• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

Archive pour décembre, 2010

Bonne année 2011

bonne.jpgQue la nouvelle année déborde de bonheur et de prospérité et que tous les voeux formulés deviennent réalité ! Bonne année !

Bouteflika signe la loi des Finances 2011

En dollars au taux actuel, cela représente respectivement 46,431 milliards de dollars et 43,051 mds de dollars.

Le nouveau budget, qui consacre la deuxième année d’exécution du programme quinquennal d’investissements publics (2010-2014), a été adopté le 14 novembre par l’Assemblée populaire nationale (APN) et le 1er décembre par le Conseil de la nation.

Les commerçants algériens ne doivent pas demander de titre de séjour en France

visa.jpgPour obtenir un visa de court séjour, les commerçants algériens doivent désormais s’engager à ne pas demander de titre de séjour en France ni à y bénéficier de prestations sociales ou médicales, ont annoncé mercredi à l’AFP les services du ministère de l’Immigration.

« L’exigence d’une déclaration sur l’honneur résulte d’une initiative du consul général de France à Alger visant à simplifier la procédure de demande de visas de court séjour pour le cas particulier des commerçants algériens », selon cette source.

« Par cette déclaration, le commerçant atteste qu’il n’a pas l’intention de demander un titre de séjour, ni de bénéficier de prestations sociales ou médicales en France », a-t-on ajouté, sans préciser les raisons pour lesquelles les commerçants étaient les premiers concernés par la mesure.

(Lire la suite)

TSA ne voit pas les émeutes

Le site d’ »information » TSA ne semble pas être intéressé par ceux qui se passent dans les quartiers d’Alger. En effet, alors que les émeutes ont éclaté dans plusieurs quartiers de la capitale: Belouizdad, Baraki, Oued Ouchaiah, Diar Echems, en guise de contestation de l’opération de relogement, TSA n’a pas écrit un mot. El Mouhtarem  

Orascom Telecom veut un arbitrage sur Djezzy

djezzy.jpgOrascom Telecom demandera bientôt un arbitrage international dans le cadre de son conflit avec l’Algérie concernant sa filiale locale de téléphonie mobile Djezzy, a déclaré le président d’Orascom selon les propos rapportés par le site internet de la chaîne CNBC Arabia.

La vente prévue de ses actifs algériens pour 6,6 milliards de dollars (environ cinq milliards d’euros) au russe Vimpelcom s’est compliquée en raison de différends avec Alger concernant l’avenir de Djezzy, la principale source de revenus d’Orascom. Orascom Telecom a accepté à contre-coeur d’engager des discussions concernant la nationalisation de Djezzy alors qu’Alger avait soumis la société algérienne à des impôts rétroactifs, empêché de transférer de l’argent à l’étranger et bloqué une vente au groupe sudafricain MTN.

(Lire la suite)

Le MAK est-il un danger pour l’Algérie en général et pour la Kabylie en particulier ?

mak.jpgZikenni pour « Algérie Politique » 

Le mouvement de Ferhat Mehenni est-il un danger pour l’Algérie en général et pour la Kabylie en particulier ? Moi je pense qu’il y a une course contre la montre pour quelque chose qui se dessine à l’horizon que nous ignorons tous à ce stade de l’histoire. Chacun essaye de deviner ou de prévoir ce qui va se passer d’ici quelques années mais nul n’a pour l’instant résolu l’énigme.

Que reste-t-il de la Kabylie, de son combat ou de ses acteurs ? On entend des voix par ci et par là parlant du rôle de la Kabylie, c’est comme si nous sommes dans les années 1980 ! Il faut être aveugle pour ne pas voir que la Kabylie est quasi-normalisée et que la prochaine étape est la pacification sans vraiment savoir qui précède l’autre la pacification ou la normalisation.

(Lire la suite)

Le salaire de «la peur»…

police50pc.jpgR.Z. pour « Algérie Politique » 

 « Le héros d’aujourd’hui est celui qui est capable de donner raison à la police. » 

Jean-François Kahn

 

Les policiers n’ont pas eu besoin de descendre dans la rue pour revendiquer une augmentation de leur salaire. Ils n’ont pas eu besoin de se mettre en grève. Au contraire, nos flics ont bien bossé. Comme des dingues. Ils ont été rentables. La machine répressive, bien huilée, a bien fonctionné. Ils ont investi la rue pour empêcher, matraquer, bousculer, maltraiter,  embarquer, humilier, vilipender. Se défouler sur de pauvres citoyens, enfin, torturer, si vous préférez.  Tous ceux qui osent  braver l’interdit pour défendre leurs droits, enseignants, médecins, militants des droits de l’homme, en savent quelque chose.

Nos flics, n’ont pas de syndicats. Ils ont un chef. Ce n’est pas un syndicaliste, loin s’en faut. Même pas un policier. C’est un gendarme et, par conséquent, un militaire. Il vient d’annoncer que les salaires de ses troupes vont être augmentés.

Quatre décrets exécutifs, dont deux relatifs aux statuts de la police et au régime indemnitaires viennent d’être signés par Ouyahia, après approbation, de Bouteflika. Ca n’a pas trop traîné, dites donc ! Aussitôt décidé, aussitôt approuvé. Chez nous, le militaire ne propose pas, il impose.  Il ne demande pas, il ordonne et commande.  Quand le militaire « commande », nulle place aux atermoiements… Et que ça saute ! La commande est arrivée plus vite que celle d’une pizza…

Le régime vient d’augmenter « sa » police. L’Etat policier se renforce de 50 pour cent… A cou sûr, il ne tardera pas à être doublé. C’est le salaire de la peur…

Décès d’un jeune à Constantine: «Des fautes très graves constatées»

hamel.jpgLe directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel a déclaré ce matin sur les ondes de la chaîne 3  que des fautes «très graves» ont été constatées concernant le décès d’une personne dans les locaux de la police à Constantine. «Des fautes très graves ont été constatées par la commission dépêchée à partir de la centrale pour enquêter sur la mort de cette personne. Il y a eu des sanctions qui ont été prises et un procès-verbal a été établi et transmis à la justice», a-t-il affirmé.

Deux commissaires, un officier et un inspecteur de police ont été placés sous mandat de dépôt alors que trois agents de l’ordre public ont été placés sous contrôle judiciaire, a-t-il précisé. Pour le DGSN, il s’agit d’une «négligence grave» et d’une «inobservation» des dispositions du code de procédures pénales, parce que, a-t-il expliqué, «lorsqu’on place une personne en garde à vue, on doit lui retirer tout ce qui peut éventuellement porter atteinte à son intégrité physique». «C’est une personne placée en garde à vue à qui on a laissé les lacets avec lesquels il s’est suicidé», a ajouté M. Hamel.

Algérie: Pétition pour la prolongation du délai de soutenance du doctorat d’État

hraoubia.jpgLa communauté universitaire interpelle le ministère de l’Enseignement supérieur et de
la Recherche scientifique (MESRS)
, à revoir sa décision d’obliger les professeurs à soutenir leur doctorat d’État avant le 31 décembre 2010, date limite fixée par le décret exécutif n° 09-89 du 17 février 2009.
Les professeurs demandent à leur tutelle ainsi qu’aux pouvoirs publics la prolongation du délai de la soutenance du diplôme de doctorat d’État et la mise en place des mesures urgentes pour permettre de soutenir cette thèse dans de meilleures conditions.

(Lire la suite)

Algérie: Les anciens passeports resteront en vigueur jusqu’en 2015

pass.jpgLe ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia a affirmé hier que la délivrance du passeport biométrique interviendra à partir du 25 novembre 2011 et ceci, compte tenu de la nécessité de la mise en place de nouveaux équipements sophistiqués. D’ici là, a-t-il ajouté, les anciens passeports restent en vigueur jusqu’en 2015, rapporte Liberté.

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER