• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 novembre 2010

Archive pour le 12 novembre, 2010

Tibéhirine: « dérapage », selon Abdelkader Tigha

tigha.jpgAbdelkader Tigha, ancien militaire algérien, affirme que les services secrets ont commandé le rapt des moines au GIA, qui aurait ensuite dérapé, rapporte Europe1 aujourd’hui.

Agé de 32 ans au moment des faits en 1996, Tigha affirme être bien placé pour connaître le déroulement des faits puisqu’il était alors sergent-chef au service de recherches et d’investigations à Blida, au Nord de l’Algérie. Il a été entendu sept heures jeudi par le juge Trévidic.

Selon lui, les choses ont dérapé quand les sept religieux français ont été confiés par le premier groupe du GIA à un second groupe, qu’il appelle Zone 2, beacoup plus radical.

(Lire la suite)

Arrestation de Omar Dehbi à l’aéroport d’Alger

omar.jpgOmar Dehbi a été arrêté aujourd’hui vendredi à son arrivée à l’aéroport d’Alger. Ce citoyen Américain d’origine algérienne avait été arrêté à Barcelone le 28 septembre 2010 par la police espagnole. Il a été libéré le 30 septembre par la justice espagnole après avoir été blanchi de l’accusation de soutien au terrorisme. Dans une déclaration rendue publique fin septembre, son père Abdelkader Dehbi, a expliqué que son fils a échangé, sur le marché informel de devises dont tout le monde connait l’existence à Alger, l’équivalent de 60.000 Euros en Dinars pour les transférer sur Barcelone, somme en réalité destinée à compléter l’achat d’un engin des TP acquis en Europe. “Opération de change effectuée par l’intermédiaire du nommé Tewfik MAZZI, connu sur la place d’Alger et qui a eu récemment des démêlés avec la Justice Espagnole”. El Mouhtarem

Nouredine Aït Hamouda, faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des poires !

aithamouda.jpgLe député du RCD, Nouredine Aït Hamoud lors d’une « conférence » animée au siège de son parti à Tizi-Ouzou: 

«Bouteflika a été élevé dans la culture des coups d’Etat. Déjà au début des années 60, il était l’émissaire de Boussouf et de Boumediene chez les prisonniers du Mouvement national pour préparer le coup d’Etat contre le GPRA, une fois l’indépendance acquise. A l’époque, Boudiaf avait refusé, mais Ben Bella était d’accord. Et depuis le coup d’Etat de 1962, Bouteflika est au pouvoir, au point de devenir un historique mais qui, à vrai dire, n’a aucune histoire.» DNA

Nouredine Ait Hamouda a omis de dire que Hocine Aït-Ahmed avait lui aussi refusé l’offre de Bouteflika. Pis, il a oublié que son parti, après avoir soutenu le coup d’Etat de janvier 1992, a accepté de siéger dans le gouvernement de Bouteflika qui  » à vrai dire, n’a aucune histoire » 

Le Premier ministre est un homme sans foi ni loi. 

«Moi, je sais qu’il est de Bouadnane, mais lui ne le sait pas. C’est Betchine qui a fait de lui un homme. Lorsqu’il était Chef du gouvernement à l’époque, le général Betchine lui avait remis une liste de 84 cadres à poursuivre en justice. Eh bien, Ouyahia, dans son excès de zèle, avait porté la liste à plus de 300 cadres, la plupart étant des Kabyles et surtout des cadres de valeurs.» DNA

Nouredine Aït Hamouda a-t-il oublié que son parti a siègé dans le gouvernement de Ali Benflis aux côtés de Ahmed Ouyahia ? El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER