• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Archive pour novembre, 2010

Benhamouche Belkacem: Un ancien militant du FFS de 1963, s’en va !

ffs.bmpLe Front des Forces Socialistes (FFS) vient de perdre l’un de ses valeureux militants, Benhamouche Belkacem. Moudjahid de la guerre de libération nationale (1954/1962) et militant du FFS depuis sa création en 1963, Dda Belkacem, né le 23 octobre 1924 au village Lmechetta à IGHREM dans la wilaya de Béjaia, est décédé le 25 novembre 2010  à l’âge de 86 ans. L’enterrement a eu lieu vendredi 26 novembre à 13h00 au cimetière du village Lmechetta situé au village colonel Amirouche (ex Riquet) dans la commune d’AKBOU. Que Dieu le ToutPuissant accueille le défunt en Son vaste Paradis.

32% des jeunes veulent quitter l’Algérie

algrie.jpg«  »32% des jeunes Algériens affirment vouloir émigrer vers un autre pays s’ils en avaient la possibilité », indique une étude réalisée par l’institut américain Gallup www.gallup.com, en affirmant que l’Algérie se trouve parmi   »les pays qui risquent de perdre le plus grand pourcentage de jeunes ». Par ailleurs, 44% des jeunes veulent quitter 
la Tunisie, (37%), le Maroc, (36%), le Liban (36 %).  El Mouhtarem

Du plagiat à 30 millions chez Khalida Toumi

tlemcen.jpg

kairawan.jpg

La population de Laalam renvoie les députés !

apnalgerie.jpgPar un citoyen de Laalam 

La RN 09 reste toujours perturbée à la circulation dans les deux sens (Souk El Tenine -Bejaia). Aujourd’hui, au troisième jour de son occupation par les habitants du village Lalaam commune de Tameridjt, la route est quasiment déserte. On a constaté que, dans la journée d’hier, vers 10 h, les trois députés  ANR, RCD et RND , qui ont tenté de se rendre sur les lieux de la protestation, ont été renvoyés par les citoyens. Ces derniers affichent, ainsi, clairement leur hostilité à ceux qui soutiennent le pouvoir et qui s’occupent de leurs propres affaires.

La population de cette importante localité reproche aux autorités de ne pas tenir leurs engagements et exigent la présence du wali, pour reconsidérer sa position et engager des discussions autour de la situation qui n’a que trop duré, et ce depuis le séisme de Lalaam. Aussi bien pour les habitants de la localité laissée pour compte, que pour les usagers de la route, notamment les transporteurs de voyageurs, les responsables concernés doivent sérieusement prendre en charge les doléances formulées par les protestataires.

Pour rappel, les habitant de Laalam se plaignent de l’état de la route et des promesse de messieurs les ministres Ould Abbas, Karim Djoudi et Medelci, quant au députés de la région, on leur reproche l’absence durant les trois dernières années.

La vérité peut sortir même de la bouche du DG des Impôts

finance463526872.jpgAprès avoir affirmé à la radio que trois millions de salariés algériens ne payent pas l’impôt sur le revenu global (IRG) parce que leurs revenus ne dépassent pas le SNMG qui est de 15.000 DA, le directeur général des Impôts, Abderrahmane Raouya, tente de revenir sur ses propos en se rendant compte de leur gravité. En effet, les déclarations de M. Raouya sont venues battre en brèche toutes les déclarations officielles tendant à faire croire que le problème de l’emploi ne se pose pas en Algérie.

A suivre Djamel Ould Abbes, ancien ministre de la Solidarité nationale, on finira par croire que le chômage en Algérie n’est qu’une rumeur colportée par les ennemis de la nation. Les propos du DG des Impôts, malgré les précisions faites via l’APS, sont clairs: «Pour calculer l’IRG, on effectue des abattements qui sont prévus par la législation en vigueur. Ainsi, concernant les revenus mensuels inférieurs à 10.000 dinars, il existe 3 millions de salariés algériens qui ne payent pas légalement l’IRG». El Mouhtarem

L’immigration algérienne représente 6,7% de la population

La France compte 6,7 millions d’immigrés, soit 11% de sa population, mais constitue un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins, selon une étude de l’Institut national des études démographiques (Ined) rendue publique mercredi. La France arrive derrière les Etats-unis qui comptent (42,8 millions), la Russie (12,3), l’Allemagne (9,1), l’Arabie Saoudite (7,3), le Canada (7,2). Elle devance le Royaume-uni (6,5) et l’Espagne (6,4), selon cette étude qui définit un immigré comme une « personne née dans autre pays que celui où elle réside ».  En tête des pays de départ, se trouve le Mexique avec 10% de sa population, suivi de l’Afghanistan (9,9), du Maroc (9), du Royaune-uni (7,1), de l’Algérie (6,7), de l’Allemagne (4,9) ou de la Turquie ’4,5). Au total, les immigrés seraient 214 millions en 2010, soit 3,1% de la population mondiale.

Fugueurs du Ballet national algérien: « On nous a fait manger des chips pour la répétition à Montréal »

ballet204924465x348.jpg«Comment veux-tu fonder une famille avec 14 000 DA par mois ? Une paire de chaussures de sport respectable vaut au bas mot 10 000 DA», peste un ex-danseur du ballet national qui ne comprend toujours pas ce tollé contre leur fugue. «Nous sommes des artistes pas des terroristes.» «Kilouna» (laissez-nous tranquilles) revient tel un leitmotiv dans leur discours. (…) «Est-ce normal que pour représenter l’Algérie, on nous donne juste 240 euros en frais de mission dont 40 sont encore chez les responsables du ballet ? Est-ce normal qu’après la première représentation à Ottawa, on nous fasse manger de la pizza et des chips pour la répétition à Montréal ?». El Mouhtarem d’après El Watan

Amizour/La RN 75 toujours fermée: Les élus locaux indésirables à Merdj-Ouamane

emeutealge1541.jpgR.Z. pour « Algérie Politique » 


 


La RN 75 reste toujours fermée à la circulation dans les deux sens (Amizour -Bejaia). Aujourd’hui, au troisième jour de son occupation par les habitants du village de Merdj-Ouamane,  la route est quasiment déserte. On a appris que, dans la journée d’hier, vers  14 h,  les élus locaux, qui ont tenté de se rendre sur les lieux de la protestation, ont été pris pour cibles par des jets de pierres par des habitants de la localité. Ces derniers affichent, ainsi, clairement leur  hostilité à la présence de ceux qui leur ont fait des promesses sans pouvoir les tenir.

La population de cet important lotissement reproche aux autorités de ne pas tenir leurs engagements et exigent la présence du wali, pour  reconsidérer leur position et engager des discussions autour de la situation qui n’a que trop duré. Aussi bien pour les habitants de la localité laissée pour compte, que pour les usagers de la route, notamment les transporteurs de voyageurs. Les responsables concernés doivent sérieusement prendre en charge les doléances formulées par les protestataires.  Pour appel, les habitant de Merdj-Ouamane se plaignent de l’état de l‘assainissement, de la voirie et de l’absence  de gaz de ville. 

 

 

L’Algérie 79e sur 110 pays dans l’indice mondial du bien être

bientre.jpgL’Algérie est le dernier de la classe dans tous les domaines. Le pays que dirige Abdelaziz Bouteflika et un groupe de généraux maffieux ne se relèvera pas de sitôt ! En effet, le dernier rapport de Legatum Prosperity Index http://www.prosperity.com/country.aspx?id=AG, classe l’Algérie à la 79e place sur 110 pays dans l’indice Mondial du bien être. Dans leur rapport, les experts du cabinet britannique ont pris en compte l’état de santé des habitants, le niveau de liberté, le niveau de chômage, le taux d’inflation, le niveau de vie, la qualité de l’éducation et de la santé, les institutions démocratiques, la qualité de la gouvernance, l’environnement économique et les innovations, le capital social et la liberté individuelle. El Mouhtarem

Abdelkader Tigha, Hassan Hattab et le ministre Garde des sots (2e partie et fin)

belaiz.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique » 

Les expédients irrationnels d’un ministre ordinaire

On croyait avoir tout vu et tout entendu chez toute la valetaille du «système» (1) en évitant de dire les noms des maîtres qui contrôlent ce système. On croyait avoir connu toutes les pratiques qui permettent aux valets d’être cooptés par le système et de s’y maintenir le plus longtemps possible. Mais c’était sans compter sur le génie inimitable du ministre de la Justice, monsieur Tayeb (VOIR PHOTO) , qui commit une gaffe très compromettante révélant une situation intolérable dans le fonctionnement de la République.

Ce ministre, tâcheron, sans prétention politique devant l’Eternel, acceptant n’importe quelle «charge» qu’un président ou qu’un pouvoir voudra bien lui octroyer représente le profile-type des ministres algériens. Il fait partie de ces nombreux hauts fonctionnaires falots et fiers, qui ont défilé dans les différents gouvernements avant de disparaître de la mémoire collective; ils n’ont jamais gagné le droit d’être considérés comme des hommes de valeurs, des hommes qui auraient contribué réellement à l’édification du pays. Le parcours se remarque par l’absence d’un militantisme hors des sentiers battus, par l’absence de charisme politique ou des faits d’armes dont le peuple pourrait les leur témoigner.

(Lire la suite)

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER