Djilali Raina Rai est mort

djilalli.jpgNous venons d’apprendre avec tristesse la mort de Rezkellah Djilali, dit Djilali Raina Rai, le leader emblématique du groupe phare des années 80 en Algérie, Raina Rai. Il s’est éteint aujourd’hui des suites d’une langue maladie, laissant derrière lui une femme et quatre enfants dans des conditions de dénuement total. Le regretté souffrait depuis des mois, en silence, d’un cancer. Il n’avait pas l’argent nécessaire ni les relations qu’il faut pour se soigner ou profiter d’une prise en charge à l’étrange.

Il a eu comme seul soutien, celui de ses fans et ses amis artistes algériens qui ont mené une campagne sur le net en sa faveur et lancé une collecte d’argent afin de lui payer les médicaments et aider sa famille. Djilali Raina rai est parti- que la paix soit sur son âme- toujours dans l’indifférence de nos autorités et notre ministère de la culture qui ne reconnaissent les artistes que lorsqu’ils ne sont plus de ce monde. Source Algeriefocus.com

Commentaires

  1. said dit :

    Que dieu ait son ame.voila un des resultats de la gestion chaotique du pouvoir d’ alger. si c ‘etait un apparatchik ,un membre de la nomenklatura,un militaire ou tout autre agent proche des maitres du pays ,il serait encore en vie, le pauvre malheureux,il aurait été evacue d ‘urgence et aurait benéficié des soins le nec plus ultra, dans un hopital à la pointe de la technologie, d’ europe ou des USA.On peut dire que nous ne sommes pas tous egaux devant la mort ou la maladie , les riches peuvent se soigner et vivre plus longtemps, le zawali lui s’ en remets à dieu, mais il n ‘echappera pas aux complications fatales et sa fin sera atroce.Nos responsables ont perdus la capacité de ressentir la souffrance de l’autre, de l’etranger que nous sommes,de leur administrés,ils se sont transformés en monstre.Ils font peur.

  2. Anonyme dit :

    Dans l’Algérie de la régression généralisée, la culture se meurt à petit feu et ses acteurs avec elle.

    SOS, peuple et pays en danger !

    http://amnistie.centerblog.net

  3. l'algérienne dit :

    la première fois que je l’ai vu sur scene, j’étais subjuguée par sa présence et son energie!!! ce garçon je me disais a du talent qui va surement le propulser tres loin… aujourd’hui la maladie a eu raison de lui… l’indifference aussi.

  4. Yeo dit :

    Repose en paix, brave homme :(

  5. le nostalgique dit :

    Repose en paix ya zaouali
    ALLAH irrahmek ya oulid el bled

  6. ChOù ChOù Èmy dit :

    Que dieu le bénisse car il est un brave homme :/

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER