FFS/ Djamel Bahloul sur Octobre 88: «Il y avait crise entre les deux clans du pouvoir de l’époque»

ffs.jpg«Les événements du 5 octobre 1988 sont le fruit d’abord d’une série de privations et de pénuries ayant touché même des produits de première nécessité. Ensuite il y a la crise entre les deux clans du pouvoir de l’époque, notamment au sein du parti unique, à savoir le FLN, pour que vienne la manipulation. 

La crise de 1986 qui a causé les pénuries de produits alimentaires, les privations dont a été victime le peuple algérien ont été l’élément clé de cette révolte. Les jeunes de l’époque avaient soif de liberté et de démocratie puisque nous étions sous le régime du parti unique. Quant à la manipulation, celle-ci a été faite de manière passive, c’est-à-dire que le pouvoir avait laissé les militants islamistes encadrer les événements et récupérer les foules et ce, par crainte de l’émergence d’une force démocratique qui allait anéantir le système clientéliste de l’époque.

22 ans après, nous estimons au FFS que les choses n’ont pas trop évolué, sinon le multipartisme, la liberté surveillée de la presse et des libertés. Mais nous restons optimistes, car le 5 octobre a donné une leçon au peuple algérien. Un changement positif est possible pour peu que le peuple s’impose, et j’invite à travers ce message tout le peuple algérien à rester vigilant et à se mobiliser, car pour avancer,

il faut que le peuple s’unisse. Le développement ne viendra ni de l’étranger ni d’ailleurs, mais de la volonté du peuple à prendre son destin en main pour construire un Etat de droit démocratique. Il faut surtout éviter la violence, que nous connaissons et qui n’apporte rien de positif, mais le combat pacifique peut réunir les forces du pays pour le développement.» Source: Le Temps d’Algérie

Commentaires

  1. md arezki chemini dit :

    un grand bonjour pour djamel

  2. S.LAM dit :

    Le ffs estime que l’ouverture démocratique qui eut lieu en Octobre 88 suite aux émeutes qui s’en suivirent ne fut qu’un simple leurre!Un semblant de liberté provisoire donnée aux algériens pour s’amuser l’espace d’une récréation!D’ailleurs pour agrémenter cette récréation, des groupes de 15 personnes se sont formés pour créer des partis politiques avec beaucoup de complaisance au point où on n’a noté plus d’une soixantaine d’associations à caractère politique sur tout le territoire national! On a poussé le ridicule jusqu’à créer un parti jusque dans certains villages car c’est dire quelle considération anodine qui est prêtée à la politique à cette époque!
    Par contre le FFS qui est et, demeure un parti aux bases très solides car ayant un ancrage dans la société algérienne est toujours vivant et à l’écoute du peuple au contraire de ces partis satellitaires qui ont fini par s’essouffler et se perdre dans la nature .

  3. S.LAM dit :

    NB.J’aurais voulu terminer mon commentaire en saluant le militantisme grandiose de notre camarade Djamal BALLOUL et en meme temps dénoncer la vacuité du discours politique de certains partis satellitaires qui ont poussé leur culot jusqu’à venir assister aux manifestations initiées par RAJ lors de la commémoration de cette journée importante qu’est celle d’Octobre 1988!
    C’est dire que le ridicule ne tue plus!!

  4. le bon mot dit :

    Croyez – vous qu’il y amaintenant la pluralisme qd vous dite dans votre  » car nous étions sous un parti unique » Rien a changer mon grand..ça s’est empiré

  5. NARMOTARD dit :

     » FFS/Djamel Bahloul sur Octobre 88:  » Il y avait crise entre les deux clans du pouvoir de l’époque », dites-vous.

    Je suis d’accord avec l’analyse et l’invitation du militant Djamel, même si je m’interroge encore sur l’identité des « deux clans du pouvoir de l’époque », autant que sur leurs philosophie et stratégie politiques respectives.

  6. MASSINISSA dit :

    l’union des algeriens passe t-il par l’union de la tribu ? commençons donc par unir la tribu , et declarons le haut et fort /vive la tribu.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER