• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archive pour octobre, 2010

Ces vaches qui ne respectent pas le code de la route

vaches.jpgCes vaches sortent de la ville de CHEKFA Wilaya de JIJEL, le matin et reviennent  le soir. Ici elles n’ont pas respecté le code de la route de M. Abdelaziz Bouteflika, la police se cache un peu plus bas même derrière les vaches pour faire le retrait au conducteur qui ne fait pas le rond point. Un internaute

Université de Blida

mouton.jpg

Un harki brigue la présidence algérienne

gho1.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique » 

Merci Monsieur Nacer Boudiaf d’avoir fait ce témoignage, qui restera dans l’histoire. Il ne fait que corroborer le titre de harki de ce monsieur Ghozali. Sa réponse à votre demande est on ne peut plus significative sur sa compromission, au moins morale, dans l’assassinat de votre père Allah Yerahmou. Mais, dans cette haute trahison, il n’est pas le seul enfant ou client du système à avoir gardé le silence, refuser de livrer son opinion et refuser de donner son témoignage sur les hautes trahisons et les grands scandales de l’Etat et du pouvoir. Non, monsieur Ghozali n’a pas de temps à perdre pour vous, il préfère défendre monsieur Khaled Nezzar, c’est beaucoup plus important et beaucoup plus sûr comme il défend, aujourd’hui, une cause en étant sûr d’être du côté des puissants.

(Lire la suite)

Nacer Boudiaf: « Ghozali a refusé de témoigner dans l’affaire de l’assassinat de Boudiaf »

ghozali1.jpgEn 2001, j’avais interpellé par voie de presse Sid Ahmed Ghozali lui demandant de m’accompagner au Tribunal pénal international pour un témoignage sur le lâche assassinat de Mohamed BOUDIAF, du moment qu’il était à l’époque chef du gouvernement. Ghozali m’a répondu dans un journal paraissant à Londres,  »Que je faisais du commerce avec le sang de mon père et que c’est Bouteflika qui me manipule ». Sans commentaire.

Emeutes de Boudouaou: 5 personnes sous mandat de dépôt et 23 autres relâchées

emeutes.jpgLes 28 personnes arrêtées par les services de sécurité au cours des émeutes, qui ont éclaté dans la soirée de dimanche dernier sur la RN5, à hauteur de la ville de Boudouaou, ont été entendues, hier vers 17h, par le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou. Cinq d’entre elles, accusées d’avoir pris part aux affrontements ayant opposé les jeunes de la localité de Benmerzouga aux forces antiémeute, ont été placées sous mandat de dépôt. Elles ont été poursuivies pour coups et blessures volontaires et atteinte à l’ordre public, rapporte El Watan.

Mort du jeune B. Hamza de Zemmouri: 18 mois de prison requis contre un policier

emeutes1.jpgLe procureur de
la République, près le tribunal de Boumerdès, a requis, hier, une peine de 18 mois de prison ferme et le payement d’une amende de 100 000 DA contre le policier auteur du tir «accidentel» sur le jeune Belarbi Hamza (22 ans), le 21 avril dernier, dans la localité de Zemmouri, à 12 km à l’est de Boumerdès. Selon El Watan, l
’accusé, Z. Djamel, âgé de 38 ans, a été poursuivi sous le chef d’inculpation d’homicide involontaire.

(Lire la suite)

RSF/ Classement mondial de la liberté de la presse 2010: L’Algérie classée 133 sur 178

presse.jpgMAGHREB / MOYEN-ORIENT 

  

En Algérie, le nombre de procès intentés contre les journalistes a sensiblement diminué, ce qui explique la progression de 8 places dans le classement. Entre 2008 et 2009, le pays avait chuté de 20 places en raison de la multiplication des actions judiciaires.  

 

Des tendances à la baisse qui se confirment 

  

La baisse du Maroc (-8 places) reflète une crispation des autorités sur des questions relatives à la liberté de la presse, que l’on commence à observer dès 2009. La condamnation d’un journaliste à un an de prison ferme (il purgera huit mois), la fermeture arbitraire d’un journal, l’asphyxie financière orchestrée par les autorités d’un autre journal… autant de pratiques qui expliquent le recul de la position du Maroc dans le classement.

(Lire la suite)

Université Mohamed Seddik Benyahia (Jijel)

jijel.jpg

Photo (Facebook)

Exclusif: Djezzy espionne ses clients au profit de businessmen

mehdi.jpgNous apprenons d’une source sûre que des hauts responsables de l’opérateur de la téléphonie mobile Djezzy transmettent, en violation totale de la loi, des informations confidentielles sur les appels téléphoniques qu’effectuent leurs clients au profit de businessmen avec lesquels ils travaillent. Une telle pratique immorale relève de l’espionnage !
Nous pouvons comprendre que des dirigeants d’une entreprise de téléphonie soient obligés de remettre ce genre d’informations à la justice pour des besoins d’enquête, dans le respect de la procédure prévue par la loi, mais ils n’ont pas le droit de les transmettre à des opérateurs privés. El Mouhtarem

Vieilli prématurément par tant d’années forcées au placard, Sid-Ahmed Ghozali refait surface

ghozali.jpgPersifleur pour « Algérie Politique » 

L’ancien sherpa de Boumediène a convoqué des journalistes pour nous révéler des trivialités. Dans un passé très récent (2008), dans une de ses déclarations solennelles, il s’était présenté aux journalistes comme un véritable donneur de leçons. La bedaine en l’air, le noeud de papillon toujours scellé au cou et Obama sur la couverture d’un magazine posé incidemment à côté de lui. Toute cette mise en scène pour nous annoncer la main sur le coeur que le changement de régime est une question de vie ou de mort.

Question mort il en connaît un rayon. Il était au premier rang du temps où la Stasi algérienne de Boumediène réprimait dans le mépris, la torture et le meurtre de toutes les personnes qui pouvaient un tant soit peu penser à un quelconque changement. Il s’est accroché à son siège bien après la mort de son gourou tout en plébiscitant la totalité des décisions criminelles ordonnées par ses « copains.

(Lire la suite)

1...34567...16

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER