La population de Laalam renvoie les députés !

apnalgerie.jpgPar un citoyen de Laalam 

La RN 09 reste toujours perturbée à la circulation dans les deux sens (Souk El Tenine -Bejaia). Aujourd’hui, au troisième jour de son occupation par les habitants du village Lalaam commune de Tameridjt, la route est quasiment déserte. On a constaté que, dans la journée d’hier, vers 10 h, les trois députés  ANR, RCD et RND , qui ont tenté de se rendre sur les lieux de la protestation, ont été renvoyés par les citoyens. Ces derniers affichent, ainsi, clairement leur hostilité à ceux qui soutiennent le pouvoir et qui s’occupent de leurs propres affaires.

La population de cette importante localité reproche aux autorités de ne pas tenir leurs engagements et exigent la présence du wali, pour reconsidérer sa position et engager des discussions autour de la situation qui n’a que trop duré, et ce depuis le séisme de Lalaam. Aussi bien pour les habitants de la localité laissée pour compte, que pour les usagers de la route, notamment les transporteurs de voyageurs, les responsables concernés doivent sérieusement prendre en charge les doléances formulées par les protestataires.

Pour rappel, les habitant de Laalam se plaignent de l’état de la route et des promesse de messieurs les ministres Ould Abbas, Karim Djoudi et Medelci, quant au députés de la région, on leur reproche l’absence durant les trois dernières années.

Commentaires

  1. krim dit :

    Concernant les revendications des citoyens de la localité de Laalam sont légitime,je considère que le silence des autorités vis a vis des ces derniers est une négligence patente et un mépris total envers une population qui ne demande qu’une assistance a personne en danger »séisme de Laalam pour rappel .. ».Si ma mémoire est bonne les 3 ministre ont promis tout lors de leurs visite à Laalam sauf la lune.
    Au retour les citoyens de Laalam voyant leurs situation s dégrader ont fait recours a la rue que je considère le seul espace d’expression restant dans ce pays de désespoir.
    Quant aux député renvoyer ce n’est que justice réclamer par le peuple et pour le peuple « car aucun de ces députés ne c’est exprimé sur le séisme et la situation de Laalam a travers leurs confortable fauteuils de l APN  » ils ce sont permis de parler de fakhamate Raiiss;que tout vas bien;ils ce sont meme parmis de parler sur les finance ,quoi qu’ils sont analphaBETE sur le coté économique.
    Mais comme le ridicule ne tue pas.les députés ont osé montrer leurs visages vis a vis de la même population qui les a rejeter en 2007.Quel paradoxe ???

  2. nassim n'LAALAM dit :

    pour le renvois des trois député.n’est pas de tout étonnant de voir rendre a César ce qui appartiens César,et rendre à DIEU ce qui appartiens à DIEU.pour vous dire le citoyens de cette localité sont éveillée contre la manipulation et la récupération de ces indu occupant de l’assemblé national avec une légitimité tronqué (quand les chats sont pas là les souris dansent)par contre aucun député ne c’est présenter a l APC de Tamridjt ou a la Daira ou même de la wilaya pour appuyer notre demande légitime.par conséquent seul les voix des citoyens les intéresse pour se fossoyer dans les salons de la capitale et le pactole pour garnir votre apparences matériels et plaire a leurs chouchou de femme YAWW FAKOUU NAAL WALDIKOUM

  3. arezki dit :

    ya t-il quelqu’un qui pourra nous dire si leur APC est bloquées?
    http://anemlaychemini.blog4ever.com

  4. ouina dit :

    je vous propose de lire l’interview d’un elu sur le blog:
    http://anemlaychemini.blog4ever.com

  5. dilem dit :

    une fois un enfant posa une question pour son pere en lui disant:

    sa fait trois jours qu’il pleut sans arret sans que nous puissions sortir a dehors,mais a chaque fois que je m’en vais a la salle de bain j’ouvre le robinet et l’eau ne coule pas.

    pere, tu peux m’expliquer pourquoi?

  6. dilem dit :

    une fois un enfant posa une question pour son pere en lui disant:

    sa fait trois jours qu’il pleut sans arret sans que nous puissions sortir a dehors,mais a chaque fois que je m’en vais a la salle de bain j’ouvre le robinet et l’eau ne coule pas.

    pere, tu peux m’expliquer pourquoi?
    http://anemlaychemini.blog4ever.com

  7. p.i.2merde.dz.con dit :

    Lorsque je vois le président de l’assemblée nationale, Ziari, du haut de son perchoir faire son démocrate amidonné… je me dis que tous les députés devraient une fois au moins au cours de leurs mandatures recevoir une dérouillée en public infligée par les citoyens de leurs circonscriptions.

  8. hocine dit :

    je cois que le fait ,de rem aitre les député a leur juste valeurs cé deja une victoire des citoyens ; qui ne crois plus au mensonge ni au rafistolage du pouvoir.
    je dirais que l’air de la 2emme république commence bien par la prise de conscience de petites gents pour vue que les entelo,le ffs ,et les forces du changement bouge pour donnée une véritable assise a notre cher patrie .
    enfin je crois comme fer au changement comme disent l’adage pas de fumée sans feu .

  9. kiki dit :

    il faut du courage, ces pourritures là ils sont lâches par les citoyens et ils ont bouffé le pays

    allah yansor elhak

    il faut dévoiler d’autre noms, il faut que tout le peuple algeriens les connaissent et les maudissent, il y aura plus d’issue pour ces crapules.

    un vrai algerien n’aurait jamis fait ça , c’est pas possible c’es des diables
    quelqu’un qui est corrompu de la commune de darguini est devenus député ;et un fils de bouacherine députe

    il faut les combattre. meme un vendeurs de slip est devenus député cé grave

  10. ainouche dit :

    Décidément, nous vivons un mandat, ou les faibles et les démunis n’ont pas de droit de citer tellement l’arbitraire et le mépris règnent en maitre absolu.
    En effet, victime de la « HOGRA » (mépris), après avoir puisé tous les recours, sans résultat, il ne me reste plus, qu’une solution, « observer une grève de la faim ».
    Pour cela, je me dois porter à la connaissance de l’opinion publique, les raisons de ce geste désespéré : père de famille, gérant d’un café (seule ressource pour subvenir aux besoins de celle-ci), dont le bail est au nom de mon épouse.
    Cette HOGRA et ce harcèlement mis en branle par le P/APC contre ma personne ont commencé par :
    -La campagne d’éradication de tous les dépotoirs de la commune, à l’exception de celui se trouvant en face de mon établissement à caractère commercial (café). En effet, après l’avoir démoli, il a aménagé une plateforme au même endroit pour entreposer des bacs à ordure au nombre de cinq(5).
    -Après une requête formulée auprès de la commission d’hygiène de la Daïra pour déplacer les cinq (5) bacs ; après constatation, la dite commission a adressé une correspondance au P/APC, dans laquelle elle demande que les bacs en question doivent faire l’objet d’un déplacement vers les quartiers du village dépourvus ; à ce jour rien n’a été fait.
    -Comme tout commerce, le mien dispose d’une toiture pour protéger quelque tables que je dispose dans la terrasse, malheureusement, pour moi, le Président n’a de yeux que pour cette toiture , m’envoya plusieurs mises en demeures pour son démantèlement, faute de quoi le bail sera résilié, alors qu’il existe d’autres locaux pourvus de toitures sans que les propriétaires ne soient inquiétés
    Paradoxalement la commission de daïra déplacée sur les lieux a constaté que la dite toiture ne gène aucunement ni pour effectuer les travaux de trottoirs ni pour le passage des piétons.
    -Le bail de location des trois (3) locaux constituant mon établissement, étant arrivé à expiration, aussi j’ai demandé le renouvellement pour exercer mon activité en toute légalité ; Mr le P/APC a trouvé la parade pour me rétorquer que celui-ci est subordonné à une délibération de l’assemblée, or qu’un arrêté de substitution a été signé par Mr le wali ; bien des décisions soumis à des délibérations ont été prises sans délibération de l’assemblée.
    -Le comble, dans cette volonté de me fermer l’établissement, il s’est permis d’informer la D.C.P. de son intention de ne pas me renouveler le bail en question.
    Outre ce qui précède, comme tout citoyen ayant des enfants scolarisés, j’ai constitué un dossier pour bénéficier de la prime de scolarité, Mr le P/APC s’est permis de rejeter mon dossier sous prétexte que je gère le café de mon épouse, alors que des dossiers dans la même situation que la mienne avaient été retenus ; le comble, le même dossier avait été retenu, pour mes enfants scolarisés au Lycée à Sidi-Aich.
    Face à une telle injustice et une « HOGRA » caractérisée ; devant le silence complice des autorités locales avisées, il ne me reste que cette action désespérée pour attirer l’attention des responsables ; une action qui ira jusqu’à satisfaction de mes droits.

    Le déclarant

    S.AINOUCHE

  11. ainouche dit :

    pour plus d’info voici mon num de tel:
    0557109684

    Mr AINOUCHE Smail Tinebdar, le 21 novembre2010
    Village Tighezratine
    Commune de Tinebdar
    Daira de Sidi-Aich
    Wilaya de BEJAIA A Monsieur le Wali de la Wilaya de
    Bejaia

    Objet : Préavis de grève de la faim

    Monsieur le Wali

    Etant victime d’un harcèlement moral, voir d’une « hogra » pure et dure, par le P/APC de Tinebdar au sujet d’un certain nombre de points que j’ai cité dans ma déclaration, ci-jointe, et ce , malgré toutes les démarches que j’ai effectué auprès des autorités habilitées à intervenir pour être rétabli dans mes droits ; malheureusement, aucune porte ou issue de secours ne s’est ouverte pour moi , et ce depuis plus d’une année ; aussi je me trouve contraint d’opter pour une solution que je considère comme ultime recours, à savoir : la grève de la faim .
    Je porte à votre connaissance qu’à partir du 29.11.2010 j’observerai une grève de la faim illimitée au niveau du siège de l’APC de Tinebdar.
    Recevez, Monsieur le Wali, l’expression de mon profond respect.

    Copies transmises à :
    -La presse Nationale
    -Monsieur le Président de l’APW de BEJAIA
    -Monsieur le Chef de Daïra de Sidi-Aich
    -Messieurs les Elus
    -Ligue des Droits de l’homme
    -Directeur de l’hôpital de Sidi-aich
    -Responsable de la Protection Civile de Sidi-Aich
    -Directeur de la DCP de Bejaia

    DECLARATION
    « Un Maire dans la peau d’un Shérif»

    Décidément, nous vivons un mandat, ou les faibles et les démunis n’ont pas de droit de citer tellement l’arbitraire et le mépris règnent en maitre absolu.
    En effet, victime de la « HOGRA » (mépris), après avoir puisé tous les recours, sans résultat, il ne me reste plus, qu’une solution, « observer une grève de la faim ».
    Pour cela, je me dois porter à la connaissance de l’opinion publique, les raisons de ce geste désespéré : père de famille, gérant d’un café (seule ressource pour subvenir aux besoins de celle-ci), dont le bail est au nom de mon épouse.
    Cette HOGRA et ce harcèlement mis en branle par le P/APC contre ma personne ont commencé par :
    -La campagne d’éradication de tous les dépotoirs de la commune, à l’exception de celui se trouvant en face de mon établissement à caractère commercial (café). En effet, après l’avoir démoli, il a aménagé une plateforme au même endroit pour entreposer des bacs à ordure au nombre de cinq(5).
    -Après une requête formulée auprès de la commission d’hygiène de la Daïra pour déplacer les cinq (5) bacs ; après constatation, la dite commission a adressé une correspondance au P/APC, dans laquelle elle demande que les bacs en question doivent faire l’objet d’un déplacement vers les quartiers du village dépourvus ; à ce jour rien n’a été fait.
    -Comme tout commerce, le mien dispose d’une toiture pour protéger quelque tables que je dispose dans la terrasse, malheureusement, pour moi, le Président n’a de yeux que pour cette toiture , m’envoya plusieurs mises en demeures pour son démantèlement, faute de quoi le bail sera résilié, alors qu’il existe d’autres locaux pourvus de toitures sans que les propriétaires ne soient inquiétés
    Paradoxalement la commission de daïra déplacée sur les lieux a constaté que la dite toiture ne gène aucunement ni pour effectuer les travaux de trottoirs ni pour le passage des piétons.
    -Le bail de location des trois (3) locaux constituant mon établissement, étant arrivé à expiration, aussi j’ai demandé le renouvellement pour exercer mon activité en toute légalité ; Mr le P/APC a trouvé la parade pour me rétorquer que celui-ci est subordonné à une délibération de l’assemblée, or qu’un arrêté de substitution a été signé par Mr le wali ; bien des décisions soumis à des délibérations ont été prises sans délibération de l’assemblée.
    -Le comble, dans cette volonté de me fermer l’établissement, il s’est permis d’informer la D.C.P. de son intention de ne pas me renouveler le bail en question.
    Outre ce qui précède, comme tout citoyen ayant des enfants scolarisés, j’ai constitué un dossier pour bénéficier de la prime de scolarité, Mr le P/APC s’est permis de rejeter mon dossier sous prétexte que je gère le café de mon épouse, alors que des dossiers dans la même situation que la mienne avaient été retenus ; le comble, le même dossier avait été retenu, pour mes enfants scolarisés au Lycée à Sidi-Aich.
    Face à une telle injustice et une « HOGRA » caractérisée ; devant le silence complice des autorités locales avisées, il ne me reste que cette action désespérée pour attirer l’attention des responsables ; une action qui ira jusqu’à satisfaction de mes droits.

    Le déclarant

    S.AINOUCHE

  12. sahraoui sofiane dit :

    assalem alaikom ana militaire retraite balistique par le fait de terorisme tout ce que je voie .bizar aib ala hadihi adoula democratia soit disant parceque chers ami les victimes voire le decret qui signe par gaid salah en ci concerne notre droits sociale et pas mal des choses logement je salut toute militaire victime ouali matou allah yarham oua lakine l histoire ne pardonne pas

  13. ali dit :

    mai il ne faut pas en vouloir nos députés parce que ces derniers ne sont que des fonctionnaires contractuels.
    moi je pense pour développer cette région rurale il faut mettre un plan de développement spécial et bien sur de mettre fin a la souffrances des citoyens de cette localité

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER