• Accueil
  • > Libre débat
  • > Réformer le système éducatif est une nécessité, mais avec quelle vision ?

Réformer le système éducatif est une nécessité, mais avec quelle vision ?

ecolerformes.jpgOmrane pour « Algérie Politique »

A voir, le résultat depuis 1962 ! C’est catastrophique. Certes, réformer le système éducatif est une nécessité, mais avec quelle vision, dans quelles perspectives et dans quels objectifs  ? Certains pays l’ont bien fait, et dans un cadre bien défini. Cela a donné des  résultats probants. Chez nous, on réforme, on change, mais à la fin, on revient toujours à la case de départ.  Comme dirait l’autre: «On ne va pas réinventer la roue», il y a des pays tels les pays nordiques qui ont un bon système éducatif. Le malheur de tous ces pays colonisés, est que leur système bureaucratique en général, et  le système éducatif  en particulier, sont une photocopie du pays colonisateur. C’est le cas de l’Algérie.

Sur ce plan, l’Algérie est une photocopie de la France, même l’ENA.  Et nous savons que la plupart des responsables et des dirigeants ont été à l’école française.  Le système éducatif français est trop bureaucratique, lourd, protectionniste,  trop conceptuel, inefficace. Les grandes écoles, hormis le Concours d’entrée, sont un mythe.

La sélection est finie après 2 ans, et avec un peu de travail, on devient diplômé de (Ecole Centrale de Paris, HEC, etc..). En sortant, on ne sait rien faire ! Quant aux Universités, c’est une foire surtout au niveau de la recherche doctorale: aucun accueil, aucune organisation globale, aucun planning.  Les sujets de thèse sont épars, et ésotériques.  Ce qui compte est le nombre de thèses soutenues au Laboratoire. La qualité peu importe.  Certaines thèses d’Etat sont des vulgarisations scientifiques. On les soutient par combine et magouille. Ensuite, pour les postes dans l’enseignement, c’est le parcours du combattant, car la France est championne dans le protectionnisme, et les combines politiques.

Avant, c’était le DEA, troisième cycle, thèse d’Etat. Tous ces mémoires ne sont pas fiables et convaincants. Il y a des mémoires de DEA mieux qu’une thèse d’Etat.  Toutes ces étapes de diplôme ne servent à rien du tout. Toute cette machine bureaucratique est faite de telle sorte à protéger les Postes et les privilèges dans le secteur académique.  C’est tout !
Ensuite, avec le nouveau régime, c’est également la même chose.  Il faut un DEA, thèse nouveau régime, Première habilitation à diriger les recherches, Deuxième habilitation à diriger des recherches, etc.. Une armada de mémoires qui ne servent nullement. Du  bla-bla bureaucratique.  Au fond, avec un bon niveau de DEA (un seul mémoire), un bon candidat peut encadrer des chercheurs, et faire de la bonne recherche académique.  Avec toute cette panoplie de diplômes, la France n’est pas assez compétitive sur le plan international. 

En dehors de la France, les Grandes Ecoles n’ont aucun prestige, sauf en France évidemment.  En revanche,  dans les autres pays (scandinaves, par exemple), Master, et un Phd (2 a 4ans), les gens deviennent Professeur, chercheurs et ils sont productifs et efficaces, et contribuent énormément.  D’ailleurs, la bureaucratie est efficace pour le contrôle et le protectionnisme, mais elle paralyse l’efficacité, tue la  flexibilité, étouffe l’innovation et la compétence.  C’est le cas de la France, et évidemment de  l’Algérie, car les systèmes en Algérie sont des dérivées coloniales du système français.

Actuellement, les Grandes Ecoles françaises de Management  sont obligées d’aller puiser dans les pays de l’Est,  pour le recrutement pour leur département de recherche, car d’abord, ils ne parlent pas anglais, et ils n’ont pas des experts dans  ce domaine. Mais une fois, la baraque est montée, et des français sont formés, ces experts sont directement congédiés. C’est le principe de l’exploration, observation et exploitation. La France excelle dans cette tactique.  Avant de réformer le système éducatif, normalement, nos responsables et dirigeants avérés doivent apprendre de leurs fautes et des erreurs des autres, et voir dans le monde, ce qui se passe, le bon système adéquat et fonctionnel pour notre pays.  Malheureusement, certains responsables ne font que singer le système français, qui n’est pas une bonne référence à nos yeux. 
Il n’y a pas de hasard, ni de fatalisme à ce qui fonctionne : Il y a les Hommes et les Femmes  derrière et le bon choix du système.
A bon entendeur, Salam

Commentaires

  1. Achim dit :

    Article qui ne répond pas à la question qu’il se propose de traiter : quel est le bon système éducatif ? Pourquoi toujours regarder ce que fait la France ? Et la France, elle change de toute façon !

  2. salim dit :

    Le texte repond bien aux questions qui se posent, car le systeme educatif algerien est sous-menu du systeme educatif francais. C’est comme les poupees russes. On ne regarde pas la France, mais l’histoire de l’Algerie due a la colonisation est ancree dans l’histoire de la France durant 132 ans. C’est toute la mecanique educative qu’il faut reformer. Si tu veux des reponses precises, il faut t’adresser au Ministere de l’Education et lire leur Projet de reforme. La, tu auras de la matiere a digerer. Mais, les resultats sont toujours significatifs: Niveau est tres faible, et les formateurs et enseignants ne sont pas bien formes. D’abord, former des gens pourquoi faire? Aller au chomage ! C’est aux vrais responsables de l’Education qu’il faut poser des questions judicieuses, si tu as a les poser.

  3. Degled dit :

    Idha Ghouribate, Khouribate. Oi idha Khouribate, Ghouribate. Hadha hiya madrassatouna.

  4. DDa OMAR d'Alger dit :

    Réformer le système éducatif, dites-vous ? Comment,de quelle manière et avec quels enseignants va-ton pouvoir développer notre niveau!Il faut répondre à ces questionnements avant de parler de réforme éducative!L’échec sera tout le temps présent avec l’encadrement dont dispose l’éducation nationale algérienne car elle a pris un mauvais pli au départ a moment de la généralisation de l’arabe!Pas que nous détestons cette langue mais nous savons tous qu’elle est un frein pour la poursuite des études supérieures!L’Algérie a sacrifié plusieurs générations en commettant l’erreur d’arabiser à outrance sans se préparer au préalable!Nous avons pris beaucoup de retard par rapport à nos proches voisins sans parler des nations occidentales!

  5. DDa OMAR d'Alger dit :

    Réformer le système éducatif n’est pas forcément singer ceux des autres pays de par le monde!Chaque pays a ses origines et ses habitudes coutumières en fonction de sa situation géographique sur la planète Terre!L’Algérie,pays méditerranéen avec un climat bien particulier qui agit sur le système nerveux de ses habitants,avec une culture ancestrale ancrée dans des moeurs bien particulières, l’enseignement à choisir doit tenir compte obligatoirement de toutes ces nuances.
    Comment allons-nous fabriquer de bons algériens capables de susciter un grand intérêt pour leur pays,si nous ne faisons pas une étude spécifique de notre vie sociétale.L’Afrique du Nord est peuplée de berbères dont la mentalité est forgée sur la dureté de la vie qu’ils mènent au quotidien.Alors autant que faire se peut, se rapprocher le maximum possible de cet esprit revêche du nord africain pour établir des programmes d’enseignement idoines et non plagier ceux des pays européens qui ne nous conviennent pas!Quant aux matières scientifiques qui sont universelles et non particulières, il n’y aura que les méthodes qui pourraient faire une petite différence par rapport à celles utilisées en d’autres contrées!

  6. Zitouni dit :

    Si, on peut fabriquer de bons algeriens.
    Pour cela:
    - Il faut nous amputer les deux mains pour qu’on ne vole plus,
    - et aussi, il faut nous faire une ablation de la panse,
    - et aussi, il faut nous couper la langue, car on ne sait que mentir et critiquer,

  7. Greg dit :

    Perso le système éducatif occidental me fait un peu peur, l’apprentissage du « par-coeur », comme je le dis dans un de mes articles, n’est pas forcément la bonne solution et ne fait pas forcément des meilleurs élèves les personnes les plus aptes à réussir leur vie ni les plus aptes à trouver leur voie ou comprendre quelle est leur véritable passion.

  8. Charnac dit :

    L’arabisation,à elle seule,incombe la misère dans laquelle est le système éducatif algérien.

  9. rahmoune nassima dit :

    l’enseignement en Algérie se dégrade d’une année a l’autre je ne sais pour quoi ils prennent nos enfants pour des cob-ailles alors que les leurs sont dans des écoles privées ou a l’étranger pour quoi se racisme et puis encore si tu parle a un enseignant ou tu lui fait la remarque tu seras une cible ou bien ils te disent nous on travaille avec ceux qui travaille donc si ton fils est moyen !!!!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER