• Accueil
  • > Monde
  • > Un film sur l’expulsion des marocains d’Algérie en 1975

Un film sur l’expulsion des marocains d’Algérie en 1975

maroc.jpgCe film est diffusé pour la premiére fois sur la toile. Notre but c’est de transmettre et non de raviver la haine entres les deux peuples fréres. Il s’agit de raconter cette tâche noire dans les rapports algéro-marocains et aussi afin d’éclairer les générations qui n’étaient nées avant 1975.
Ce document ne parle pas d’une date fatidique de 1975 puisqu’elle est ancrée dans notre mémoire de jeunes déportés à l’époque, mais il parle des dessous de cette folie meurtrière laquelle a été l’œuvre des politiques. Je vous invite à lire un océan de souffrance qui nous habite sur ce lien ci-dessous:

 http://marocains-d-algerie.niceboard.com/les-drames-des-expulsions-au-maghreb-f6/le-drame-des-quarante-mille-marocains-expulses-d-algerie-en-1975-t3306.htm#27663

Salutations SNP Abdel

Commentaires

  1. Taous dit :

    Et les Algériens spolies, maltraites, expulses par les Marocains, on n’en parle pas ?

  2. Taous dit :

    je vous propose, en complément a ma première intervention, des extraits d’un article paru dans un quotidien national, afin que nous sachions très exactement de quoi il est question et que nous ne trompions pas de cible.

    « ATTAQUES VIOLENTES DU MAROC…

    le pouvoir marocain, à travers une de ses organisations satellites, tente de dénaturer son histoire…

    a choisi… de lancer une campagne de désinformation, de fausses et graves accusations…Témoin, ce communiqué d’une «pseudo-association» pour la défense des Marocains expulsés d’Algérie (Adema) qui appelle à «l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par le régime algérien contre des milliers de Marocains expulsés en 1975»…

    Nous ne pouvons pas, néanmoins, laisser passer une telle contre-vérité, sans rappeler les exactions commises contre les Algériens par les autorités chérifiennes, expulsant nos concitoyens en masse du Maroc depuis l’indépendance du pays (en 1963, lors de la «guerre des sables», en 1975, quand l’Algérie condamna l’invasion du territoire sahraoui sous domination espagnole et enfin en 1994, lorsque Rabat organisa la chasse aux Algériens, confisquant leurs biens et les licenciant de leur travail alors que nombre d’entre eux étaient installés au Maroc depuis des décennies, après des attentats terroristes imputés fallacieusement à l’Algérie…

    Map se fait l’avocat de ces «victimes» qui se voilent derrière un anonymat qui en dit long sur les véritables velléités de Rabat. «Ils se remémorent avec amertume les sévices et les crimes des plus infâmes jamais perpétrés contre l’humanité commis…» écrit à leur sujet le journaliste de l’agence de presse marocaine. »

    Excessif, grossier et, partant, sans impact aucun.

    Une attitude responsable aurait consiste a se référer a l’histoire de façon honnête et a reconnaitre les torts, lorsqu’il y en a, et non pas de recourir a des méthodes indignes et a faire endosser a notre pays, cela est cocasse, ‘les crimes des plus infâmes jamais perpétrés contre l’humanité »!

    Qu’ils commencent donc par balayer devant leur porte et qu’ils se rappellent Tazmamart la sinistre et d’autres lieux ou la torture la plus abjecte fut pratiquée contre les leurs. Qu’ils relisent notre ami le roi, entre autres !

  3. Anonyme dit :

    Combien de milliers d’Algériens ont été expropriés et expulsés du Maroc en 1963, 1974 et 1994 ?

    Le Maroc a toujours été le premier à recourir à ces méthodes expéditives.

    La diplomatie est le seul recours pour régler convenablement ces drames humains douloureux des deux côtés.

    http://diplomatiealgerienne.centerblog.net

  4. Messabih dit :

    La population Algero-Marocaine expulsée a subi les foudres de la sous-culture politique dominante qui etait autour de Boumedienne .Deux mondes s’affrontaient à cette époque,une Algerie Sovietisée par les tenants du CNRA(CONSEIL NATIONNAL DE LA REVOLUTION ALGERIENNE)puisqu’ils ont exclu de la vie politique 90 pour cent de la population Algerienne,Kaddour BOUDBIZA en quelque sorte …

  5. Messabih dit :

    Les Algero Marocains expulsés ont pati
    de la sous culture politique dominante qui existait autour de Boumedienne.
    Deux mondes s’affrontaient ,une Algerie SOVIETISEE par le CNRA(Le conseil national de la Revolution Algerienne) et Boumedienne -Boussouf-TITO et Andropov(KGB) et de l’autre coté un MAroc agraire tourné vers l’ouest et l’occident ;et l’economie de marché…

  6. cherabel dit :

    bravo à Taous, Vous avez tout dit.

  7. aboudouma dit :

    Qu’ils commencent donc par balayer devant leur porte et qu’ils se rappellent Tazmamart la sinistre et d’autres lieux ou la torture la plus abjecte fut pratiquée contre les leurs. Qu’ils relisent notre ami le roi, entre autres !
    reponse:
    tazmamart est une histoire maroc-marocaine….laisse les marocains regler leurs problemes entre eux ( c’est en cours!); le sujet est : les marocains spoliés par boumediene
    as tu des remarques a faire ou des opositions a signaler?

  8. aboudouma dit :

    Et les Algériens spolies, maltraites, expulses par les Marocains, on n’en parle pas ?
    reponse:

    on doit en parler ….mais le regime algerien ne les a jamais reconnus parcequ’ils etaient consideres comme harkis : ils ont ete amenes par les français pour les seconder dans l’occupation du maroc….leurs biens etaient en fait des biens marocains « mis »a leur disposition par leur employeur de l’epoque: la france
    de toute façon….la porte des tribunaux marocains reste ouverte pour eux pour faire prevaloir leurs droits

    reste à savoir si les tribunaux algeriens seront ouverts aux marocains expulsés par boumediene !!!!?

  9. Benhabra brahim dit :

    Hassen dos etait un enfant de coeur..un ange!!!..Pres de 400 algeriens tues par l armee marocaine en 63!!!…Les accords de madrid de 1975 partagerent le sahara occid.entre la Republique Islamique de Mauretanie et le Maroc!!!…Son fils plus diabolique que son pere dedomageat les europeens seulement. Concernant les terres et biens d Algeriens spolies depuis 63…wallou.(convention du 15mai)..d Les terres d’Algériens spoliés représentent une fortune pour le makhzen

    N’ayant aucune intention de régler cette affaire des terres spoliées en raison de leur valeur, le Maroc fait la sourde oreille. Selon une source bien au fait de ce dossier, le Makhzen ne veut pas le rouvrir, parce que les terres en question valent une fortune, en plus des revenus qu’elles génèrent. En effet, il s’agit de terres à caractère purement agricole, plantées en majorité d’agrumes, qui rapportent des bénéfices incommensurables en devises sonnantes et trébuchantes au Makhzen.

    On apprendra que le total des terres d’Algériens spoliés au Maroc s’élèvent à 17 000 hectares, et qu’actuellement l’hectare est cédé dans ce pays à 100 000 euros. Un simple petit calcul nous fera savoir qu’à ce prix, les terres objet du contentieux rapporteraient près de deux milliards d’euros si elles étaient mises en vente. C’est aussi ce qui devrait être versé à leurs propriétaires algériens en guise d’indemnités en application des accords et autres traités conclus entre les deux gouvernements pour réglementer la présence des ressortissants algériens au Maroc et marocains en Algérie. En plus de l’indemnisation que l’État marocain a toujours refusé de verser à nos compatriotes pour la valeur des parcelles de terre, dont ils ont été illégalement dépossédés, ces derniers doivent également percevoir une indemnité pour la jouissance dont ils ont été privés durant toutes ces décades. Sur ce point, il ne fait aucun doute que les montants des rentes de ces terres doivent s’élever à des chiffres astronomiques, particulièrement pour les parcelles plantées d’arbres fruitiers, notamment d’agrumesautres terres furent spolies en 73….:::

  10. Libre penseur , dit :

    Salam,
    Y a t il besoin de hierarchier les douleurs , celles des éxpulsés Marocains ne vaut elle pas la douleure des éxpulsés Algériens , pourquoi certains commantaires contiennent autant de « haine » contre l’autre en loccurence le Marocain , ne sommes nous pas lier tant dans nos souffrances que dans notre avenir que l’on veut commun et radieux ? ! . Il est judicieux de la part du résponsable de ce Blog de mettre cette information et ce « film » a notre portée et je suppose qu’il avait une bonne raison a cela et je le salut pour cela mais a lire (encore une fois) certains commantaires je me demande s’ils ont bien compris un certain message qui peut être nous étais adrésser ?.
    Oui nous devons balayer devant notre porte , me concernant et pour l’ensemble de l’Afrique du Nord (dit Maghreb) il me semble que nous avons la même porte , celle voulue par les Liberateurs à la conférence de Tanger et qui reste encore à nétoyer pour ne pas dire à construire .
    Salutations .

  11. NARMOTARD dit :

    « Un film sur l’expulsion des Marocains d’Algérie », dites-vous.

    Très triste histoire du Grand Maghreb démocratique des peuples. Elle n’est que le prolongement de la politique qui a généré la « tragédie nationale » algérienne, dont les seuls bénéficiaires étaient, sont et seront les Services secrets des multinationales et leurs États prédateurs et violents.

    Notre rôle aujourd’hui, à bien réfléchir, ne doit pas consister à rejeter la faute sur l’autre , ni à prétendre éteindre le feu en y déversant des tonneaux d’essence à la place de l’eau ou du sable algérien.

  12. NARMOTARD dit :

    « Un film sur l’expulsion des Marocains d’Algérie », dites-vous.

    Le seul gagnant, à mon humble avis, est toujours le système capitaliste qui passe outre le »contrôle populaire ».
    Ce capitalisme ultra-libéral piétine la démocratie dans les pays grâce aux dictatures militaires ou civiles, et grâce aussi aux milieux d’affaires riches qui y ont prise sur le pouvoir politique. Il déclare alors ces pouvoirs « démocratiques » et conformes à son « éthique » qui consiste à faire suer le burnous du pauvre afin d’enrichir un peu plus, le riche.

    C’est là le mal parlytique dont souffre le Maghreb démocratique des peuples. Ses symptômes s’extériorisent dans les expulsions passionnelles réciproques entre Maghrébins.

    Du côté algérien, l’expulsion des Marocains d’Algérie, n’est autre, à mon sens, que le prolongement de la « tragédie nationale », dont las seuls bénéficiaires demeurent les serviteurs de la cupidité du Capital, c’est-à-dire les multinationales et les services secrets qui les servent, par le truchement de la violence et de la corruption.

    Notre rôle de simple citoyen ne doit pas consister, aujourd’hui, à jeter le bébé avec l’eau du bain, en rejetant la faute sur son antagoniste apparent, ni à prétendre éteindre le feu en y déversant des tonneaux d’essence sous forme d’invectives, d’insultes ou de reproches.

  13. ..gjingis dit :

    A quoi bon ,une telle affaire de longue dates Pourquoi?Qu el est l objectif de tout ca si ce n est pas un chantage?ils sont pas bien la ou ils sont,a Bruxelles? ces marocains .A part si les previsions des perspectives ,ont tendance a se deteriorer ,sachant bien que l avenir n est pas rose pour la Belgique et la Holande comprise.voir la découpage territorial qui s annonce éminant .et les MAROCAINS ne seront pas les bienvenus chez les FLAMANDS
    Alors de quoi s agit il ?le rapatriment vers Alger ?oubien leur construire pour un chacun ,un chez soit confortable?
    il faut demander l avis du peuple tout d abord sur le clan de OUJDA ET L EMPOISENNEMENT DE LA JEUNESSE ALGERIENNE
    PAR LE TRAFIQUE DE DROGUE QUI PARVIENT DES ENVIRONS DE L OUEST POUR NE PAS DIRE LE MAROC TOUT COURT.
    AYYA SALLAM ALAIKOUM

  14. aboudouma dit :

    Oui nous devons balayer devant notre porte , me concernant et pour l’ensemble de l’Afrique du Nord (dit Maghreb) il me semble que nous avons la même porte , celle voulue par les Liberateurs à la conférence de Tanger et qui reste encore à nétoyer pour ne pas dire à construire .
    reponse:
    je veux bien que l’onait tous la meme porte !
    mais faut il la garder ouverte pour un regime qui s’acharne a morceller le maroc ?
    si le prix du maghreb est le morcellement de mon pas ….je dis non au maghreb…et a tout au demeurant ! il s’agit de mon avanir en tant que particularité culturelle et ethnique…meme dans un mghreb uni……..on ne gomme pas les cultures monsieur.

  15. aboudouma dit :

    Du côté algérien, l’expulsion des Marocains d’Algérie, n’est autre, à mon sens, que le prolongement de la “tragédie nationale”, dont las seuls bénéficiaires demeurent les serviteurs de la cupidité du Capital, c’est-à-dire les multinationales et les services secrets qui les servent, par le truchement de la violence et de la corruption.
    reponse:
    et pourquoi pas la franc maçonnerie pendant que vous etes!

    l’expulsion de ces marocains a ete bien decidée, ignominieusement, par boumediene seul !
    a lui et au regime algerien de gerer cette histoire….sachant que le premier n’a jamais eu de scrupules pour assouvir ses vengences( demandez à ses victimes si vous en doutez), le second , non plus, ne sentira pas de gene : le peu de valeur qu’il accorde aux algeriens en est la triste preuve.

    je reviens aux algeriens’depossédés » par l’etat marocain : il s’agit d’algeriens harkis; amenés par la france pour mener sa bssse besogne de « pacification » du maroc; en contre partie de leur collaboration ( pas trop fraternelle pour les nationalistes marocains) , la france leurs aotroé des terres au mme titre que les colons.
    Il etait normal pour le maroc de reprendre possession de ses biens indument offerts par la france a ses colons et a ses « collaboratuers » algeriens qui ne fnt honnuer ni a l’algerie ni au maghreb.
    Mr Ouyahya qui verse des larmes sur le sort de ces harkis, devra en laisser un peu pour ceux de france et les autoriser a visiter leur pays.

  16. B. Amar dit :

    @ aboudouma,

    « tazmamart est une histoire maroc-marocaine….laisse les marocains regler leurs problemes entre eux ( c’est en cours!); le sujet est : les marocains spoliés par boumediene
    as tu des remarques a faire ou des opositions a signaler? »

    En ma qualité de Nord Africain, tout ce qui se passe au Maroc me concerne. Ne pensez sutout pas que vos problèmes internes ne nous intéressent pas ! Quand à ce qui s’est passé en 1975, vous êtes libre de saisir le TPI, vous avez un statut de privélégiés auprès de Sarkozy qui serait avide de défendre ses intérêts.

  17. ait el kheir dit :

    la bande qui gouverne l’Algérie actuellement, n’est qu’une bande de criminels assoifés de pouvoir et de richesse et la paix au Maghreb risque de leur faire perdre tout cela. Le jour ou le peuple algérien mettra fin à cette bande sera le jour qui annoncera la paix pour les peuples du Maghreb. CQFD

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER