Bouteflika: Les relations algéro-françaises « se portent bien »

boutef1.jpgLe président Abdelaziz Bouteflika a affirmé lundi à Alger que les relations algéro-françaises « se portent bien », à l’issue d’un entretien avec la ministre française de la Justice Michèle Alliot-Marie, en visite en Algérie. « Les relations entre l’Algérie et la France se portent bien », a déclaré Bouteflika en réponse à une question d’un journaliste sur les relations entre les deux pays. Interrogé sur une éventuelle visite en France, le président algérien, cité par l’agence APS, a répondu par « Inchallah » (si Dieu le veut), rapporte l’AFP.

Commentaires

  1. ali hamdi dit :

    comme les élections présidentielle s’approche en France, et que les caisses de UMP sont vide, donc on sollicites les amis traditionnels gouvernement Algeriens mais époque de leur larbin le traite Larbi Belkhir est revolu, ainsi la famille bettoncourt donc jespere que Boutef est ces accolyque ne tombe pas dans le panneau de sarko

  2. ..gjingis dit :

    bonsoir,a tous
    Heureusement quelles se portent bien .Mais entre qui et qui?
    Les bachaghas ont fait du bon travail non?
    ils ont servi leur chef heirarchique a la regle pendant 50 ans ou mazal
    NUANCE.
    nous n avons pas des ministres ,nous avons toujours des bachaghas qu on le veuille ,ou pas point barre.

  3. Said dit :

    Tant mieux.

    Ce serait donc un des rares points positifs enregistrés par notre diplomatie qui a subi un véritable désastre ces dernières années.

    Voir « Diplomatie sinistrée » de Mahmoud.

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  4. P;I.2merde.dz.con dit :

    Que devient cet illustre inconnu de député qui a défrayé la chronique en lançant son « héroïque » projet de loi sur la criminalisation de la colonisation ?
    On a dû sûrement l’envoyer balle au canon dans les tranchées du fln ou la guerre fait rage… une façon de lui apprendre à se mêler des affaires des grands.

  5. ali hamdi dit :

    L’AQMI et le DRS sont une même organisation. Le reste est littérature. Les déboires de la France avec le pouvoir algérien viennent de ce que ses plus fidèles agents (Larbi Belkheir et Smaïn Lamari) sont décédés respectivement en 2010 et en 2007. La France se retrouve donc avec un interlocuteur qui n’est pas dans les mêmes dispositions à leur égard. Le maître actuel du régime, Toufik Mediene, préfère jouer d’autres cartes, américaine, chinoise, etc. C’est cette guerre souterraine qui se traduit sur le terrain par des enlèvements, et des humiliations à répétition infligées par l’AQMI (le DRS) à la France. Le pire, c’est que ni les hommes politiques, ni les journalistes, qui ont pratiqué le mensonge permanent, ne peuvent expliquer les vrais dessous. Et ce sont les experts-imposteurs habituels que l’on retrouve sur tous les plateaux de télévision. Des manipulateurs pour qui la vie des otages compte pour quantité négligeable.
    lire le livre Algérie : Les années de sang et les complicités de la France

  6. SITTING BULL dit :

    @ Saïd

    Il ne t’en faut pas beaucoup pour te réjouir, Amigo Saïd!

    Saches que le lendemain du départ de la Tata Française , c’est – à-dire aujourd’hui Mardi 19/10, le site TSA : Tout-Sur-l’Algérie (Pro-OUYAHIA) révèle que « la réalisation du TRAMWAY d’Alger est reportée à une date INDETERMINEE » !!!!

    Alors , Da Saïd, quand tu écris :  » Ce serait donc un des rares points positifs enregistrés par notre diplomatie  » , laisse-nous p….de Rire ! Curieuse coincidence , en effet , car à l’issue de son audience avec la Ministre Française , BOUTEF a déclaré que  » la relation entre Alger et Paris se porte bien  » !!!

    Donc , ce genre de balivernes , il faut aller les raconter à BEBETTE , Amigo Saïd !

  7. amar dit :

    chers amis,chers collègues diplomates,

    je suis sidérée par l’étalage de vos états d’âmes. Entendons nous bien je ne dis pas qu’il ne faut pas dénoncer le véritable hold up qui s’est opéré au MAE tant dans la gestion des carrières du personnel que dans celles des dossiers proprement dit qui pâtissent grandement d’une sorte de pratique de la terre brulée. une véritable déconfiture qui n’était-ce les nappes gazéifères et la position géostratégique nous aurait menée à la catastrophe.
    pour autant avons-nous le droit, au regard, d’une grande majorité de la population algérienne qui vit un véritable drame existentiel et matériel, tant les questionnements sont pluriels, de nous lamenter à longueur de journée et dans tous les blogs des nominations scandaleuses ( dont certaines sont parfaitement illégales car elles violent carrément le statut des diplomates: Monsieur le Ministre et son secrétaire général devraient examiner les dossiers des nommées surtout, ils sont truffés de faux diplomes et de faux grades, si, si allez-y vérifiez tout cela à partir de l’office du bac vous serez bien surpris, ceux et celles habitués à se prostituer ont commencé très tôt, mais là je m’emporte alors que mon propos est justement ailleurs), je disais donc que par décence face à la grande majorité du peuple algérien qui tire le diable par la queue et qui n’en peut mais observe chaque jour l’étalage des fortunes usurpées et spoliées des fonds publics.
    ya l’khaoua, dire dans les blogs que les récentes nominations sont injustes et portent préjudice au final à l’Algérie ne résoud rien.
    un peu de dignité, un peu de rojla et je m’adresse aussi à notre collègue Benrabah que tous nous avons reconnu, qui effectivement comme tant d’autres fonctionnaires, notamment de l’est et du centre (ne parlons pas du sud où il semble de plus en plus que le racisme anti noirs a pris racine)vit une véritable mise au ban en raison tout simplement de sa propension à dire les quatre vérités. cher Amine bien que tout ce que tu dis soit plutôt vrai et réel(ou presque car il y a toujours des nuances et des vérités cachées qu’il ne faut mésestimer)ne crois -tu pas qu’il est plus indiqué s’agissant quand même d’un ministère de souveraineté de décider d’affronter le taureau par les cornes et de saisir le Ministre personnellement ( malheureusement notre Secrétaire général dont la nomination avait levé l’espoir de plus de justice s’est révélé encore plus tordu que celui qui l’a précédé et ce n’est pas peu dire) à travers l’inspecteur général et le Directeur Général des Ressources et de leur signifier noir sur blanc notre courroux et notre rejet de la manière totalement inique et anti démocratique avec laquelle est géré le ministère. nous demander après cela d’aller défendre sereinement des dossiers parfois aussi lourds que délicat relève de la schizophrénie combien d’entre-nous au moment de prendre la parole pour un droit de réponse sur la situation des Droits de l’homme en Algérie se sont-ils dits in petto qu’eux mêmes étaient injustement traités. la rancoeur, la haine même sont en train de baigner les coeurs et de germer dans les esprits. Merci à tous de prendre conscience que c’est là justement les objectifs du clan présidentiel et si ce ,’est pas lui c’est donc son frère et j’inclus ici tous ceux qui ont accepté de baisser la tête y compris les chaouis et les kabyles.
    ainsi où étiez-vous lorsque notre collègue Hasseni se faisait rôtir par la justice française dans l’indifférence générale alors que nous savions tous qu’il était parfaitement innocent. complicité d’assassinat y abourab et rien pas un qui bouge. et aujourd’hui que vous êtes personnellement objet et sujet d’injustice vous voilà touchés par l’âme de Zorro ( puisque nous avançons masqués) que diantre juste un soupçon de fierté, une larme de dignité allons-y clairement à bas les masques disons clairement à ceux qui ont pris en otage la souveraineté du pays basta rentrez chez vous (lastou minna).
    cessons de blaguer saisissons par écrit en nos noms, titres et qualités la hiérarchie pour dénoncer les pratiques frauduleuses et demander tout aussi clairement la révision pure et simple des dernières nominations tant dans les postes extérieurs que pour les promotions à l’intérieur où là aussi il y a vraiment arnaque.
    alors sommes-nous des hommes ou pas?
    pour ceux qui ne savent pas quoi écrire ils peuvent tout simplement alerter le ministre sur les nominations scandaleuses. inutile d’aller bien bas et de citer les personnes, je pense notamment à l’architecte des nuits énergétiques, à la folle de chaillot et à la poétesse on radio, contre lesquelles je n’ai rien de personnel mais si j’étais une femme je penserais tout simplement que ces nominations ont pour objectif de saper définitivement la promotion des femmes tant elles sont tout à fait incompétentes et les bourdes extraordinaires qu’elles ne tarderont pas à faire , du fait de l’incompétence notoire, seront malheureusement nombreuses. en fait si on réfléchit on peut se féliciter du fait que maintenant il y a une réelle équité en genre puisque enfin les incompétentes sont auusi promues au détriment des ressources féminines aussi anciennes que notoirement connues pour leur compétence.
    donc il s’agit de dire tout simplement au Ministre qu’on l’a induit en erreur et que les dossiers sont traficotés. qu’il y a certains nommés qui sont encore secrétaires et qui statutairement ne peuvent absolument pas passer au grade de Conseiller n’ayant ni l’ancienneté ni les diplômes qui permettraient de passer le concours, n’ayant plus l’age non plus. alors messieurs êtes vous prêts à affronter face à face la hiérarchie et de demander la suppression des passes droit en appliquant les critères pour ce qui concerne le personnel du ministère. pour les autres il s’agira de les nommer sur le quota extérieur notamment celui de la présidence si elle accepte d’être représentée par des indigents.
    enfin je crois qu’il faut sérieusement se demander si nous sommes en droit de nous taire face au hold up de toutes les ressources et au massacre ( le mot n’est pas trop fort)de l’image de l’Algérie et de sa réputation.
    un dernier mot pour dire à Amine tu as raison n’est pas Rahabi qui veut, n’est pas Kerroum qui veut, n’est pas oussedik qui veut. tout le personnel actuel, nous tous devrions réfléchir aux traces que nous laisserons et surtout à l’exemple que nous donnons à nos enfants et à nos jeunes collègues.
    cessons de nous vilipender via les blogs et allons-y fièrement et franco de port que risquons-nous à exprimer uniquement notre rejet des pratiques actuelles qui gangrènent notre métier et vicient notre travail.
    ya l’khaoua réveillez-vous, aujourd’hui c’est flen et flena qui sont victimes d’une injustice flagrante, demain ce sera votre tour.
    un peu de solidarité nous fera le plus grand bien à tous, tous corps confondus.
    que les indus occupants soient nommés sur des listes externes et non pas sur le quota du ministère. c’est tout ce que je demande car ce ne sont pas des diplomates de carrières. la représentation d’un pays est une chose sérieuse. voyez ce qui se passe dans d’autres pays. Même le royaume voisin est plus respectueux des convenances et des pratiques diplomatiques.
    a bon entendeur salut et adieu je m’interdis à partir de maintenant de bloguer anonymement.

  8. Ran-Gate dit :

    Un diplômate arrêté et soumis à résidence pendant environ huit mois et on ose affirmer que les relations  » se portent bien »!!!

  9. SITTING BULL dit :

    @ Ran-Gate

    Un « Diplomate » ? ça c’est toi qui le dit ! A moins qu’il t’a promis un terrain ou un local…..en Colombie ! lol.

  10. Ran-Gate dit :

    @ SITTING BULL: Il m’a promis un morceau de terrain non pas en Colombie mais à Bainem.

  11. Taous dit :

    SITTING BULL ,

    arretez avec votre fiel et votre diabolisation… vous êtes à plaindre à tirer comme ça sans discernement sur des gens que vous ne connaissez même pas et que vous salissez par bêtise.

  12. Idir 16 dit :

    Amar,

    C’est visiblement la berezina au Ministère des Affaires Étrangères car, à vous lire, ainsi que les contributions faites sur d’autres blogs, et plus particulièrement surcenterblog, on ne peut s’empêcher de penser que la rupture est consommée et que nous n’avons plus affaire à un navire ivre, c’est depuis longtemps dépassé, mais bien à un naufrage.

    Ceci est, bien sur, à regretter car comment peut aller le reste si la vitrine de l’Algérie est en lambeaux, exsangue ?

    Sur le fond, beaucoup a déjà été dit sur l’état de déliquescence de cet appareil diplomatique: que ce soit:

    - l’UPM, où le pion, a été damé par l’Égypte, éternelle empêcheur de tourner en rond et qui nous mouche à pratiquement toutes les occasions,

    - le Sahara Occidental où le Maroc engrange des points et a pour lui la réalité du terrain,

    - le Sahel où ce même Maroc a réussi à s’immiscer et à piétiner nos plates-bandes et nous a récemment contraint à la politique, catastrophique, de la chaise vide,

    - Un Nepad qui aura plus couté que rapporté en définitive,

    - Une marginalisation certaine dans les foras internationaux , où désormais nous ne comptons pas plus que Saint Kits et Nevis…

    je pourrais continuer comme ça longtemps mais je pense que ces quelques exemples suffisent pour la démonstration que je souhaite faire, car il y a assurément un lien entre ce constat de faillite absolue et les nominations et promotions menées contre tout bon sens de ces dernières années.

    Commençons d’abord par la tête: Comment pour un secteur aussi sensible, des Yousfi, Belkhadem, Dembri, Malek, Medelci ont-ils pu être nommés ?

    Et après cela on s’étonne que le reste ne suive pas ?

    Ces Ministres ont sévi, pistonné qui il voulait, démolit qui ils voulaient puis ont tiré leurs révérences.

    Ces passages n’ont pas été sans effets sur le rendement de ce département qui, aujourd’hui souffre d’une terrible overdose d’incompétence et de régionalisme exacerbé, cocktail détonnant et meurtrier.

    Aujourd’hui, ce Ministère est à terre et les fonctionnaires, du moins la fine fleur, semblent s’accommoder de cet état de fait sans avoir le moindre état d’âme.

    C’est que , ma foi, il s’agit de ne pas couper la branche sur laquelle ils sont – confortablement -assis.

    L’argent n’a pas d’odeur comme le dit si bien l’adage.

    Laches, pleutres, ils sont prêts à toutes les compromissions. Et dire c’est à ces personnes que sont confiés les intérêts de l’Algérie, eux qui font comme Djeha, en espérant que tekhti rasshoum?

    Je ne suis pas de la boite, mais des amis kabyles me font part de ce qui se passe.

    Alors, Amar, ne vous fatiguez pas à demander à vos collègues de se comporter en hommes, car n’est pas homme qui veut et il ne suffit pas pour cela de porter un pantalon. C’est un peu plus compliqué d’être dergaz.

    Pour les femmes, je suis aussi d’accord avec vous: la même logique prévaut pour leur promotion que pour celle de leurs mâles collègues.

    Il y a la promotion canapé, dont semble avoir bénéficié celle que Yousfi avait ramené, toute honte bue, dans ses bagages et qu’il a laissé derrière lui.

    Que cette « personne », pour ne pas dire créature, ait pu bénéficier, en si peu de temps, d’une nomination aussi importante renseigne sur la force de « ses arguments »…car, après tout, il n’y a que le premier pas qui coute.

    Les péripatéticiennes vous le diront.

    J’ai beaucoup aimé ‘expression « l’architecte des nuits énergétiques ». pas mal du tout.

    Apparemment, il y aurait aussi une speakrine et une malade mentale.

    Ma foi, il faut de tout pour faire un monde, même s’il est glauque et annonciateur d’une perte de crédibilité, toujours et encore.

    Pour les hommes, ce n’est pas mieux: aucun critère là aussi, sauf à être adoubé par le Prince du moment.

    On voit ainsi,j’ai lu ça sur d’autres sites, qu’après 7 ans à paris, le MIC, ou le mac, puisqu’on est en plein mic mac, est nommé va savoir où.

    On m’a aussi dit que des fonctionnaires qui viennent à peine de rentrer sont sur le point de ressortir. C’est vrai qu’on ne prête qu’aux riches: Londres, Rabat, Tunis.

    Pour d’autres: c’est simple: on ne les rappelle même pas afin de ne pas les embêter en les faisant ressortir tout de suite après. Ce serait de la perte de temps, voyons.

    La division du travail semble claire: il y a la race des seigneurs…du moment qui ont vocation à exercer à l’extérieur, et pas n’importe où s’il vous plait: New York, Washington, Vienne, Genève, Marseille, Rome, Madrid…

    Et il y a la plèbe qui doit être taillable et corvéable à merci à Alger, et qui, quand on leur fait la condescendance d’une sortie à l’étranger, après les avoir bien pressés, doivent aller dans les postes les plus difficiles.

    Franchement, je ne vois pas ce que vous pourrez faire, Amar, car il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

  13. SITTING BULL dit :

    @ Taous
    Je ne savais pas que ce genre de « diplomate » assez spécial avait pris Taous comme avocat !!! Il est mal barré l’Amigo….

    @ Ran-Gate

    Tu es gâté mon bonhomme ! En plus de BAINEM , ce « Diplomate » assez spécial , récemment nommé ambassadeur d’Algérie en COLOMBIE t’a promis un terrain au pays de la cocaïne : BESSAHTEK Khouna !

  14. taous dit :

    SITTING BULL, tu nous gaves sérieux.

    Tache de vider ton fiel sur ce qui mérité de l’être avant qu’il ne t’étouffe.

    Et puis, au lieu de t’attaquer aux personnes, essaie de débattre sérieusement d et d’élever le niveau…enfin si tu en es capable.

    Quant à Ran-Gate, chapeau, il t’a mouché avec classe. SUPER !!!!!

  15. Ran-Gate dit :

    @ SITTING BULL :  » Le Diplômate assez spécial » comme tu le dis, vient de me  » donner  » un lôt de terrain en colombie!! Effectivement, après sa prise de fonction, il a tenu sa promesse! C’est ce qu’on appelle « des hommes » ( rédjla)!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER