Des cadres du FFS à Ghardaia: « L’exclusion de Fekhar vise à préserver les principes et les valeurs du parti»

ghardaia.jpgPar El Mouhtarem 

Après la publication par un quotidien national d’un article faisant état d’une «hémorragie au niveau du FFS de Ghardaia», des cadres du parti dans cette wilaya ont rendu publique une déclaration pour clarifier certaines questions et révéler la vérité sur les événements et les derniers développements qu’a connus la fédération du FFS dans cette région. 

Dans leur déclaration, les signataires ont rappelé la gestion autoritaire de la fédération par Kamel Eddine Fekhar, durant son règne à la tête de la fédération et même après avoir été évincé de son poste, en pratiquant la politique de l’exclusion de toute personne qui s’oppose à lui ou qui ne partage pas son avis. Les cadres du FFS ont également rappelé que Fekhar, durant son règne, a ouvert plusieurs fronts contre les acteurs de la société civile avec ou son raison. 

 «Le dernier acte commis par un groupe d’individus conduit par Kamel Eddine Fekhar et le premier secrétaire fédéral est l’attaque contre la Grande mosquée de Ghardaia et l’agression des fidèles et des membres de Azzaba (l’instance religieuses qui gère la Grande mosquée de Ghardaia)», peut-on lire dans la déclaration. Ce comportement est la goûte qui a fait déborder le vase et qui a mis les militants,  les  sympathisants et les citoyens en général dans l’embarras. 

 «Après l’échec de toutes les tentatives entreprises par le premier secrétaire national afin de trouver une solution à l’amiable, le conseil national du parti et son secrétariat national, à sa tête Karim Tabbou, mis dans l’embarras, ont décidé avec courage et rigueur d’assumer leur entière responsabilité, en excluant Kamel Eddine Fekhar et le premier secrétaire fédéral dans le but de préserver les principes et les valeurs du FFS».  

«Qui peut admettre qu’un courant politique puisse porter atteinte à une mosquée et agresser des fidèles et l’instance qui dirige la mosquée ?», se sont interrogés les signataires qui ont salué les positions courageuses prises par les conseil national, le secrétariat national et les instances organiques du FFS en décidant de mettre fin aux dépassements immoraux qui ont porté atteinte à la crédibilité du parti en attaquant des lieux de culte et en usant de la violence. 

 Enfin, les signataires ont réitéré l’attachement des militants aux valeurs et principes du parti et leur détermination à constituer un bureau qui sera chargé de gérer les affaires de la fédération et d’organiser un congrès fédéral pour procéder à l’élection des instances dirigeantes. 

Commentaires

  1. BELAKHDHAR Salem dit :

    Les militants de Ghardaia ont publié leur déclaration pour remettre les pendules à l’heure quant l’affaire dite » DR FEKHAR « , c’est chose faite, nous sommes tous d’accord!Mais,il n’en demeure pas moins que cette déclaration n’est pas suffisamment claire quant aux griefs retenus par ces militants contre leur ex-PREMIER SECRETAIRE FEDERAL qui lui, dans une seconde lettre publiée sur LQA, a tracé son parcours de militant au sein du FFS et donné plusieurs raisons qui l’ont poussé à saisir le Président du Parti!Cette lettre convaincante ou pas ne demande qu’à être contredite explicitement par ses antagonistes pour nous permettre de prendre positon pour les uns ou les autres et essayer de trouver un terrain d’entent pour rassembler et non disperser nos forces!Les militants du FFS doivent avant tout s’emparer de convictions et des idéaux originels avant que ces derniers ne deviennent une force matérielle avec laquelle nous pourrions nous lancer dans la reconquête de l’aura d’antan du parti.La dispersion des militants pour une raison ou une autre ne travaille pas l’avenir du parti.Sanctionner tout azimut c’est aider à la vacuité du parti et aller vers une désintégration totale de ce dernier!Et la-dessus, nous militants qui avons tout donné pour notre formation politique née dans la douleur,ne voudrions et n’aimerions pas qu’elle disparaisse sur un simple coup de tête.Nous recommandons un apaisement et un discernement des plus raisonnables dans le traitement de cette affaire de la Fédération de Ghardaia!Beaucoup de retenue et de compréhension dans nos jugements doivent prévaloir surtout en cette période où la manipulation fait grandement rage!
    Salutations militantes

  2. merigue dit :

    Je ne comprends pas qu’on puisse faire partie du conseil national pendant aussi longtemps ,consentir à toutes les décisions prises,ne pas débattre démocratiquement à l’intérieur de l’instance-même des problèmes existants et décider du jour au lendemain de quitter le parti et de prendre avec soi toute la tribu qui vous soutient sous prétexte que ce monsieur ne s’entend pas avec tel ou untel.
    C’est de l’enfantillage tout cela,doublé d’un chantage qui ne dit pas son nom.
    Que faisait le Dr Fekhar durant tout le temps qu’il a passé au conseil national?
    Se contentait-il de croiser les bras et de laisser couler le parti à l’instance suprême à laquelle il a été élu pour représenter ses concitoyens?Dans ce cas ,ce serait un abus de confiance et un acte de trahison impardonnable.
    Ou bien servait-il de cassette d’enregistrement pour rapporter à ses maitres ce qui se fabriquait à l’intérieur même du parti et permettre ainsi de l’attaquer sur ses points faibles?C’est encore un acte de trahison.
    Ces maitres qui veulent faire la politique du FFS sans y être à l’intérieur ,tout en l’agrémentant de quelques épices recueillies du défunt FIS,ont-ils décidé du moment venu de retirer leur taupe du conseil national pour mener campagne en vue de casser le parti et se mettre aux avant-plans et prôner les lignes défendues par le FFS afin de ratisser large?
    Je croyais que toutes les forces de l’opposition devaient se rapprocher pour contrer ce pouvoir mafieux.Or ,au regard des campagnes calomnieuses qui sont menées par un certain courant se réclamant de l’opposition démocratique, je crois que ce n’est pas le cas.
    La priorité est ailleurs pour ces gens-là autrement ils n’auraient pas ouvert largement leurs colonnes à un problème intérieur au FFS.
    Mais on dit que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.Bon vent à ce Dr Fekhar.
    Le FFS est un vieux de la vieille et il a su éviter des écueuils encore plus grands que celui-ci.
    Le FFS vivra,avec ou sans Fekhar.
    Un sympathisant.

  3. justice&verité dit :

    En effet notre fameux doctour s’est auto trahi par sa conduite indigne d’un militant d’un grand ancien parti politique d’opposition né en 1963 infanté par des LIONS de la guerre de liberation.
    Le FFS avait connu des mesquins avant ce Fekhar et certainement d’autres comme lui feront surface dans le futur mais comme leur antecedent, ils echoueront tous devant la base solide de ce vieux UNIQUE GRAND parti de l’opposition au regime militaire.
    Au bon entendeur

  4. wili dit :

    je pense qu Dr kamal eddine fekhar s’est trompé de parti.il aurait dû s’occuper de sa tribut et de sa mosquée au lieu de prendre la FFS de ghardaia qui est trop grande pour lui. le Dr doit savoir que nul ne peut faire du chantage au FFS, y compris Karim TABBOU et même DA LHO.
    Le FFS dépasse le cadre des individus, c’est un idéal auquel tous les hommes libres aspirent. à suivre….

  5. dada slimane dit :

    Nul ne peut faire main basse sur le FFS!Ses martyrs veillent sur lui nuit et jour!Les anciens de 63 encore vivants, ne laisseront jamais se faire torturer le parti pour lequel ils ont tout donné durant leur vie de militant dans la clandestinité! Ils se sont trop sacrifiés pour le parti et ne se laisserons pas humiliés par des arrivistes plutôt soucieux de se construire un statut de personnalité politique au lieu de s’inquiéter du devenir politique du parti.Les anciens de 63 sont debouts prêts à protéger leurs sacrifices !
    Ni un Docteur et ni un quelconque personnage ne pourront se prévaloir être les dépositaires putatifs du FFS car ce dernier appartient à tous les algériens épris de justice sociale!

  6. da slimane dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec WILI lorsqu’il dit que le FFS est un parti qui appartient à tous les algériens propres non intéressés uniquement par les responsabilités au sein du parti!
    VIVE LE FFS, VIVE LA LIBERTE , VIVE LE SOCIALISME DEMOCRATE

  7. ddA SLIMANE dit :

    Que ceux qui croient détenir la clé du FFS, se retirent car ils n’ont aucune chance de réussir à le déstabiliser!

  8. abdelkader wahrani el-arabi dit :

    la valeur d´un homme dépend de la noblesse de ses aspirations. merci

  9. social dit :

    il y a de la verité dans tous ce qui a ete ecrit.
    seulement a mon avis et comme vous le savez ce docteur comme vous le nommez a toujours ete un personnage important au sein du parti et aujourdhui le fait qu’il a quitter ou pousser a quitter comme dit le dicton quand le taureau tombe les couteaux accourent de grace vous ne le connaissaient pas et vous n’avez pas tous les elements d’informations rester en dehors ou si vous vouler vous meler de cette affaire essayer de bien connaitre le probleme merci

  10. Messabih dit :

    On a beaucoup ecrit sur Ghardaia,ou sur la cité interdite ,fermé le soir pour
    les étrangers et autres Algeriens si vous etes democrates et de plus socialistes ,faites tomber les murailles et eclairez la lanterne des gens
    pour qu’on y voit plus clair .
    Sinon ce qu’on peut dire ,c’est que les Mozabites excepte le folklore agissent comme la secte des Allaouines en Syrie ,
    et sont etrangers à leur pays .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER