Mohamed Omar DEHBI: « Je n’ai été entendu que sur l’accusation de fraude fiscale »

dehbi.jpgBarcelone le 01/10/2010

Je tiens à démentir de la manière la plus formelle toutes les informations tendancieuses et sensationnalistes parues dans la presse nationale et internationale et le lynchage médiatique sans nom dont j’ai été victime à la suite d’une investigation policière me suspectant de fraude fiscale, de blanchiment d’argent et de financement de terrorisme.

En fait je n’ai été entendu que sur le premier point – à savoir l’accusation de fraude fiscale – par le juge de l’Audience Nationale Espagnole. J’ai donné des réponses qui ont satisfait le juge en même temps que j’ai fourni tous les documents administratifs et financiers qu’il ma demandé, en particulier ma conformité fiscale avec les conventions bilatérales excluant la double imposition entre l’Espagne et les Etats-Unis. A aucun moment, au cours de mon audition par le magistrat instructeur il na été question ni de blanchiment d’argent ni de financement du terrorisme.

Ce qui est à la fois révoltant et suspect c’est le fait de constater le déluge d’informations mensongères étrangement axées comme par hasard sur l’accusation de financement du terrorisme publiée par la presse et cela avant même que je ne sois entendu par le juge d’instruction, ni a fortiori inculpé.

Mon honneur et celui de ma famille ont été gravement atteints et le préjudice moral est très profond, c’est pourquoi je compte fermement engager des poursuites judiciaires par devant tous les tribunaux territorialement compétants à l’encontre de toute personne physique ou morale coupable d’avoir attenté a l’honneur et la dignité de ma famille et de moi-même.

Commentaires

  1. columbo dit :

    « Le mardi 28 Septembre 2010 vers midi, au moment où il quittait le domicile familial en compagnie de son épouse, leur voiture a été cernée par 4 policiers en civil armés – 2 de chaque coté – qui pointèrent leurs armes sur eux en leur ordonnant de descendre du véhicule. Ils sont reconduits à leur domicile où près d’une vingtaine d’autres policiers armés et en civil – oui je dis bien 20 ! – firent tous irruption dans la maison en fouillant dans le moindre des recoins, pendant que mon fils et son épouse étaient sommés de ne pas bouger. Au bout d’environ une heure, après avoir saisi des documents professionnels de mon fils – factures, avis bancaires, etc.. – ainsi que 3 ordinateurs, l’équipe des policiers se retira en emmenant mon fils chez le Juge, ainsi qu’ils l’ont précisé à ma belle-fille. » selon la version du père.
    une question qui me taquine l’esprit .
    si quelqu’un en Espagne est soupçonné de fraude fiscale sera malmené de cette façon par une armada de policiers en plein rue ? je croyais qu’on lui adresse simplement une convocation par le fisc.
    éclairez nous svp.

  2. DDa OMAR d'Alger dit :

    Des policier à la rescousse du FISC Espagnol ? La question mérite d’être éclaircie quand même car cela taraude l’esprit de l’entendement!

  3. le Sympathisant dit :

    Message partculier aux lecteurs de LQA qui fréqentent ce site.
    Alors que les Dehbi défendent à longueur de colonne leur point de vue et que tous les soutiens des internautes sont publiés
    sans problème,on ne laisse aucune chance à qui veut donner un avis contraire et permettre un débat contradictoire sur une affaire sérieuse et qui dépasse la famille Dehbi elle-même.
    Voici le commentaire censuré,et c’est dommage surtout pour LQA qui se prétend le site de tous les algériens sans exclusive et sans exclusion.C’est plutôt le site de certains intérêts que je n’arrive pas à cerner et les attaques sournoises contre le courant démocratique me laisse parfois pantois et c’est les forces du changement qui en patissent.
    Juger vous-même:un commentaire tout ce qu’il y a de correct.
    « J’ai de la sympathie pour les hommes justes et qui défendent les causes justes.
    Je n’aime pas Camus car il défendait sa mère avant la justice.
    Tout mon soutien aux points de vue de Tifsa et Yahia Baghli.
    Je pensais qu’il y avait beaucoup plus de défenseurs des causes justes sur LQA.
    Apparemment je me suis trompé.
    Seraient-ils victimes du corporatisme et du syndrome de Camus?
    A force d’être toujours ensemble on fait partie de la même famille.Et les intérêts de la famille passent avant la
    justice.
    Un fois qu’on sera au pouvoir nous allons sombrer, mes frères ,dans les mêmes revers que ceux qui nous dominent
    actuellement.
    C’est le propre de l’homo-algérianus comme dirait MH99 un ami du site.
    Et vogue la galère,nous sommes tous de haraga pour les USA,nous aussi on aime bien ce pays.Comme nous n’avons pas de boussole on risque d’accoster en Israel,quel malheur! »

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER