• Accueil
  • > Algérie Politique
  • > Reda Malek: « Nahnah m’avait consulté avant de prendre part à la réunion de Sant’Egidio »

Reda Malek: « Nahnah m’avait consulté avant de prendre part à la réunion de Sant’Egidio »

nahnah.jpgL’ancien chef du gouvernement algérien, Rédha Malek (21 août 1993 au 11 avril 1994), a révélé récemment au quotidien arabophone Echourouk qu’avant de partir à la réunion initiée par la communauté catholique italienne Sant’Egidio, en janvier 1995, Mahfoud Nahnah l’avait rencontré pour demander son avis. « Mahfoud Nahnah est venu demander mon avis sur sa participation à la rencontre de Rome. Je l’ai tout de suite déconseillé, mais il m’avait expliqué que sa participation allait se limiter à la dénonciation du terrorisme en Algérie », a indiqué l’ancien président de l’ANR.  Pour rappel, l’ancien président du Hamas (aujourd’hui MSP) avait refusé de signer le Contrat National signé par plusieurs personnalités algériennes. El Mouhtarem 

Commentaires

  1. p.i.2merde.dz.con dit :

    Je me demande comment ce Redha Malek continue encore de jouer le rôle de démocrate. Sous l’ère de Boumediène il a été le chien de garde du conseil de la révolution, en muselant l’information en tant que ministre. Plus tard il a été la marionnette entre les mains des généraux et a validé tous les crimes qui se sont commis. Et là, il vient nous publier ses petits papiers pour nous raconter une vie, mise en grande partie au service des potentats qui ont mlis à genous ce pays.

  2. taous dit :

    j’abhorre ce type! surtout qu’en plus il balance sur des morts. aucune morale.

    Qu’est-ce qu’on est fatigués de les voir et de les entendre… ils pourraient nous lâcher la grappe et se faire oublier, pensez-vous! ils ont mis ce pays à genoux et continuent à sévir.

    En tout cas, il est tout sauf démocrate.

  3. jeff dit :

    Après la peur, le déshonneur doit changer de camp. Pour tous les services rendus aux généraux, on lui a interdit de participer à l’élection présidentielle de 2004 en obtenant pas le chiffre fatidique des signatures.
    Quant à NAHNAH, j’invite à lire un article intéressant en tapant sur le lien suivant : http://www.algeriavoice.net/html/nahnah.html

    Bonne lecture

  4. jeff dit :

    Après la peur, le déshonneur doit changer de camp. Pour tous les services rendus aux généraux, on lui a interdit de participer à l’élection présidentielle de 2004 en n’obtenant pas le chiffre fatidique des signatures.
    Quant à NAHNAH, j’invite les lecteurs du site à lire un article intéressant en tapant sur le lien suivant : http://www.algeriavoice.net/html/nahnah.html

  5. Ait Hamza dit :

    Redha Malek le criminel,il mérite d’être pendu à la place des Martyres à Alger!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER