• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archive pour octobre, 2010

Il est d’évidence notoire qu’avec des « si », on pourrait échafauder des tas d’hypothèses basées sur l’imaginaire

mechati.jpgNarmotard pour « Algérie Politique » 

Mohamed Mechati: « Si Aït Ahmed avait accepté le pouvoir en 92…? », dites-vous.

Il est d’évidence notoire qu’avec des « si », on pourrait échafauder des tas d’hypothèses basées sur l’imaginaire plus ou moins sensé, comme construire des châteaux sur les sables mouvants du Sahara.

Cependant, de telles suppositions sont certainement exploitées, à travers la presse, à l’avantage de la propagande officielle des tenants du pouvoir de la RADP, lesquels prêchent le faux pour avoir le vrai.

Ainsi, les débats démocratiques que ces suppositions suscitent, sur un ton plus ou moins passionnel, pourraient constituer le canal informatif insoupçonné, par lequel transiteraient les messages, plus ou moins codés, des décideurs du pouvoir et de ses acolytes.
Ces messages mensongers ciblent l’opinion publique algérienne et étrangère, dans le but de désinformer les populations, de les apeurer et de leur faire admettre le terrorisme comme une fatalité nécessitant la répressive politique du tout sécuritaire et la prorogation du délai de l’État d’urgence.

(Lire la suite)

Ouverture de son procès aujourd’hui: Ali Abdulimam a été torturé et passé à tabac durant sa détention

abdou.jpgSelon des informations de témoins qui ont assisté au procès d’aujourd’hui à Bahreïn, Ali Abdulimam a dénoncé les conditions de sa détention. Durant son emprisonnement, Ali a été passé à tabac et torturé lors des interrogatoires qu’il a subis. Ali a été contraint de rester debout pendant les interrogatoires en guise de punition pour avoir refusé de se confesser

Les services de sécurité ont menacé de licencier sa femme et les membres de sa famille s’il refuse de se confesser. Ali a été licencié par son employeur Gulf Air (Bahreïn compagnies aériennes) au début de son calvaire.  El Mouhtarem d’après Nasser Weddady

45e Anniversaire de l’assassinat du Leader Internationaliste Mehdi B E N B A R K A

benbarka1.jpgRassemblement  devant La  Brasserie  Lipp , 151 , bd St Germain, 75006 Paris, Vendredi , 28 Octobre 2010 à 18h 30mn

A l’appel  de l’Institut Ben Barka, 
la Fondation Frantz Fanon, le M . R . A . P, La  Ligue des  Droits  de  l’Homme,  Parti des Indigènes de la République, Association  Mémoire Vérité et  Justice sur  les  Assassinats politiques, Mémoire vivante , Association des Marocains en France, Association des Travailleurs Maghrébins en France…

Tiaret: Emeutes à Sougueur

emeutes1.jpgLa crise latente, qui couvait depuis déjà un certain temps, a poussé les habitants du quartier populeux «El Oued», situé dans la partie Est de la ville de Sougueur, 25km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tiaret, à descendre dans la rue pour protester contre les conditions dans lesquelles ils vivent. Mardi, la protesta a été plus violente sur le site même où les habitants se sont retranchés depuis plus d’un mois. 

(Lire la suite)

Oran: Des centaines d’étudiants bloquent l’entrée de l’USTO

usto.jpgDes centaines d’étudiants ont bloqué, hier, l’entrée principale de l’USTO, brandissant des banderoles dénonçant les conditions «difficiles » dans lesquelles ils vivent et la médiocrité des services à l’intérieur des résidences universitaires, notamment, celle de 8000 lits, située dans le pôle universitaire à Belgaïd. Cette action de protestation intervient en réaction à l’appel lancé par l’Union générale des étudiants libres. Selon La Voix de l’Oranie, les participants à cette action de protestation ont empêché les enseignants et les autres étudiants de rejoindre les salles de cours.

 

Italie: 52 harraga expulsés vers l’Algérie

haraga1.jpgCinquante-deux immigrants clandestins algériens ont été expulsés, selon un décompte officiel du ministère italien de l’Intérieur, depuis l’Italie vers l’Algérie durant ce mois d’octobre. En effet, durant la semaine du 14 au 22 octobre, 34 jeunes Algériens ont été rapatriés, après une procédure d’identification par les autorités consulaires algériennes, via des vols de ligne en partance de Rome.

(Lire la suite)

De son bureau à Hydra, Anis Rahmani révèle la véritable identité de Abou Zeid !

anis.jpgAlors qu’il ne quitte pas de son bureau situé à Hydra, un quartier chic d’Alger, le directeur du quotidien Ennahar El Djadid, Anis Rahmani, alias « la serpillière du DRS »,  a écrit un livre sur le terrorisme dans lequel il a révélé, selon l’AFP, la véritable identité du chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelhamid Abou Zeid. Dans « son » ouvrage, Anis Rahmani, a affirmé que Abdelhamid Abou Zeid s’appelle Mohamed Ghadir, et non Abid Hamadou comme l’affirme Interpol.

Par ailleurs, nous apprenons qu’un autre directeur d’un journal, Hamida Layachi, a écrit un livre sur Al-Qaïda. Désormais, même si certains passent plus de temps dans les restaurants d’Alger que dans la recherche, ils s’érigent en spécialistes du Sahel eu du terrorisme. El Mouhtarem 

Compétitivité économique : L’Algérie à la traîne

algrie2.jpgL’Algérie se classe à la 11e place, derrière la Tunisie, Oman, le Koweït, Bahreïn, la Jordanie, le Maroc et l’Égypte. L’important déficit budgétaire, la baisse du taux d’épargne national, la hausse de l’inflation et de la dette publique sont autant de facteurs qui participent à une évaluation bien plus négative de la stabilité macroéconomique du pays. Le rapport sur la compétitivité du monde arabe 2010 révèle que la crise économique mondiale a amplifié l’écart de compétitivité entre les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le reste de la région du monde arabe.

(Lire la suite)

Emeutes de Boudouaou: Des peines de trois ans de prison ferme requises contre les manifestants

emeutes1.jpgDe lourdes peines allant de deux à trois ans de prison ferme ont été requises dans la soirée d’avant-hier par le procureur de la République à l’encontre des 28 personnes qui ont été arrêtées au cours des affrontements ayant éclaté dans la localité de Boudouaou au début de la semaine écoulée. Le représentant du ministère public a en effet requis une peine de trois ans de prison ferme à l’encontre des cinq jeunes qui ont été mis sous mandat de dépôt pour outrage aux agents de l’ordre et trouble à l’ordre public. Il a requis une peine de deux ans de prison ferme contre les 23 autres personnes laissées en liberté provisoire par le juge d’instruction de la même instance.

(Lire la suite)

Mohamed Mechati: « L’ambassadeur d’Algérie en Suisse a voulu m’interdire de rencontrer Aït-Ahmed »

mechati.jpgMohamed Mechati a révélé dans un entretien accordé au quotidien Wakt El Djazair que l’ambassadeur d’Algérie en Suisse dans les années 70, Setouti, a voulu lui interdire de rencontrer Hocine Aït-Ahmed à Lausanne. « J’étais conseiller à l’ambassade d’Algérie en Suisse entre 1974 et 1977. Lorsque je me rendais chez mes enfants qui étaient scolarisés à Lausanne, je rencontrais M. Aït-Ahmed…L’ambassadeur Setouti m’avait alors demandé de ne plus discuter avec M. Aït-Ahmed. J’avais réagi violemment en  lui demandant de ne plus s’ingérer dans ma vie privée et mes relations avec les autres », a déclaré M. Mechati. El Mouhtarem

12345...16

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER