• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 octobre 2010

Archive pour le 3 octobre, 2010

Photo souvenir: Said Sadi avec son fils au festival de Cannes

saadi.jpg

Photo souvenir: Said Sadi avec son ami Bernard Henri Levy au festival de Cannes

sadi1.jpg

Layada: « Chevènement avait visité la prison de Serkadji… »

layada.jpg«Certes, au moment des faits (assassinat des moines de Tibhri, j’étais en prison. Mais cela ne m’a pas empêché d’avoir toutes les informations sur ce qui se passait à l’extérieur. Je savais aussi que le ministre Jean Pierre Chevènement avait visité à l’époque la prison de Serkadji de Bab El Oued pour un motif que je ne veux pas évoquer dans cette déclaration », a révélé Layada au Temps d’Algérie.  El Mouhtarem

Layada invite la France à s’intéresser à l’affaire du détournement de l’Airbus !

layada.jpgL’ancien chef du GIA, Abdelhak Layada, a invité la justice française à s’intéresser à l’affaire de détournement de l’Airbus d’Air France en 1994 à Alger. « Les juges français sont en train de perdre leur temps dans cette affaire des moines de Tibhirine. Ils devraient plutôt s’intéresser à l’affaire de détournement de l’Airbus d’Air France», a déclaré Layada au Temps d’Algérie.  Selon ce journal,  »beaucoup de questions restent posées autour de cette affaire ». El Mouhtarem 

Abdelhak Layada, un ancien bourreau au secours de l’ANP !

layada.jpgDans une déclaration au Temps d’Algérie, le fondateur du Groupe islamique armé (GIA), Abdelhak Layada, est revenu sur les circonstances de l’assassinat des sept  moines de Tibhirine en 1996. L’ancien bourreau, sanguinaire et égorgeur d’enfants revendique fièrement que c’est son ancienne organisation criminelle, le GIA, qui  est responsable de l’assassinat des moines et que l’Armée nationale populaire n’est concernée ni de près ni de loin.

Pour Layada, «les auteurs de l’assassinat des moines de Tibhirine sont connus et les autorités françaises étaient au courant. Il n’y a absolument aucune nouveauté et de preuves palpables et tangibles sur la supposée attaque algérienne. Ils ne peuvent pas juger une telle affaire sur la base de simples déclarations et de faux témoignages d’un général français», affirme l’ancien chef terroriste. El Mouhtarem

Batna: Le calvaire des cadres de l’agriculture continue

benaissa.jpgNous, cadres de la direction des services agricoles de la wilaya de Batna (DSA), venons, par la présente, dénoncés les agissements injustes et barbares de notre directeur à notre égard.
Depuis son arrivé en 2005, il a instauré (lui et ses acolytes) un climat de terreur qui a éreinté le personnel technique de la DSA, personne n’a pu échapper à son mépris, même les agriculteurs qui essayent de le contacter au niveau de la direction pour pouvoir régler leurs problèmes, sont souvent, accueillis par des insultes et des mots blessants, les obligeant à rebrousser chemin sans que leurs doléances ne soient prises en compte.
De même les jeunes entrepreneurs ambitieux, qui veulent soumissionnés pour décrocher un projet auprés de la DSA , n’échappent pas à la règle, ils sont également affectés par cette injustice. Souvent ils se voient éjecter hors du circuit bien qu’ils présentent toutes les conditions requises. Des pièces de leurs dossiers sont manipulées en coulisses (biensûr avec la complicité de quelques entrepreneurs corrompus) et ce pour privilégier les offres mieux payantes ! Au profit des offres mieux disantes.

(Lire la suite)

Disparition de 5 harraga au large de Mostaganem

haraga.jpgDétresse et deuil à Mostaganem après le double chavirage des frêles embarcations à bord desquelles s’étaient entassés respectivement 21 et 14 harraga, alors que trois autres groupes de harraga ont été arrêtés à différents endroits de Mostaganem. Selon El Watan, partis dans la nuit de vendredi à samedi, peu avant minuit depuis la plage de Sonaghter, à 15 km à l’est de Mostaganem, ils n’ont même pas réussi à atteindre 3 milles marins. Le bilan est très lourd avec la disparition de 5 clandestins emportés par les flots.

La LADDH s’est dotée d’un bureau à Constantine


bouchachi.jpgLa Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) a procédé hier à l’ouverture d’un bureau au boulevard Zighoud Youcef (Constantine), en présence de son président, Mostefa Bouchachi. Ce dernier, rapporte El Watan, n’a pas manqué de regretter les obstacles auxquels se heurte
la Ligue pour l’ouverture de bureaux de wilaya, soutenant, malgré cela, que le militantisme se joue sur le terrain.

219 harraga enregistrés durant les 9 premiers mois de 2010

harag.jpgL’ambassadeur d’Italie à Alger, Giampaolo Cantini, a fait état d’une sensible décrue du flux migratoire algérien. Ainsi, de 1599 enregistrés en 2008, le nombre d’émigrants clandestins algériens ayant pu atteindre les côtes italiennes (Sardaigne) est passée à seulement 408 durant l’année 2009. Une décrue loin d’être conjoncturelle puisqu’aux derniers chiffres arrêtés mercredi, soit pour les 9 premiers mois de 2010, il ressort que les autorités de son pays n’en ont intercepté que 219, a indiqué l’hôte de Annaba, rapporte El Watan.  

LADDH: Kamel Jendoubi interdit de séjour au Maghreb

laddh.gifLes autorités marocaines viennent de refouler M. Kamel Jendoubi, président du Réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme sans aucun motif officiel. Militant tunisien des droits de l’homme de longue date, Kamel Jendoubi, ancien réfugié politique en France est déjà interdit de séjour dans son pays natal. 

  

Tout laisse croire que le gouvernement marocain a  répondu à des injonctions du régime  tunisien pour interdire l’entrée au Maroc de Kamel Jendoubi. 

La LADDH exprime son indignation face à une mesure injustifiée et injustifiable  qui démontre les liens policiers qui existent entre les gouvernements du Maghreb au mépris des droits les plus fondamentaux. Elle estime que Kamel Jendoubi a droit à  des excuses  de la part des autorités marocaines qui doivent revenir sur cette mesure arbitraire.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER