• Accueil
  • > Libre débat
  • > Sans aucun mandat, le général Touati fait et défait des gouvernements et des présidents

Sans aucun mandat, le général Touati fait et défait des gouvernements et des présidents

touati02elkhabar.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique » 

@El hadi

Je vous cite: «jusqu’à quand continuerait-on à cracher sur l’armée ? »

Je trouve incroyable que vous posiez une telle question. Mais qui a craché contre l’armée ? Il était question des généraux génocidaires qui se sont substitué à la volonté du peuple. C’est ce qui est appelé «noyer le poisson dans l’eau». Si on se tient au sujet précis, on avancera plus rapidement. L’armée, celles des soldats, des officiers, des officiers supérieurs qui ne prennent pas part aux grandes décisions — autant dire la majorité silencieuse — sont dans la même enseigne que le peuple: ils subissent les ordres et les conséquences.

Les despotes se drapent avec l’emblème national de leurs pays jusqu’à s’identifier totalement avec l’Etat et le peuple. Ils se sont autosacralisés. Critiquer un président ou un roi devient un acte de lèse-majesté et un outrage au premier symbole de la nation.
Un dictateur ne s’avoue jamais criminel. Suivant sa conscience, il agit toujours de bonne foi pour le bien de son peuple et pour les intérêts supérieurs de la nation même si la route de sa folie, il laisse derrière des bains de sang et des stigmates indélébiles.

Dans toutes les dictatures militaires, la junte s’est abritée derrière l’institution de l’armée puisqu’elle est à sa tête et parle en son nom. Toutes les dérives, les abus et les ingérences dans les affaires publiques qui en ont découlé sont alors légaux puisque c’est «l’armée tout entière» qui les a prises.

Faire l’amalgame entre la junte militaire et l’armée est un cheval de Troie classique propagé par le pouvoir lui-même puisqu’elle conduit à l’obéissance aveugle et à la soumission d’un peuple à la volonté d’une poignée de militaires. C’est une conception ingénue et pénible à entendre (passez-moi l’expression), elle devrait être bannie d’un argumentaire sérieux, car elle oblige à rappeler ces banalités.

Après avoir fait cette mise au point, je réponds à présent à votre question citée en sous-titre.
Vous vous dressez contre le harcèlement des généraux sanguinaires et vous vous demandez quand on doit cesser de les importuner. Je pense que sera le jour où les 10 000 disparus seront restitués à leurs familles, c’est-à-dire le jour où les poules auront des dents ce jours-là les généraux pourront respirer une air pure et vivre tranquillement. Ces généraux sont la honte de l’armée nationale. Tant qu’il y a une dictature, il y a une opposition à une dictature. Vous ne pouvez pas étouffer cette dernière. C’est une loi universelle. Le moins pire qui peut arriver aux généraux algériens est l’anathème public inexorable qui va les frapper lorsqu’ils auront disparu. Y compris par ceux qui les glorifient ou les courtisent aujourd’hui. Houari Boumediene, malgré ses graves dérives, n’a pas eu les mains aussi entachées de sang que les généraux qui ont prit brutalement le pouvoir. Aujourd’hui, pourtant, malgré la puissance, la faconde et la popularité de façade dont il jouissait, Boumédiène est mis régulièrement au pilori et vertement et ouvertement accusé d’être à l’origine de notre malheur. Son plus fidèle compagnon qui est président aujourd’hui ne peut rien pour lui. C’est à méditer.

Je vous cite : « j’ai été agréablement surpris par les qualités intellectuelles et morales du colonel Touati. »

Je pense que votre surprise traduit l’aridité intellectuelle à laquelle nos généraux nous ont habitués plutôt qu’à une « éloquence remarquable » chez Touati ; situation qui, en faite, reflète ainsi fidèlement l’adage bien connu qui dit qu’au pays des aveugles le borgne est roi… Quant à ses qualités morales, il est étonnant que vous puissiez vous prononcer en vous basant sur l’entretien qu’il vous a accordé et qui a duré seulement quelques minutes.

Je ne pense pas que les 200 000 morts, les torturés, les déportés dans les camps de concentration et les victimes du terrorisme et du contre-terrorisme vont avoir la même appréciation que la vôtre. Je doute fort qu’ils vont pardonner les crimes d’un général parce que celui-ci serait « d’un niveau intellectuel agréablement surprenant ». Dans le même sens, ce titre d’intellectuel dont vous l’affublez et qui doit, selon vous, être appréhendé comme une preuve d’innocence et d’honorabilité, ne semble pas intimider les mères de SOS disparus. Dénieriez-vous le droit à ces victimes de demander la vérité sur le sort de leurs enfants ? Je crois que le général Touati et ses compères ont des comptes à rendre.

Je vais vous montrer les facultés intellectuelles dans lesquelles monsieur Touati excelle. Sans évoquer son rôle déterminant dans la politique sécuritaire éradicatrice qui a conduit le pays vers le drame national et la prise de pouvoir algérien par les militaires qui ont laissé des stigmates sur plusieurs générations, regardons un peu son influence sur les affaires publiques.
Dans la polémique virulente qui a eu lieu entre lui et l’ex-premier ministre, monsieur Belaïd Abdesselam, l’on apprend « désagréablement » un autre visage que celui que vous brossez de lui. Dans leurs diatribes mutuelles, on voit très bien à quel point le général méprise le peuple et l’Etat algérien quand celui-ci n’est pas soumis à l’autorité militaire qui est la seule, suivant sa perception, capable de diriger le pays. Son ingérence dans tous les rouages de l’Etat, est d’une obsession pathologique. A la question de savoir pourquoi les militaires exercent le pouvoir réel seulement derrière les rideaux, sur un ton de confidence et sans ambages, le général Touati répondit à l’impertinent Belaïd Abdesselam que « Oui, ce pouvoir est entre nos mains, mais nous vous l’avons délégué ». Le peuple ? C’est un simple pion dans l’échiquier des généraux de la trompe de Touati, Nezzar, Smaïn et consorts. Je rappelle ces anecdotes à vous qui préférez « cracher » seulement sur les politiciens de pacotilles et les institutions croupions.

Sans aucun mandat, le général Touati fait et défait des gouvernements et des présidents. Sans aucun droit reconnu par la constitution, il transforme le paysage politique national à sa guise et vous devinez à quel prix, impose ses vues sur la politique économique à ses pairs, aux chefs de gouvernement, à l’Etat et à tout un pays. Pour pouvoir agir ainsi en toute impunité, il a dû tisser une toile tentaculaire dans tous les rouages de l’Etat. Vous parlez de qualités intellectuelles et morales…

@Slam,@ Zerdax
Je suis heureux de savoir que je ne suis pas le seul à avoir cette opinion et je vous remercie pour vos commentaires.

@bam.
Merci même si je ne me rappelle pas d’avoir eu avec vous un échange de point de vue.

Commentaires

  1. Youva dit :

    La Junte militaire a-t-elle un Chef, un seul Chef ? Un parrain ?Des parrains ?
    En tous cas, ce n’est pas Touati , Car ce dernier son statut(…) au Général Nezzar, parrian comme Belkheir.

    Toute honte bue, les RCDistes l’ap-pellent « el moukh ». Grave ! Surtout que
    dans ses (?) textes empruntent énormément
    au Préambule de La Charte de 1976 qui portent la marque de M.Béjaoui et Vergès.
    Et d’entourer un Général de la Junte d’Alger d’une telle auréole valorisante,est tout simplement abérant et grossier,et révélateur de la proximité
    de ce « micro-parti » avec les Généraux
    criminels qui l’ont instiqué dans les bureaux de la SM/DRS, la Gestapo locale…

    Touati n’est que l’âme damnée des
    Généraux de « corps d’armée »…

    Les vrais Décideurs sont les Maitres
    de la Sécurité Militaire, et dans une moindre mesure les Généraux de l’Etat
    major…

    L’armée est « muselée » par la Sécurité
    militaire. Les Officiers de l’armée régulère sont étroitement surveillés et
    « tenus » par les Crminels de la S.M qui
    régente la société en général, et terrorise l’individu en particulier.
    Elle formée sur le modèle « gestapiste »,la violence étant son terrain de prédilection: attentats,tueries,assassinats,massacres
    égorgement …pour inoculer la peur totale, et cultiver sa « toute puissance ».Elle n’a rien d’un « intelligence service » qui évoque le soft, le top, la haute téchno…tels la CIA,KGB,MOSSAD…

  2. Youva dit :

    - suite-

    Touati est un Conseiller, et il y’a d’autres comme lui.Est-il le plus écouté?
    Pas toujours, certains de ses rapports
    ont été rejetés par le Conclave militaire
    car jugé trop extrémiste,trop liberticide
    Il suggérait d’aller jusqu’à la dissolution des partis politiques,….
    Ce qui heurtenerait les puissances
    qui octroient leur soutien au Régime
    militaire…géniteur de L’Islamisme.

    Les Généraux vont poursuire cette
    guerre menée contre le peuple depuis
    1962 tant qu’ils ont ces trois atouts:

    – Le renseignement, la force de frappe,la puissance de feu que représentent L’Armée et la SM/DRS ;

    – l’immense manne financière découlant de la rente des Hydrocarbures, l’Acier et autres rchesses … spoliées et accaparés à leur seule faveur et au bénéfice de leur soutiens soudoyés et achetés par des avantages métériels trés importants….;

    – le soutien de l’Amérique mercenaire
    ou le Grand Gendarme (qui prend le Grand
    Morceau au Sahara), et de la France en général(qui dirige la politique de l’Europe pour le cas de l’Algérie et autres anciennes colonies). En soutenant un Régime tueur et destructeur l’Héxagone
    assume la  » vengeance postume du colonialisme « , on détruit l’Algérie ,et de surcroit par des mains algériennes.De quoi réjouir la classe poltique française demeurée toujours colonialiste,raciste et xénophobe. Pire, encore tous ces Partis,Parlementaures,Persannages,Journaux,Espions reçoivent des subsides en liquide , provenant des surfacturations et fausses facturations(des milliards)…

    Touati et autres Décideurs ont de fortes attaches avec l’ex puissance
    coloniale qu’ils ont avec zèle dans le Corps expéditionnaire criminel…C’étaient des Mars-iens, des faux deserteurs.

    Seul un Décembre 60, où des Emeutes génralisées( ça commence!) que , le dos au mur,les Généraux vont s’employer
    à lancer des Massacres généralisés,
    pourront peut-etre mettre fin à la
    Domination hégémonique de la Dictature.
    Une telle pression intérieure engendrerala pression étérieure, car les Opinions (…) occidentales vont mettre la pression sur leurs dirigeants, ces fervent soutiens de la Junte d’Alger…

    Le risque est de voir les Islamistes prendre la tete de la locomotive,car pour le moment ils détiennent le monopole de l’opposition face à la

  3. Youva dit :

    -suite-

    …Junte criminelle.

    D’où l’urgence de construire un Pole
    démocratique oppositionnel capable d’exiger la transparnce,l’alternance,le départ des Généraux, des élections permettant la mise en place d’une Assemblée constituante,seule capable
    de produire le socle constitutionnel et juridique de l’Etat démocratique,social,laic et moderniste
    qui est le sezul leitmotiv viable et valable…

    Le FFS est le seul parti crédible ,donc le seul à pouvoir lancer cette initiative
    Ait Ahmed est le seul Fédérateur capable
    et souhaitable pour conduire une large
    coalition un tel PoleL Il y’a beaucoup de personnaliés en Algérie et à l’Etranger pour celà …

    Des forums,des cercles de réflexion,des bulletins de presse alternative, des colloques, des sites Internet, etc peuvent constituer une ébauche…

    Permettez-moi d’émettre ici une petite
    suggestion personnelle : Mittérand n’a
    réussi sa percée politique qu’après avoir publié le faux « Le coup d’Etat
    permanent » par lequel il avait développé une opposition « frontale » face au Régime Gaulliste dominant où il avait dénoncé les barbouzeres, les crimmes et tous les forfaits de la Droite et de l’extreme droite…car en Algérie aussi,c’est le Coup de force permanent qu’il faut dénoncer par un Grand livre noir,Algeria.watch,ffs1963.unblog.fr
    les écrits des Editions La Découverte,d’Amnesty international,de Human Watch Rights, la FILDH,Reporters
    sans frontirères…tout pour isoler les extrmistes:les Généraux,les Islamistes,
    les Baassistes,les Séparatsites , tous les soutiens de la Junte et des Barbus.

    Post-scriptum :
    En citant Mittérand, cen’est qu’à
    titre d’exemple.Autrement dit,le modèle
    français n’est pas un modèle de référence universelle, d’autant plus que le modèle français est mort,eux-memes leur reconnaissent…

  4. fess dit :

    Youva
    Vous etes un anti islam,car vous faites toujours l’amalgame,de junte, islamisme arabisme baathisme et j’en passe.
    Vous dites que seul un pole democrate pourra tirer le pays de ce bourbier,alors soyez democrate vous meme(je parle de vraie democratie ,non celle pronee par beaucoup qui veut que oui pour moi mais non pour les autres).
    Le FFS certes est un grand parti ou plutot fut un grand parti (et la je ne cite pas de personnes,je parle du parti en tant que formation)mais on ne vois pas comment ce parti pourra changer la donne en Algerie,alors qu’il n’y a que sont enseigne qui existe, on peut meme dire que c’est la personnalite et le nom je dis bien la personnalite et le nom de Monsieur Ait Ahmed qui est un grand homme qui maintiennent ce parti en vie car pratiquement le FFS ets dans un etat cometeux comme bon nombre de partis.

  5. Haich-Maich dit :

    Il faut lui reconnaitre le fait qu’il a trouvé des solutions aux problèmes qui se sont posés jusqu’ici. C’est un militaire qui est intélligent et compêtent d’où le surnom de « mokh » donné par les militaires et non par le RCD. On le dit proche du RCD. Ce n’est pas étonnant!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER