• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 6 novembre 2010

Archive pour le 6 novembre, 2010

Djilali Raina Rai est mort

djilalli.jpgNous venons d’apprendre avec tristesse la mort de Rezkellah Djilali, dit Djilali Raina Rai, le leader emblématique du groupe phare des années 80 en Algérie, Raina Rai. Il s’est éteint aujourd’hui des suites d’une langue maladie, laissant derrière lui une femme et quatre enfants dans des conditions de dénuement total. Le regretté souffrait depuis des mois, en silence, d’un cancer. Il n’avait pas l’argent nécessaire ni les relations qu’il faut pour se soigner ou profiter d’une prise en charge à l’étrange.

Il a eu comme seul soutien, celui de ses fans et ses amis artistes algériens qui ont mené une campagne sur le net en sa faveur et lancé une collecte d’argent afin de lui payer les médicaments et aider sa famille. Djilali Raina rai est parti- que la paix soit sur son âme- toujours dans l’indifférence de nos autorités et notre ministère de la culture qui ne reconnaissent les artistes que lorsqu’ils ne sont plus de ce monde. Source Algeriefocus.com

Le Malgache Abdelkrim Hassani n’est plus

hassani.jpgAbdelkrim Hassani est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 78 ans à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja à la suite d’un accident cérébral, rapporte l’APS. 
Hassani était un officier de l’Armée de libération nationale (ALN). Il fut membre du Ministère de l’Armement et des Liaisons générales (MALG) et s’occupa de la formation des opérateurs radio.  
En 1976, il fut nommé DG de la Fonction publique succédant ainsi à  Abderrahmane Kiouane, avant de devenir dans les années 1990 président de la Confédération des industriels et des producteurs algériens (CIPA).  Le défunt beau-frère de Larbi Ben M’hidi a été enterré aujourd’hui au cimetière d’El Alia.

Ne pas oublier les morts qui sont tombés sous les balles du régime ou décapités par les fous d’Allah

mahiou.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique »

«Ce n’est pas parce que quelqu’un a des idées fondées sur la religion qu’il est terroriste, et ce n’est pas parce qu’on prétend être moderniste ou démocrate qu’on n’est pas terroriste »Voilà la phrase qu’il ne fallait pas dire. Allah yerrahmek.

N’oublions jamais, jamais les morts et les disparus qui sont tombés sous les balles du régime algérien ou décapités par les fous d’Allah. Si ces derniers sont des ennemis déclarés du peuple, le premier est pire, car il est censé le défendre. Les disparus et les victimes politiques rappellent à ceux qui ont la mémoire courte ce que nous valons réellement pour ce pouvoir militaire inhumain et pour les lâches politiques qui le représentent.

(Lire la suite)

Idir Benyounes: « Said Sadi passe son temps dans les avions pour inspecter son patrimoine »

idir.jpgEn réaction à la déclaration du bureau régional du RCD de Tizi-Ouzou qui l’a traité de « cleptomane historique et employeur du plumitif », Idir Benyounes, le directeur de la Dépêche de Kabylie, a écrit aujourd’hui un article dans lequel il affirme que le chef du RCD, Said Sadi, passe son  temps dans les avions pour inspecter son patrimoine. « Tout le monde est pourri, corrompu, vendu sauf lui (SAID SADI). Lui qui roule carosse, construit des villas à Alger, acquiert des biens immobiliers en Europe, passe son temps dans les avions pour inspecter son patrimoine, insulte la population de Feraoun et l’accuse d’avoir trahi la cause nationale… lui est propre », écrit Benyounes. El Mouhtarem

«Doing Business 2011»: L’Algérie à la 136e place

fmi1.jpgLe rapport de la Banque mondiale (BM) et de sa filiale, la Société financière internationale, a été publié hier. Il situe l’Algérie à la 136e place sur un classement de 187 pays. Ce qui laisse entendre que les pouvoirs publics ont encore du chemin à faire pour faciliter l’entrepreneuriat local à travers l’adoption de mécanismes plus simples.

Si commentaire il y a, la place qu’occupe l’Algérie dans ce classement ne peut s’expliquer que par les lourdeurs administratives. Les pouvoirs publics doivent à ce titre simplifier les procédures pour la création d’entreprises locales. Quant aux banques, elles sont appelées à accorder des crédits pour mettre fin aux lenteurs qui découragent les porteurs de projets.

(Lire la suite)

Said Sadi avec ses anciens parains Nezzar et Haroune

sadi.jpg

Le général à la retraite Khaled Nezzar, Ali Haroune et Said Sadi vendredi à la cérémonie organisée par El Khabar à l’occasion de son 20ème anniversaire

Il y a 15 ans, M’barek Mahiou était assassiné

M. Mahiou qui avait été secrétaire général par intérim du parti était une de ses chevilles ouvrières. Partisan d’une solution politique à la crise nationale, il était fondamentalement opposé à l’option sécuritaire du pouvoir. «La sortie de l’impasse, nous la voyons à travers un compromis démocratique qui exige que les forces politiques tant dans l’opposition qu’au sein du pouvoir se rassemblent autour d’un Contrat national pour la démocratie », disait-il. Ce type de position suscitait alors les foudres du pouvoir et de leurs différents relais. «Ce n’est pas parce que quelqu’un a des idées fondées sur la religion qu’il est terroriste, et ce n’est pas parce qu’on prétend être moderniste ou démocrate qu’on n’est pas terroriste», disait M’barak Mahiou.  

Béjaia: GETIC/SETIF met en oeuvre son plan machiavélique.

epbtp.jpgPar un groupe de travailleurs 

GETIC/SETIF, après l’injuste décision de l’absorption l’EPBTP de Béjaia, commence à mettre en oeuvre son plan machiavélique. Son but: anéantissement de l’EPBTP, avec, bien sûr, la bénédiction du GREPCO ANNABA . 

La toute première action louche dont a fait les frais l’EPBTP est celle de la délester manu militari de pas mal de matériel roulant et engins d’une manière des plus bizarres. Dés que la décison de dissolution/fusion/absorption fut signée, les coups de téléphone commençaient à retentir pour ordonner le transfert de pas mal de matériel vers soit Annaba soit Sétif. Eh bien oui comme vous avez bien lu, par de simples appels téléphoniques comme s’il s’agissait de la gestion du matériel d’une entreprise privée: ni bon de commande, ni décharges n’ont été établis pour l’acheminement de ce matériel et encore moins du suivi de celui-ci apràs le transfert.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER