L’équipe du « Général » défaite

enjoueurs.jpg

Commentaires

  1. B. Amar dit :

    Ce n’est qu’une première « TBAHDILA ». Un Mondialiste humilié par un « Petit Poucet » du bas de tableau ! En tout cas, les vantards ont de tout temps étaient des vauriens. Quand aux radins qui ne veulent pas reconnaitre le « BILAN POSITIF » de « Amou » SAADANE, ils n’ont eu qu’un enfant dans le dos.

  2. Taous dit :

    Ouallahi, en entendant le remplaçant de Saadane dire avec arrogance et condescendance que la RCA ce n’était tout de même pas le Brésil, j’ai compris qu’on allait se casser la gueule!

    Il y a eu aussi les déclarations de certains joueurs et j’ai pressenti la berezina !

    C’est honteux!on devrait n’en garder aucun à l’exception de M’bolhi. On a de bons joueurs à la JSK et à l’ESS.

    Basta de ces rigolos, on les a trop vus et subis !

  3. Mohand dit :

    Bonjour Taous, tu parles aussi bien du foot que de la politique bravo !

    Mohand

  4. Belkacem dit :

    Franchement, je pense qu’il n’est même pas sage de parler de ces pieds nickelés qui ne méritent même pas qu’on leur accorde une quelconque attention à cause de leur attitude humiliante. Je crois qu’avec une équipe comme celle des canaris, l’Algérie serait mieux représentée et il suffit d’essayer en mettant à leur disposition la moitié des moyens humains et financiers pour les voir faire des miracles. Les milliards qui sont dépensés pour ces unijambistes méritent d’être réservés à d’autres projets plus rentables et plus utiles.
    Mis à part la mémorable déculottée, est-ce que quelqu’un pourrait bien m’expliquer pourquoi ce titre et en particulier pourquoi le nom « général » et entre des guillemets, SVP. Merci pour celui qui acceptera d’éclairer ma lanterne ! Toute la racaille à la poubelle, hormis le gardien de but qui battu comme un algérien ; quant aux autres, je préfère ne plus en parler même pour les MAUDIRE ! Votre compatriote Belkacem qui vous salue fraternellement et qui attend patiemment la réponse à sa question.

  5. Taous dit :

    Salut et merci Mohand.

    En fait, je suis nulle en foot et je ne suis , que d’un œil il est vrai, quand c’est l’équipe nationale.

  6. SLAM dit :

    Une composition JSK-ESS-MCA Fera une très bonne équipe nationale.Pourquoi chercher ailleurs ce que nous avons chez nous!De plus il est plus aisé de réunir les locaux que les expatriés!
    Au passage je salue TAOUS qui a l’air de s’y connaitre en foot ball!

  7. B. Amar dit :

    @ BELKACEM:
    D’après ce que j’ai entendu dire, le grade de GENERAL a été attribué à BENCHEIKHA en raison de sa rigueur disciplinaire. Et c’est en Tunisie lorsqu’il drivait un club du sérail qu’on lui a collé ce « GRADE ». D’ailleurs il n’aime pas qu’on le surnomme Général ici en Algérie parce qu’il n’aime pas être confondu avec nos G.N.E.R.A.U.X. alors que dans ce titre c’est ce qu’on veut nous faire croire. Soyez certains, Bencheikha n’a rien à voir avec les Généraux, d’ailleurs il vient de nous montrer qu’il est un bon perdant. Un Vrai Général aurait déjà massacré les soldats qui l’on humilié et entamé un raid sur Bangui.

  8. B. Amar dit :

    EN de football : Et maintenant, qui a tort et qui a raison ?
    Notre Equipe Nationale de football vient de subir une humiliation qui reste gravée dans les anales de l’histoire du jeu à onze, infligée par un petit poucet nommé Centrafrique, occupant le rang d’avant dernier au classement africain et 200° au classement mondial. Pour une humiliation, s’en est vraiment une, elle est réelle et injustifiable. Elle est réelle par le score humiliant (2 – 0), résultat qui contredit la tactique de M. Bencheikha qui prônait le jeu offensif comme seul moyen de secouer les filets de l’adversaire pour comptabiliser les victoires tant attendues. Elle est injustifiable parce que la Centrafrique n’a jamais été un foudre de guerre. Sur le papier, – et non sur le terrain après constat – elle était largement à la portée de notre Equipe Nationale. Cette défaite est injustifiable pour la simple raison que nos joueurs étaient méconnaissables et qu’ils étaient loin de ceux de l’équipe qui avait affrontée l’Angleterre pendant le premier tour de la coupe du monde 2010. Nous sommes encore en 2010 et cette chute vertigineuse ne pourrait se justifier que par le changement de coach opéré ces derniers jours par M. Raouraoua, qui s’est dessaisi hâtivement et trop facilement des services du « Cheikh » Rabah, alors que le bilan de ce dernier était globalement positif et que son équipe n’était qu’à l’orée des qualifications de la CAN. Le résultat du dernier match drivé par Rabah Saadane n’était pas aussi catastrophique et ne pouvait être une raison valable pour le contraindre à la démission. La petite période de turbulence où fans et entraineur de l’Equipe Nationale étaient en mésentente a été mal gérée par la FAF. La pression, désormais payante, d’un public avide de victoires par n’importe quel moyen et devant n’importe laquelle des équipes est à méditer. C’est la décision précipitée de M. Raouraoua, prise dans la hâte et sans calcul, qui a fait tourner les choses à la dérision. Le remplacement de Rabah Saadane par le Général Bencheikha n’a pas permis à l’attaque de marquer des buts, mais pire encore, il a transformé notre défense en passoire, permettant à l’équipe adverse de scorer à son aise. Bencheikha n’a aucune excuse qui lui donnerait raison d’endosser la défaite humiliante de l’EN sur ses joueurs car il n’a entre les mains aucun argument à faire valoir, d’autant plus qu’il était très optimiste quand à ramener dans ses bagages les trois point du match. Il laissait voir une confiance réciproque entre lui et ses joueurs, en plus du haut degré de conscience affiché par les éléments de son groupe dont il ne cessait de d’affirmer et réaffirmer durant ses conférences de presse. Je n’omettrai pas d’apporter à l’attention de mes lecteurs, qu’il y avait peu de temps avant le match de Bangui, un autre combat entre le Quotidien EL WATAN, Anti-Rabah Saadane et le quotidien LE SOIR D’ALGERIE, Pro-Rabah Saadane. En réalité, «LA GIFFLE !», titre du SOIR D’ALGERIE a claqué sur la joue du quotidien EL WATAN qui a trouvé que la défaite (2-0) des verts en Centrafrique était logique en constatant l’attitude passive et stupéfiante des joueurs, dont le seul objectif est de venir en aide à son protégé, en l’occurrence le remplaçant de «RABAH» et «SAADANE».
    Conclusion : Le remplacement de Rabah Saadane par Bencheikha n’a pas apporté ses fruits, plus, il a fait chuter l’EN dans un ravin difficile à surmonter.
    http://algerieplurielle.over-blog.net/#

  9. Ran-Gate dit :

    Benchikha n’est qu’un entraineur de foot ball. Il n’a rien d’un  » Général ». On a tendance dans notre pays « langiri » a affabuler du nom de Général toute personne pour la valoriser(?!!!).
    Donc le Général,si l’on croit la rumeur, a décidé de démissioner. Dans ce cas c’est l’exception à la régle!!!

  10. Ait Hamza dit :

    Quand on voit le taux de chômage de nos jeunes il aurait été judicieux d’investir ces dépenses du foot dans des projets de portée économique et sociales!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER