• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 9 octobre 2010

Archive pour le 9 octobre, 2010

Monsieur X évoque l’implication des services algériens dans l’assassinat des moines de Tibhirine

logofranceinter.gifVoici l’émission en mp3. Passage clé du témoignage de Monsieur X. http://www.partage-facile.com/9SQK4JGZE4/rendez_vous_avec_x.mp3.html 

Monsieur X: C’est en mars 1996, à la fin du mois et en pleine nuit qu’un commando investit le monastère de Tibhirine. Sept moines sont enlevés, deux autres ont heureusement eu le temps de se dissimuler.

Patrick Pesnot (France Inter): Alors, ce commando là, c’était des hommes du GIA ?

Monsieur X: Franchement, moi je ne sais pas. Et si on a évoqué le GIA, c’est uniquement parce que ce Zitouni va revendiquer l’enlévement à la mi-avril…

Patrick Pesnot: Oui, mais qui d’autre aurait pu procéder à cet enlèvement?

Monsieur X: Écoutez, je vais pas finasser, mais selon des témoignages relativement sérieux, il aurait pu s’agir de militaires déguisés en islamistes barbus, ou bien encore d’auxiliaires aux ordres de l’armée.

Patrick Pesnot: Oui, mais vous vous basez sur quoi là pour formuler de telles allégations?

Monsieur X: Eh bien, sur ces déclarations de repentis oubliées dans le coffre-fort du juge Bruguière. Mais aussi sur le fait que les deux camionnettes bâchées qui ont servi au transport des moines, auraient été aperçues dans une caserne de l’antenne de la D.R.S (La Direction du Renseignement et la Sécurité (sic) algérienne. Mais l’indice le plus troublant c’est la présence parmi les ravisseurs d’un type qu’on désigne surtout par son surnom: « El Para »…Un personnage aussi louche que mystérieux.

Transcription: Boussaad B.

Annaba: 13 harraga arrêtés

haraga.jpg13 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés, hier matin, par les éléments du groupement territorial des gardes-côtes de Annaba. Ils naviguaient à 10 miles au nord de Ras El Hamra à bord d’une embarcation de fortune. Agés entre 21 et 34 ans, ils sont tous originaires de la ville de Annaba. Selon El Watan, ils ont appareillé la même journée à 00h30 à partir de la plage de Seybouse distante de 4 km du chef-lieu de wilaya.

Bahrein: L’état de santé du blogueur Abdeljalil Al-Singace extrêmement préoccupant

abduljalil.jpgReporters sans frontières se dit vivement préoccupée par les violences qu’aurait subies en détention le blogueur Abdeljalil Al-Singace, et qui lui auraient fait perdre l’ouïe. Mauvais traitements et actes de torture contre les militants des droits de l’homme en prison semblent être devenus fréquents à l’approche des élections parlementaires du 23 octobre 2010.

L’organisation demande la libération immédiate du blogueur ainsi que des militants des droits de l’homme détenus injustement au Bahreïn. Il est du devoir de la communauté internationale de faire pression sur les autorités du pays afin qu’elles respectent les droits fondamentaux inscrits dans les conventions internationales signés et ratifiés par le Bahreïn.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER