomadaire du mercredi, les familles de disparus cherchent des solutions pour maintenir leur visibilité dans l’espace public. Pour faire diversion, elles ont choisi de se donner RDV le dimanche 5 septembre, jour particulier en ce mois de Ramadhan (Leilet el kadr).

(Lire la suite)

Le président de l’association algérienne de lutte contre la corruption arrêté

hadjadj.jpgDjilali Hadjadj, le président de l’Association Algérienne de lutte contre la corruption (AACC), a été arrêté par la police des frontières au niveau de l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine. Selon Yahia Bounouar http://www.kalimadz.com, Djilali Hadjadj qui devait embarquer sur le vol Constantine-Marseille, prévu à 19h 25, a été arrêté par les policiers au moment de son accès à la salle d’embarquement vers 17h environ. M. Hadjadj est présenté, lundi 6 septembre, devant le procureur du tribunal de Constantine. El Mouhtarem

Qui ment, Mohamed Hasseni ou Hicham Aboud ?

aboud.jpg« Après sa mise en examen le 15 août 2008 du chef de complicité d’assassinat, Mohamed HASSENI contestait connaître Hicham ABOUD comme Mohamed SAMRAOUI, et avoir rencontré Mohamed SAMRAOUI », peut-on lire dans l’arrêt de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris proclamant l’innocence du diplomate Hasseni (voir le site Viva l’Algérie).

Dans le même document, on peut lire ce qui suit: « Hicham Aboud expliquait qu’il avait vu le visage de Mohamed Ziane HASSENI lors d’un journal télévisé de France 3 et qu’il l’ avait bien rencontré au ministère de l’habitat en 1984/1985, puis de façon épisodique jusqu’en 1987, date de son départ pour le service du protocole ». El Mouhtarem

Footbalistiquement politique !

sadane.jpgMohand Arezki pour « Algérie Politique »

À l’instar de tous les fans du football je me suis mis à lire ici et là les commentaires, généralement de non professionnels sur la démission du sélectionneur national Rabah SAADANE.

De prime à bord, il est important de porter à la connaissance des lecteurs de votre blog très respectable au passage quelques éléments de réflexion.

Penchant un peusur la sélection algérienne de football, absente depuis 24 ans de la plus grande compétition mondiale, et depuis 6 ans de la plus grande compétition continentale, le contexte qui a marqué son retour au devant de la scène footbalsitique mondial aétonné les plus grands commentateurs en Algérie et à l’étranger. Cela ne doit en aucune manière cacher la piètre qualité de notre championnat à tous les niveaux (technique, management, …).

(Lire la suite)

Bahreïn: le blogueur Ali Abdulemam arrêté

ali.jpgAli Abdulemam, un blogueur très actif de Bahreïn, par ailleurs contributeur de  notre site Global Voices Advocacy (liberté d’expression en ligne) a été arrêté le 4 septembre par les autorités pour avoir supposément diffusé de fausses informations sur le portail Internet BahrainOnline.org, l’un des sites les plus populaires à Bahreïn (pro-démocratie), dans le contexte le plus tendu depuis des années qui voit le gouvernement harceler et réprimer la communauté chiite.

Le site BahrainOnline est censuré et n’est pas accessible depuis Bahreïn. Ali nous a envoyé un e-mail (ci-dessous) mentionnant qu’il avait reçu un appel téléphonique de la sécurité nationale de Bahreïn, qui l’a ensuite arrêté au prétexte qu’il cherchait à s’enfuir . www.globalvoicesonline.org

Le FIS a trahi le Contrat national !*

abassi.jpgMamar Boudersa pour « Algérie Politique » 

Réponse à Zara,

Ce nom ne me dit absolument rien. Comme vous avez réagi à ma contribution en me collant des étiquettes nombreuses qui vous conviennent absolument. Merci pour toutes ces étiquettes commerciales politiques dans un pays, où seule la violence est mise en évidence. Je n’ai rien contre personne. Je ne suis pas subjectif. Le témoignage de l’ancien Premier ministre, Brahimi est là. Il relate la relation entre le pouvoir et Ali Belhadj en octobre 1988. Le FIS n’existe pas encore. Vous faites des déductions personnelles, selon lesquelles j’enverrai les “islamistes” au goulag. Tout le peuple algérien vit le goulag. Toute l’Algérie est un désert. Tout le peuple algérien est privé de liberté et de droit.

(Lire la suite)

1...131415161718

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER