Université de Blida

mouton.jpg

Commentaires

  1. terrible dit :

    Cette photo reflete la réalité des nos universités, en oocident les universités sont intégrées dans la ville, nous les notres sont souvent construite à l’acart des villes voir il faut faire des Km§. Ceci est un choix politique car il veulent encadrer les élites pour les réduire à la méditation.

  2. justice&verite dit :

    c’est ca le vrai visage de Boutef son apn, senat, fln, rnd et tous les lecheurs.
    Qu’attendre des bandits, criminels et assassins tous harikyas et traitres de plus d’un million et demi de chahid.
    Basta cosi.

  3. yidir dit :

    pour nos bergers,un mouton de plus ou de moin dans nos universites ca ne change rien!

  4. Moussa dit :

    Cette photo et celle que vous avez publiée précédemment sur l’université Mohammed Seddik Benyahia, confirme l’état déplorable dans lequel se trouvent actuellement nos écoles et nos universités, classées parmi les dernieres en Afrique.

    SOS, peuple et pays en danger !

    http://amnistie.centerblog.net

  5. si salah dit :

    Quelle belle photo qui illustre parfaitement le cadre de l’Université Algérienne d’aujourd’hui.La campagne,les moutons et la formation de bergers, voilà où nos jeunes universitaires sont relégués!

  6. persifleur dit :

    Carnet de déroute!

    Carnet d’une déroute.Voyage au bout des routes défoncées et du béton à perte de vue. Un voyage pas si loin que ça, à quelques kilomètres de la capitale. La laideur, le mauvais goût et le laisser-aller se sont combinés pour nous donner à contempler un décor d’apocalypse. Des vergers jadis fierté de la région, se sont vus transformés en de gigantesques cubes de béton, juxtaposés les uns devant les autres dans une anarchie indescriptible.

    Des odeurs de ciment chaud, d’huiles et de mazout se reniflent à plein poumon dans des rues dédiées à la vente en gros dans des hangars tenant lieu de rez-de- chaussées à des habitations sans âmes, sinistres aux couleurs criardes et tape à l’oeil.

    Avec autant d’argent dépensés sans esthétisme aucun, dans d’autres pays-tout prêts de nous- et grâce aux lois strictes sur l’urbanisme, ce sont de vrais centre de vie qui sont construits dans des agencements harmonieux où la verdure reprend ses droits.

    Que dire alors de la composante humaine. Celle du cru vit dans un dénuement total qui tranche indécemment avec des arrivistes venus avec leurs milliards et grosses cylindrées polluer l’espace vital d’un région jadis un Eden vert.

    Je suis sorti de ce petit périple plus groggy que le plus balèzes des reporters débarquant du fin fond d’un Afghanistan en sécession. Un gout amer m’est resté bien après, plus tenace que tous les cauchemars de mes nuits d’insomniaque… rêveur en noir et blanc.

    La fatalité, encore la fatalité… mot inventé par d’autres à notre express intention. Si les autres n’avaient pas existé, il aurait fallu qu’on l’inventa pour nous réconforter sur notre situation…belle invention pour légaliser l’innommable et l’incurie la plus absolue.

  7. nour dit :

    Bonjour,
    Vraiment cette photo interprète tout à fait l’intérêt que porte les services publiques à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique. Nos éminents chercheurs et OULEMAS arabes se retourneraient dans leur tombe.
    Cette état d’esprit n’est pas seulement celui des algériens mais c’est le cas aussi dans tous les pays arabes qui considèrent encore aujourd’hui au troisième millénaire que la science et la connaissance sont un luxe qui n’est pas nécessaire c’est le dernier des soucis de l’Etat. Il n’y a qu’a voir les budgets alloués à ce secteur et la part de la recherche dans le PIB de ces pays.
    UNE HONTE.

  8. B. Amar dit :

    Pourquoi Université de Blida ? C’est plutôt « Bergerie de Blida » car ce sont les moutons qui occupent le devant de la scène. M. Harroubia doit se retourner les fesses dans son fauteuil de ministre.

  9. adel dit :

    ce rappelleque nos étudiants sont des moutons de panurge qui sont digérés par un système qui en fait une masse de chomeurs angoissés

  10. belkhiri cherif dit :

    Bravo au photographe!
    Une image vaut mieux que 10000 mots. Cette image refléte beaucoup de choses. D’abord l’école de Benbouzid et ensuite le pays de Bouteflika…

  11. Dr. Amina/Amin dit :

    N’est-ce pas c’est unique dans le monde, des vaches et moutons qui font la chaine devant les universités !!!
    Une palme d’or et/ou un prix Nobel pour Boutef&cie … en algerie les moutons et vaches vont á l’université en 2010!!!

    Il faut quand meme admettre que nos animaux au temps de Boutef&cie sont les plus illuminés dans le monde… ils font l’université …

    Bientot des HAR-ragas barques d’animaux du monde entier envahiront notre pays puisque nos cadres intellectuels fuient le pays par la mer…
    cela s’appelle echange bi- multilateral.

    Amicalement votre.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER