Laissez Da Lmulud tranquille !

carteidentitekabyle0.jpgLe drôle de Gouvernement provisoire de Kabylie (GPK), présidé par Ferhat Mehenni, ancien secrétaire national du RCD, ancien président du MCB coordination nationale, ancien président du MCB Rassemblement national et ancien président du MAK, ne recule devant rien pour imposer  »son » projet que les Kabyles rejettent en masse. En lançant sa campagne pour  l’obtention de la Carte d’Identité Kabyle (CIK), qui ressemble drôlement à la carte d’identité française, le drôle de Ministère des institutions, de l’administration et de la sécurité du GPK, a eu le culot d’utiliser la photo de l’écrivain Mouloud Mammeri dans la carte-modèle présentée par les partisans de Ferhat Mehenni. Il est indécent d’utiliser l’image d’un homme qui n’est plus de ce monde. El Mouhtarem

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    J’émets une supposition : A PREMIERE VUE , d’après le cliché qui accompagne votre article, ça a tout l’air d’être ce que l’on appelle une « CARTE SPECIMEN », qui existe en UN SEUL ET UNIQUE EXEMPLAIRE !

    ça ne relève certainement pas d’un CRIME DE LESE-MAJESTE , voyons !….

  2. Rabia dit :

    Ces méthodes sont tout simplement abjectes ! Tout comme leurs auteurs d’ailleurs qui font ainsi preuve d’un fachisme primaire et aussi abjecte !
    Ces gens sont une honte pour leurs ancêtres et leurs enfants !

  3. Taous dit :

    Absolument d’accord avec vous El Mouhtarem! qu’ils ne salissent pas Da Lmulud !! Une personnage aussi illustre ne se serait jamais reconnu dans cette pantalonnade.

    Cordialement.

  4. arezki dit :

    IDEM:
    La diversité des gouts,sympathies et jugements est un element nécessaire des relations sociales.
    http://anemlaychemini.blog4ever.com

  5. Lounes dit :

    Monsieur eL Mouhtarem pour dire  » ”son” projet que les Kabyles rejettent en masse. ».Il faut qu’il ait un referendum sur la question et que le « non » l’emporte avec une majorité écrasante pour parler de rejet.
    Pour le moment ,rien n’est encore joué.

  6. arezki dit :

    A.DAUDET disait:
    Pour imposer une idée aux autres,il faut leur faire croire qu’elle vient d’eux.
    http://anemlaychemini.blog4ever.com

  7. yidir dit :

    c’est vraie ya si elmouhtram,ca fait longtemps que j’ai vue cette photo sur le sit kabylie.com,vous avez meme un peu tarder de la mettre a la une!je n’ai pas besoin de m’etaler mais ca donne une idee pour ceux qui doute,l’autonomie de la kabylie ce n’est leger,ce n’est pas comme aller chercher un sachet de lait ,c’est tres serieux!mais avec cette photo(un exemple d’ecole parmis d’autres ) ferhat est tres maladroit,je peux etre pour l’autonomie de kabylie mais jamais avec avec ferhat!

  8. arezki dit :

    certe,il n’aurai pas du utiliser la photo de mouloud mameri allah yerhmou,mais y’a de quoi avec les ignobles gueux qui nous gouvernent,aucun amour de la patrie,ni celui du pays,
    ils ont réussi à diviser meme les kabyles,après avoir divisé les algeriens comme la france le faisait avant et continue à donner ses conseils à nos zbirs chiens.

  9. khelil dit :

    C’est grave. Il ne recule devant rien et comble du sinisme, il fait croire qu’il est sincere. Pauvre Kabylie.

  10. B. Bouaich dit :

    Il faut rappeler aussi que ce sont les mêmes personnes qui ont insultées Mammeri à l’époque déjà, tout simplement parce qu’il a refusé de cautionner ou d’apporter son soutien à la création du RCD.
    Un ami poète(que tout Kabyle connait et dont je terrai le nom), très proche de Mammeri m’a confié cet épisode de la vie de feu Mammeri. Il n’avait pas compris lui-même comment quelqu’un a pu insulter de la sorte (au téléphone) Mammeri à qui tout le monde vouait un respect inégalable.
    J’ai répondu au poète que « je comprenais » en quelque sorte cette personne qui l’avait insulté, bien que je ne la justifiais nullement. Je lui avais dit que la jeunesse fait que l’on croit que l’on détient la vérité. Que celui qui se met en travers du chemin, que l’on a décidé d’emprunter, est forcément un ennemi qui n’a rien compris.
    Mais, de voir ces mêmes personnes utiliser la photo de Mammeri pour leur nouveau projet, je trouve ça indécent et insultant en vers sa mémoire.
    Personne ne peut dire ce qu’aurait pensé ce dernier de l’idée de Ferhat; on ne peut pas parler aux noms des morts bien sûr, mais on peut tout de même rappeler ce qu’ils ont dit ou écrit. Pour ma part je retiens ce passage de son fameux texte « La mort absurde des aztèques » inséré en introduction dans son son livre « La Banquet ». Un texte qui a fait couler beaucoup d’encre à l’époque de sa parution en 1972.
    Dans ce texte, Mammeri s’était essayé à analyser et à expliquer les causes qui pouvaient être à l’origine de la disparition des civilisations. Il s’était appuyé sur la civilisation Inca, dont les chercheurs essayent de démêler les mystères jusqu’à aujourd’hui. Il expliquait donc en substance qu’il y avait plusieurs raisons dont la domination d’une civilisation sur une autre. Ce qui était le cas des Aztèques avec l’arrivée des Espagnols. Mais il a aussi mis en garde contre un autre danger qui peut, tout aussi comme la colonisation, jouer un rôle néfaste et fatidique contre les cultures et les civilisations qui se trouvent minoritaires surtout.
    Et c’est là mon propos à vrai dire. Mammeri avertissait dans ce texte contre le danger que pouvait constituer…le repli sur soi. Car écrivait-il  » …il y a mieux. Il y a que, si l’autre, par une espèce de fidélité héroïque ou désespérée, refuse de jouer le jeu de la civilisation, il n’évite pas la capitulation, il ne fait qu’en changer les formes. Rien n’y fait : le dernier des Mohicans est pris ou piège de sa propre résistance. Car quand l’autre nié se crispe sur tout ce qu’il croit être lui, quand il se fige dans l’opposition stérile, quand il assume indistinctement le meilleur et le pire ou le plus étrange d’une nature qu’il s’invente à rebours, il travaille à son existence enchantée, c’est-à-dire coupée des réalités juteuses et denses. Par peur de disparaître il se condamne à l’hibernation. Il se rapetisse, se folklorise et s’ensauvage à souhait. Toutes ses énergies, il les consume à demeurer. Il perd le désir et bientôt le pouvoir d’inventer. Exilé du présent, débouté de l’avenir, il recrée et mythifie un passé-ghetto qui, sous couleur de l’identifier, l’engeôle. La réserve c’est encore un piège, tendu par des conquérants honteux : les frustrés y tombent quelquefois. C’est à tort. »

    Tout est dit dans ce passage. Le repli sur soi est un danger pour la culture que l’on croit défendre. »Par peur de disparaître il se condamne à l’hibernation. Il se rapetisse, se folklorise et s’ensauvage à souhait. Toutes ses énergies, il les consume à demeurer. Il perd le désir et bientôt le pouvoir d’inventer. Exilé du présent, débouté de l’avenir, il recrée et mythifie un passé-ghetto qui, sous couleur de l’identifier, l’engeôle. » Si en lisant cela on reconnait pas certaines personnes et certains projets c’est que l’on est intellectuellement myope. C’est ce qui m’amène à dire qu’utiliser la mémoire de Mammeri comme le font les gens du MAK est une insulte à cette même mémoire, rien de plus. Ferhat peut être à fond dans son délire, c’est son choix, mais il n’a pas le droit de s’approprier des mémoires de personnes qui serait potentiellement opposées à ses projets.

  11. B. Bouaich dit :

    Voici le lien vers le texte de Mammeri que vous pouvez lire en pdf:
    http://www.revues-plurielles.org/_uploads/pdf/4_18_26.pdf

  12. Anonyme dit :

    L’homme seul

    La scène politique algérienne offre aujourd’hui un bien triste et désolant spectacle.

    En effet, à force d’avoir voulu tout contrôler, Bouteflika apparaît paradoxalement, non pas comme un Chef d’Etat puissant et maîtrisant la situation, la sienne et celle du pays, mais plutôt comme un homme seul, désesperément seul, de plus en plus abandonné de presque tous et toutes et qui n’aurait aucune prise sur la réalité de l’Etat qu’il est censé diriger et de la nation à laquelle il a été imposé à trois reprises.

    L’homme, qui a absolument tout fait pour revenir au devant de la scène politique nationale, en promettant monts et merveilles à ses sponsors, a été finalement ratrappé par ses vieux démons, c’est à dire le népotisme, le régionalisme et la cupidité.

    Au bout du compte, les Algériens et les Algériennes ne vont pas se souvenir de la majorité des « chantiers du Président » car il n’ont pas été réalisés par eux, ni même pour eux mais sûrement avec leur argent, sans les consulter.

    Par contre, ils se rappelleront certainement longtemps des multiples scandales et affaires, qui ont ruiné l’économie et considérablement terni l’image du pays et des fléaux qui ont miné leur vie quotidienne, comme :

    -Khalifa

    -Sonatrach

    -Autoroute Est-Ouest

    -Tonic

    -Ecole et Université sinistrées

    -Chômage chronique

    -Drogue

    -Harragas

    -Classements honteux de notre pays dans de nombreux domaines

    - Et même inondations de Bab El Oued et Seisme de Boumerdès, très mal gérés médiatiquement

    Pour pouvoir faire face efficacement aux défis majeurs du XXIème siècle, dont la deuxième décennie commencera en Janvier prochain, notre pays ne devrait pas avoir à sa tête un homme faible ou affaibli par la solitude et isolé sur les plans interne et externe mais un homme, qui rassemble, sans discrimination aucune, les forces vives de la nation autour d’un projet ambitieux et d’une vision claire des intérêts stratégiques de notre pays.

    En plus de onze ans de règne où l’incohérence l’a souvent disputé à l’improvisation, Bouteflika a largement démontré qu’il ne pouvait pas être cet homme-ci.

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblog.net

  13. Mokrane dit :

    A lire le texte pertinent de Ramdane ACHAB :

    http://www.algeria-watch.org/farticle/revolte/achab_autonomie.htm

    Et la lettre de démission de Belkacemi Ahcène :
    http://icare.bgayet.net/spip.php?article253

    Ainsi que le texte de Arezki AIT LARBI, paru
    dans le Figaro en date du 21/04/2010:

    « …certains de ses conseillers, promptes à
    la surenchère, travaillent, dit-on, pour les Services algériens qui tentent d’instrument-
    aliser la région dans les jeux claniques du
    sérail . »

    Avant de fonder le MAK, Ferhat avait été
    approché par le Colonel de la SM Réchid AISSAT
    proche de ZERHOUNI, le bras droit de BOUTEFLIKA
    Tandis que le RCD de Sadi roule pour le Clan
    adverse, celui de MEDIENE & Cie…..

  14. Youssef dit :

    Effectivement,Ferhat et Said avaient insulté
    Mammeri au nom du fait qu’il avit refusé sa caution morale à la création du RCD . Le lendemain,il était venu à Tizi Ouzou pour dire
    son indignation à certains animateurs du MCB,
    ceu-là memes (ils étaient 11) qui avaient signé
    une Déclaration par laquelle ils avaient dénoncé la création du RCD, parti instigué avec l’aval du Clan Belkheir-Belkaid, avec
    l’imprimature du Chef de la Sécurité militaire(la S.M), le Général M.M.L.Ayat.

    D’ailleurs,c’est avant meme la promulgation des Textes officiels autorisant le multipartisme que la » succursale ou officine  »
    RCD est née, bénéficiant d’une couverture
    médiatique immense et de moyens colossaux…..
    L’occasion pour cette formation « régimiste » de
    lancer des attaques outrancières contre le
    FFS, le MCB, la LADDH…..

    Dans le sillage de la création du RCD,la SM
    une pléthore d’associations, journaux, etc, etc .

    Et par la suite, les Aarouch, puis le MAK
    -avec l’aval du Colonel de la SM Rachid AISSAT
    proche de ZERHOUNI,le bras droit de BOUTEFLIKA
    …. alors que le RCD roule pour le Cla MEDIENE & Cie…..

    La stratégie du Pouvoir(un tout indissociable)
    est d’isoler la Kabylie,région considérée comme
    la »tete de la locomotive », et de diviser celle-ci en mille morceaux en créant des micro-partis et des association extrémistes ,
    cecessionistes , séparatistes , donc infréquentables.

    La guerre civile a commencé là où il y’a des enjeux économiques, terres fertiles ( les
    massacres de 96-97) à spolier, et finira (?)
    à l’endroit des enjeux politiques(Kabylie)…..

    Pour revenir au MAK, reprenons ler texte de
    Ramadane ACHAB(www.algeria-watch.org), d ‘ A
    Ait Larbi(Le Figaro), de M.Barakat & A. Tari &
    A. Ait Bachir (El Watan) et la Lettre de démissionqui avaient dénoncé de manière éloquente la proclamation du GPK par Ferhat….
    celui-là meme qui nous cache la vérité sur la création du RCD, le vrai-faux rapt de Matoub,
    son assassinat , etc., etc.

  15. abderamane dit :

    Et qu’en savez vous de cette majorité kabyle? Quelles actions entreprenez-vous pour porter secours à ces habitants de la kabylie. Vos discours creux inaudibles. Vos tirs croisés contre l’éveil du peuple kabyle?
    Remplir une salle de spectacle pour croire que les kabyles sont contre ce projet est un leurre.
    L MAK propose et vous en attendant vous sillonnez le pays, ou plutôt la region kabyle, pour porter des coups qui n’honorent ni vos discours, ni vos idéaux et encore moins votre souci d’apporter un meilleur pour cette « Algerie ».

  16. Youssef dit :

    La majorité vous dites ? Elle ne suivra pas les extrémistes . La vérité , tel un morceau de liège enfoncé au fond de l’océan , finira toujours par
    émerger ! On arrive toujours à découvrir
    qui est derrière qui, les origines, les tenants et les aboutissants , les visées
    des discours….

    Et si de secours que vous voulez parler, c’est d’abord d’éviter à la région de tomber dans l’extrémisme, c’est
    de songer à des conceptions de lutte
    saines , de formuler des positions justes
    et raisonnables, c’est de déjouer les manoeuvres de la Junte en général, et des
    Clans en particulier, c’est mettre fin au berbérisme séparatiste et raciste ,
    régionaliste et cecessionniste, à ce
    berbérisme vulgaire et grossier qui puise dans l’anthropologie/éthnologie
    coloniale fabriquéé par les stratèges en chambre ou les Missionnaire chrétiens du
    Corps expéditionnaire colonial criminel..

    Votre « champs d’audience réel » finira
    par tomber au plus bas comme toutes les officines ou succursales instiguées par
    la SM/DRS.Voyez le RCD, le MDS, le HAMAS
    et autres micro-partis à la solde de la
    Junte dictatoriale…..

    Sadi, Ferhat, Nordine, Rébbaine, Ait Larbi, Boukrouh, Si Lhafid, Hanoune & cie
    sont des ponce-pilates aux mains des Maitres de la SM/DRS qui les a mis en scène . Vendusq au Régime militaire .
    Ils sont allés très loins dans la
     » compromission  » avec Le Pouvoir qui
    leur a attribué des missions spécifiques
    à chacun . Le but des Généraux mafieux
    est d’empécher la construction d’un véritable Pole démocratique oppostionnel qui puisse imposer la transition et la construction d’un Etat de droit. »Diviser pour régner  » est la formule appliquée
    comme l’ont fait les Colons français….

  17. Mennad dit :

    Dans ce  » Pocker menteur  » ou « Jeu de
    billard » entrepris par Les Maitres de la
    SM/DRS , où les uns sont lancés contre les autres . Une carte contre une autre, ou une une boule pour viser l’autre boule.Le Pouvoir militaire en tant que
     » mouvemment d’interret commun  » , autrement dit la seule force politique
    la mieux et la plus organisée tient les
    « premiers roles », des ponce-pilates
    sont  » les seconds couteaux  » : Sadi ,
    Ghozali, Boukrouh, Nahnah,Ferhat,Nordine,
    Rébbaine, R. Malec, Si El Hafid, etc.etc.
    Le valet d’atout c’est toujours le FLN,
    le Quatorze le RND, L’As d’atout le RCD,
    ainsi de suite . Des attributions et des missions sont attribuées aux uns et aux autres…..

    Entre temps, Les Généraux mafieux pillent et spolient l’Algérie,accaparant les Pétrodollards et autres richesses ,
    tandis que des pans entiers de la socité vivent dans la misère effroyable…..

  18. Messabih dit :

    N’avez vous rien remarqué,rien observé…
    à Oran ,Alger et les ports coloniaux(toujours les memes…. en plus delabrés);les pigeons et colombes regardent vers la mer mediterrannee.
    leurs nids juches sur les falaises marines se detournent de l’interieur ,comme les autres oiseaux les hirondelles et les mouettes …HE

  19. Messabih dit :

    Les mots mangent les mots,ou bien les mots mangent les maux,rognent et grignotent ,font mal et genent ceux qui geignent au gouvernement,comment gerer,comment faire .
    L’embarras du choix aveuglé,qu’ils ont ,faire et defaire..mais c’est la crise ,la CRISE DU DEMANTELLEMENT…

  20. Makhlouf dit :

    Pour son specimen, Ferhat aurait pu utiliser sa propre photo. Utiliser Mammeri est indécent.
    D’abord, il n’aurait certainement accepté que son nom soit mêlé au MAK, comme il n’avait pas aimé qu’il le fut au RCD, ensuite, nous devons laisser les morts là où ils sont, sauf si nous devons parler de leurs faits (oeuvres…) et non les utiliser. On appelle cela de la récupération.

  21. Youssef dit :

    … Ferhat et Sadi avaient paricipé et continuent dans la stratégie de la division, l’émiettement, la diversion,
    l’atomisation , l’effritement des forces
    oppositionnelles contre le Régime
    militaire et son corollaire obligé qu’
    est L’Intégrisme islamiste .

    … Ferhat et Sadi, mais aussi Rébbaine, Benyounès, Boukrouh,SI Lhafid, Ouyahia et autres ponce-pilates du Régime dictatorial sont des cartes de ce “Pocker menteur” sont des cartes de
    ce “Pocker menteur” que nous jouent les
    Ces manipulateurs et sanguinaires
    que sont les Maitres de la SM-DRS , la
    Gestapo locale dont l’action est basée
    sur les deux principes : “la ruse et la force ” :
    - la ruse : cest la propagande, le bourrage de crane, la désinformation,
    la tremporie, la télé poubelle, les journaux-tracts,, les faux opposants, les pseudo-démocrtaes,les micros-partis
    etc,etc ;
    - la force : répression, prisons, torture, massacres, assassinats,disparitions, etc,etc.

    …Ferhat et Sadi avaient tout fait pour casser le MCB : il avaient fondé le MCB-bis,puis le MCB-3 , La Cordination nationale, décrété la grève du cartable … et envoyé leurs enfants en France, avec l’aval de l’éradicateur Ambassadeur de France à Alger, ami de
    Belkheir, bouttefeux et allumeur qui enflamait les Généraux….;

    …Ferhat avait bénéficié d’un “agrément d’usine”, une licence d’importation, d’appartements, une librairie et autres avantages dans le sillage de la création du RCD “gendarme du Régime” en Kabylie,carte maitresse, à tel point que les réfractaires à son hégémonie ont été assassinés : Mammeri, Matoub,Djaout…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER