• Accueil
  • > Hommage
  • > Victimes d’Octobre ou victimes d’un accident de travail

Victimes d’Octobre ou victimes d’un accident de travail

octobre2.jpgLes familles de victimes des événements d’Octobre 1988 de la wilaya de Béjaia exigent haut et fort « la reconnaissance de statut de martyr aux victimes ». « Les victimes sont qualifiées d’accidents de travail. On ne sait pas chez qui ont alors travaillé », a déclaré hier un membre l’association des parents de victimes et de blessés du 5 Octobre 1988 de la wilaya de Béjaïa lors d’une animée à la Maison de la culture de Béjaia. Le conférencier a souligné que les blessés perçoivent en tout et pour tout que 3 000 DA le mois en guise d’indemnisation. Synthèse d’El Mouhtarem/Source Liberté

Commentaires

  1. NARMOTARD dit :

     » Victimes d’Octobre ou victimes d’un accident de travail? », dites-vous.

    J’estime qu’une telle interrogation permet d’apprécier la profondeur abyssale de la lâcheté et de la bassesse du pouvoir de la RADP qui assassine et mutile arbitrairement ses concitoyens, sans aucun remords ni état d’âme et à bas prix.

    Ce pouvoir qui se distingue par sa force à empêcher le peuple d’exercer la démocratie, de construire un État de droit et de réaliser le Grand Maghreb démocratique des peuples.
    Cette force, placée en réalité au service des intérêts des multinationales et des flatteurs acolytes étrangers, n’est qu’une faiblesse à servir son propre peuple pacifiste et martyr.

    Honte, en attendant la réplique du réveil politique !

  2. Ran-Gate dit :

    Le réveil politique ? Octobre 1988 en est un ! La suite est là.

  3. rimouche dit :

    je suis un marin de la cnan,36ans de service navigateure comme mt equipage,maintenant je suis a la retraite ,je suis sortie a l age de 54ans de la petite porte.que j ai un accident mortel le 08.05.1976.a rouen(france)j ai perdue un doit pied gauche avec de trés grave bléssure mon bassin et ma tète,l employeure fait comme il veut c est lui la loi ,pas de droit de l homme on algerie il a classé mon raport dans ces tiroire pour me faire préscription.parceque l assuré on europe,et l accident on europe ,oui pardon c est la loi du droit des plus fort,svp nous somme loin de la liberté l algerie est partagé avec six guide de la révolution mercie pour vous est mes amie qui sont a la soumalie loin de leur famille,je les souhaite inchalah libre

  4. mohamed dit :

    bonjour , je suis victime des evenements octobre 88 et ils faut trouver une solution pour definir un statut juridic pour tous les victims . bm712000@yahoo.fr

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER