Ouverture de son procès aujourd’hui: Ali Abdulimam a été torturé et passé à tabac durant sa détention

abdou.jpgSelon des informations de témoins qui ont assisté au procès d’aujourd’hui à Bahreïn, Ali Abdulimam a dénoncé les conditions de sa détention. Durant son emprisonnement, Ali a été passé à tabac et torturé lors des interrogatoires qu’il a subis. Ali a été contraint de rester debout pendant les interrogatoires en guise de punition pour avoir refusé de se confesser

Les services de sécurité ont menacé de licencier sa femme et les membres de sa famille s’il refuse de se confesser. Ali a été licencié par son employeur Gulf Air (Bahreïn compagnies aériennes) au début de son calvaire.  El Mouhtarem d’après Nasser Weddady

Commentaires

  1. Libre penseur , dit :

    Seule la Mobilisation (y compris en Algerie) pourrait faire en sorte que son calvaire soit moins rûde . Lui fait , à Nous aussi de faire ! .

  2. star dit :

    Finalement les gouverneurs arabes « dictateurs » ne s’arretent devant rien de ce qui touche à leurs « pouvoir »
    l’onu doit voter une résolution pour faire arreter cette dictature et punir d’une manière ou d’une autre les auteurs de depassement envers les libertés des individus « droits de l’homme » dont les pays arabes refusent meme de l’appliquer malgrès leurs signature pour son respect.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER