• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 novembre 2010

Archive pour le 7 novembre, 2010

Sahara: le roi du Maroc a vivement critiqué l’Algérie

mohamed.jpgLe roi Mohammed VI du Maroc a vivement critiqué l’Algérie samedi dans un discours à la nation, appelant la communauté internationale à mettre fin à la « répression » que subissent, selon lui, les réfugiés sahraouis établis dans les camps de Tindouf (sud-ouest algérien).

« L’heure de vérité a sonné pour dévoiler à la communauté internationale les affres de la répression, de l’intimidation, de l’humiliation et des tortures qui sont infligées à nos compatriotes dans les camps de Tindouf », a déclaré le souverain à l’occasion du 35ème anniversaire de la « Marche verte » de 350.000 Marocains vers le Sahara occidental, organisée en 1975 par le roi Hassan II.

(Lire la suite)

Grève des agents de sécurité et de l’administration de l’université Alger 2

universi.jpgLes agents de sécurité et de l’administration de l’université Alger 2 – qui englobe les facultés de Bouzaréah, Sidi Abdellah, Béni Messous et la faculté centrale – sont en grève ouverte depuis mercredi dernier. Ils réclament le paiement de la totalité de leurs arriérés de salaire. Le représentant des travailleurs, abordé hier à la faculté de Bouzaréah, affirme que le mouvement se poursuivra jusqu’au redressement concret de la situation. «On va régler», c’est l’unique réponse que nous avons reçue, affirme notre interlocuteur.

(Lire la suite)

Bouzaréah: les étudiants des langues ferment l’entrée de leur département

bouzarah.jpg…les étudiants des langues ferment depuis mercredi, l’entrée de leur département, empêchant ainsi aussi bien le travail de  l’administration que la tenue des cours. Parmi les revendications de ces étudiants, la suppression du système de réorientation, l’affichage des critères du rachat et la suppression du système des quotas. Membre du comité autonome, Djamel affirme que «la fermeture du bloc est le dernier recours». L’arrêt de cette grève sera décidée au plus tard mercredi, selon la réponse que donnera le rectorat à la plateforme de revendications. Notons toutefois qu’un tel mouvement n’est pas nouveau pour le département des langues. Selon Infosoir, ce dernier enregistre annuellement des taux d’échecs très préoccupants, avec 94% rien que pour la quatrième année.

Faculté de Bouzaréah: Des étudiants en grève de la faim

greve.jpgDepuis mercredi dernier, six étudiants en philosophie sont en grève de la faim. Ils demandent l’annulation de la décision relative à la suppression du concours de magistère. Cette décision est valable durant trois ans, date à laquelle est prévu le lancement d’un mastère dans la même filière.

«Nous avons contacté la chargée des études supérieures au ministère, mais on n’a eu aucune réponse. Ils ont opté pour le silence», déclare Younès, un étudiant. L’explication donnée par le ministère est que le département de philosophie de la faculté de Bouzaréah ne dispose pas de suffisamment d’enseignants qualifiés pour encadrer les thèses de magistère. Or, notre interlocuteur précise que le département compte environ 40 docteurs, tous aptes à les encadrer. Selon Infosoir, certains des étudiants grévistes de la faim, occupant l’université de jour comme de nuit, ont été transférés à l’hôpital.

L’ancien chef de sûreté de wilaya d’Alger: « J’ai été nommé par décret présidentiel et relevé par téléphone »

hamel.jpgDans une mise au point adressée au quotidien El Watan, l’ancien chef de sûreté de wilaya d’Alger, Aboubaker Sebbouh, a affirmé que sa relève par feu Ali Tounsi a été faite verbalement, par téléphone, alors qu’étant donné mon poste et mon grade, je suis nommé par décret présidentiel et, de ce fait, je ne peux être relevé que par un décret présidentiel. Et d’ajouter: «Je saisis l’ex-ministre de l’Intérieur, qui m’a réhabilité, en attendant le décret. Pour ce qui est des procès intentés à mon encontre, je vous informe qu’ils se sont tous terminés par des relaxes.» El Mouhtarem

Photo: Hamel DGSN

Mehri: «Le FLN a été dessaisi de ses fonctions politiques les plus nobles»

mehri176215465x348.jpgDans un entretien accordé au quotidien El Watan, l’ancien secrétaire général du FLN, Abdelhamid Mehri a affirmé au sujet de la crise que traverse le parti que ce dernier vit, depuis de longues années, une crise majeure, celle qui touche à la définition de sa mission et son rôle dans la construction de l’Etat démocratique et sociale telle que défini par la déclaration du 1er Novembre. « En plus, le FLN s’est dessaisi, ou on l’a dessaisi, progressivement, de ses fonctions politiques les plus nobles. Il est réduit à ruminer ses problèmes internes, qui prennent, en conséquences, des dimensions exagérées », a indiqué M.Mehri. El Mouhtarem

Témoignage de Ali Abdulemam devant le juge

freeali.pngNous aimerions partager avec vous le témoignage d’Ali devant le juge lors du procès qui a eu lieu le 28 octobre 2010, ainsi que le témoignage d’un membre de sa famille. 

Arrêté le 4 Septembre 2010, le bloggeur Ali Abdulemam a été autorisé à rencontrer ses avocats, pour la première fois et pendant 30 minutes, lors du premier procès qui a eu lieu le 28 octobre dernier devant la Cour « High criminel Chambre  » au niveau du  ministère de la Justice et des Affaires sociales. 

«J’ai été soumis à la torture : coups, insultes et agressions verbales. Mes tortionnaires ont menacé de licencier mon épouse et d’autres membres de ma famille de leur emploi. J’ai été interrogé sans avocat, et l’agent chargé de l’immigration qui semble être un élément de la Sécurité nationale, a rejeté mes propos. Il m’a permis de ne jamais répondre aux questions qu’il posait, mais plutôt d’y répondre lui-même alors que j’étais debout derrière la porte, car  je n’ai pas été autorisé à m’asseoir pendant l’enquête», a déclaré Abdulemam Ali, le 28 octobre 2010.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER