Carnet de déroute !

alger.jpgPestifleur pour « Algérie Politique » 

Carnet d’une déroute.Voyage au bout des routes défoncées et du béton à perte de vue. Un voyage pas si loin que ça, à quelques kilomètres d’Alger. La laideur, le mauvais goût et le laisser-aller se sont combinés pour nous donner à contempler un décor d’apocalypse. Des vergers jadis fierté de la région, se sont vus transformés en de gigantesques cubes de béton, juxtaposés les uns devant les autres dans une anarchie indescriptible.

Des odeurs de ciment chaud, d’huiles et de mazout se reniflent à plein poumon dans des rues dédiées à la vente en gros dans des hangars tenant lieu de rez-de- chaussée à des habitations sans âmes, sinistres aux couleurs criardes et tape à l’oeil.

Avec autant d’argent dépensés sans esthétisme aucun, dans d’autres pays-tout prêts de nous- et grâce aux lois strictes sur l’urbanisme, ce sont de vrais centre de vie qui sont construits dans des agencements harmonieux où la verdure reprend ses droits.

Que dire alors de la composante humaine. Celle du cru vit dans un dénuement total qui tranche indécemment avec des arrivistes venus avec leurs milliards et grosses cylindrées polluer l’espace vital d’un région jadis un Eden vert.

Je suis sorti de ce petit périple plus groggy que le plus balèzes des reporters débarquant du fin fond d’un Afghanistan en sécession. Un gout amer m’est resté bien après, plus tenace que tous les cauchemars de mes nuits d’insomniaque… rêveur en noir et blanc.

La fatalité, encore la fatalité… mot inventé par d’autres à notre express intention. Si les autres n’avaient pas existé, il aurait fallu qu’on l’inventa pour nous réconforter sur notre situation…belle invention pour légaliser l’innommable et l’incurie la plus absolue.

Commentaires

  1. illaliqa bladi dit :

    Si on a des vrais responsables,le maire,le chef de daira,le wali vont en prison.
    Dommage on a pas de responsables.
    On a les pots de vin,continuez comme ça c’est bien.
    Merci a tous les responsables qui ont pourri l’Algérie.

  2. wissene dit :

    ce marasme, cette mal-vie. A qui la faute? ce n’est pas la faute de ces petites gens, ce n’est pas la faute de ces élus impuissants coincés entre le marteau (l’administration) et l’enclume (le citoyen). la faute réside en cette classe qui se situe audessus de ce petit peuple , les intellectuels. qui se conduisent tels des laches, comme si ce qui se passe dans notre pays ne les concerne pas. dieu sait, ils le savent aussi, que sans eux, sans leurs implication, il n’y aura aucun changement dans ce bled.

  3. Selma dit :

    En Tunisie par exemple, on a pas le doit de construire plus d’un étage et tout est codifié même la couleur des persiennes. Chez nous toutes les fantaisies sont possibles du moment que vous glisser quelques billets aux élus locaux.

  4. ait yahiatene dit :

    salut mes trés chers camarades;
    pour cet etat des lieux d’une batisse en chantier et en cours de réalisation,le proprietaire doit faire une demande de mise en conformité????

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER