Algérie/ Mouvement des walis: cessation de fonctions

wali.jpg

11 walis appelés à exercer une autre fonction 

- HARFOUCHE Noureddine, wali de Tebessa

- MELIZI Tahar, wali de Skikda

- BENTABET Mokhtar, wali de Sidi Bel-Abbès

- HAMDI Belkacem, wali de Guelma

- MALFOUF Ahmed, wali d’Ouargla

- SEKRANE Tahar, wali d’Oran

- ZIANI Mohamed, wali d’El-Bayadh

- TIFOUR Boualem, wali d’Illizi

- SALHI Djamel Eddine, wali de Mila

- FATMI Rachid, wali de Souk Ahras

- KANOUNE Hacene, wali d’El-Tarf

Photo: FATMI Rachid

Commentaires

  1. bouziane houari dit :

    encore une diversion pour ceux qui ne le savent pas , la moyenne d; age des walis objets de fin de fonctions est de soixante six ans, la plus part ont entre soixante tros et soixante huit ans; gerontocratie quand tu nous tiens, il est loin le temps du president zeroual ou de brillants walis au sens propre du terme, avaient de trente deux ,aquarante ans ; au fait ou sont ils, sans doute victimes de la chasse aux sorcieres ou le mc cartysme version zerhouni ,guendil et la mme staeel du ministere de linterieur la denommee benyelles nee meziane , eminence grise avec guendil de la destruction du departement de l interieur

  2. B. Amar dit :

    Les wali algériens n’ont à leur actif aucun fait d’arme, ils sont tous issus des corps de l’administration bureaucratique algérienne. Généralement tous ceux qui ont servi le régime avec abnégation sont récompensés en fin de carrière avec le poste exécutif de wali. Les permutations servent à étouffer les scandales comme ceux de Boumerdes et Bejaia.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER