Bouteflika soutient le blocus imposé par l’Egypte à Ghaza !

boutefl.jpgMaintenant on comprend bien pourquoi le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika a refusé, depuis son arrivée au pouvoir dans les chars des généraux en 1999, de recevoir le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbes. En effet, dans un mémo « secret » de l’ambassade US à Alger, le président Bouteflika a déclaré au  général William Ward, commandant-en-chef de l’AFRICOM, lors de sa visite à Alger le 25 novembre 2009, que  »l’Algérie appuie l’Egypte dans sa position sur Ghaza ». Et d’ajouter: « Si nous étions dans leur position, nous aurions appliqué la même politique » vis-à-vis de Ghaza. « La proximité de l’Egypte avec Ghaza et son environnement politique intérieur lui dictent une telle conduite », a ajouté Bouteflika. El Mouhtarem

Commentaires

  1. Mass dit :

    C’est toujours dans le cadre du droit du peuple egyptien de disposer de soi.peut-on nier à l’Egypte de prendre une décision relevant de sa souvrainté?.Soyons raisonable.Bouteflika est cohérent.

  2. fayez dit :

    |
    {أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَأٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْماً بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ }

    الحجرات

  3. Rabia dit :

    @ Mass,
    on peut en effet être cohérent avec soi-même et… «applaventriste».

  4. bouchiheb dit :

    Les fameuses et honteuses poignée de main et accolade chaleureusement données à Yehud Barak lors des funérailles de Hassan II; le forcing engagé pour permettre le «retour» par la grande porte et avec les honneurs d’Enrico Macias, sioniste notoirement déclaré; les marchandises israéliennes de toutes natures qui pénètrent le territoire algérien et s’y transigent le plus normalement du monde (on reçois même des olives frelatées et des dattes d’israël en plus des médicaments !); la décision unilatérale d’intégrer l’UPM, projet d’essence foncièrement sioniste qui vise la concrétisation d’une normalisation détournée avec Israël, notamment sur le plan économique; le mutisme observé par le gouvernement algérien, l’absence de réaction officiel et son interdiction de toute manifestation populaire de soutien aux populations de Gaza, lâchement bombardées et assassinées par tsahal en 2009… etc… renseignent sur le choix fait par fakhamatouhou en la matière depuis son intronisation en avril 1999.
    L’objectif recherché étant de signaler à l’entité sioniste ses dispositions et sa claire volonté de rapprochement.
    Dans une certaine mesure, le profil bas adopté lors de la crise avec l’Égypte, participe lui aussi d’une telle démarche. La déclaration, faite à un haut responsable de la hiérarchie militaire américaine, du soutien total et sans condition de fakhamatouhou à la politique appliquée par l’Égypte contre Gaza en est une autre preuve qui confirme cet ardent désir de se rapprocher de l’entité sioniste.
    Mais de là à vouloir engager l’État algérien dans son ensemble (territoire, peuple, représentants, institutions, culture, héritage, histoire, mémoire collective…), contre son gré et sa volonté, dans une démarche aventureuse, de surcroît non débattue au préalable et pour laquelle il n’a reçu aucun mandat, relève d’un état d’esprit profondément despotique, irresponsable et définitivement inquiétant pour le devenir du Pays. D’autant plus que ce personnage n’a jamais été régulièrement choisi et élu, mais nous a, à chaque fois, été imposé par ses sponsors au détriment des intérêts supérieurs de la nation.
    Cela relève indiscutablement du domaine de la haute trahison et d’une conspiration concertée contre l’État algérien et ses fondements.
    Que chacun assume alors pleinement ses responsabilités ainsi que les conséquences de ses actes et des gestes qu’il a posé !

  5. Rezki dit :

    Sa fakhamatouhou Bout-hef 1er nous fait vraiment une crise de jalousie ! Il veut, lui aussi, absolument être reconnu roi et fakhamatouhou à n’importe quel prix. Pas un 3/4 de fakhamatouhou, non ! Un fakhamatouhou au sens plein du titre, tout comme son jeune, beau, riche et plus diplômé souverain, sa majesté le roi M6 du Maroc.
    Ben, oui ! Sa fakhamatouhou Bout-hef 1er est bel et bien marocain lui aussi. Mais bien sûr que oui ! C’est lui-même qui l’a reconnu, entre une gorgée de thé à la menthe et trois baqlawa, devant toute une délégation d’américains qu’il a reçu dans son palais d’El Mouradia en 2005. Oui, cela est bien rapporté, noir sur blanc, dans une note qui émane de l’ambassade des États-unis à Alger et qui vient d’être rendue publique par le site hautement radioactif de wikileaks.
    C’est donc de son propre chef, sans aucune contrainte et loin de toute menace de torture du style Abu Ghraïb ou Guantanamo, que sa fakhamatouhou Bout-hef 1er s’est livré sans résistance et a tout avoué aux américains. Sacré Bout-hef, il adore se confier aux américains même s’ils ne le lui demandent pas !
    Il a ainsi reconnu qu’il était bien né en 1937 à Oujda, une ville située sur le territoire du royaume marocain. Il est donc né sujet de sa majesté le roi du Maroc chez qui il a d’ailleurs passé les 25 premières années de sa vie, mis à part bien sûr les quelques semaines de villégiature passées du côté malien des frontières algériennes.
    Et 25 ans, ce n’est pas rien comparé aux 16 petites années passées ensuite en tant que ministre voyageur résidant en Algérie ! Pays dont il a pourtant décidé de claquer la porte et de quitter dès qu’on lui a signifié la mise fin à ses fonctions de ministre voyageur résidant en Algérie. Il a dès lors passé son temps à bourlinguer à l’étranger, loin du Maroc qui l’a vu naître, grandir et où il a fait ses classes et s’est fortement imprégné de cette culture et de cette tradition de la monarchie. Mais aussi loin de l’Algérie qui lui a tant offert au point de lui confier de hautes et sensibles responsabilités au sein de ses gouvernements successifs (1963-1978). Lesquelles responsabilités lui ont permis d’acquérir et d’asseoir une certaine notoriété sur le plan international.
    Du revers de la main, il a renié son pays natal et rejeté celui qui l’a adopté pour aller gambader quelque part entre la France, la Suisse… et certains déserts arabiques dont il a effectué une longue traversée qui a duré une bonne vingtaine d’années et qui lui ont fait redécouvrir tous les avantages et toute la fakhfakha que permettent les systèmes des monarchies quasi féodales qui sévissent encore sous ces latitudes….
    Ce qui, avec les trois mandats engrangés de «fakhamatouhou à vie résidant au Palais d’El Mouradia», lui fait au total autour de 73 ans, son âge actuel.
    En d’autres termes et d’autres chiffres, sur les 73 ans de sa vie, sa fakhamatouhou Bout-hef 1er en aura passé 45 à vivre au sein de systèmes dits monarchiques. Sa fakhamatouhou Bout-hef 1er aura ainsi passé 61,6 % de sa vie loin de la République dont il veut aujourd’hui non seulement être absolument et despotiquement le tout premier monarque d’une longue lignée dynastique, mais aussi transmettre ce pouvoir à l’heureux (saïd) élu, personnifié par son plus jeune, plus riche, plus diplômé, mais quand même pas plus beau… frère héritier : le vice fakhamatouhou stagiaire Moulay Saïd !
    Bref, la condition de sujet du roi que sa fakhamatouhou Bout-hef 1er traîne depuis sa plus tendre enfance puis sa jeunesse passée à Oujda est plus que gênante au point d’en devenir conflictuelle pour lui du point de vue des ambitions démesurées qu’il continu à nourrir et des repères identitaires aux contours encore flous dont il semble grandement souffrir. Sa condition lui pose finalement d’innombrables complexes et perturbations d’ordre psychologiques. Elle le pousse ainsi à vouloir s’affirmer et s’émanciper en devenant, lui aussi, le roi 4/4 et «plus expérimenté» d’un «royaume plus grand, plus riche et plus fort» que celui de ses origines….
    Et même s’il n’a rien d’autre à faire que de se soucier du bon placement des recettes engrangées par les ventes massives du pétrole et du gaz et de confier aux américains ses fantasmes du genre : «C’est moi le plus intelligent, le plus fort et je pisse plus loin que tous les généraux et M6 réunis ! Je suis même capable de faire mille fois mieux que les Moubarek et Netanyahu…», il n’en demeure pas moins que toutes ces frustrations doivent être pénibles à vivre et à gérer au quotidien ! Il faut le reconnaître et faire preuve d’un peu d’empathie tout de même !
    De là à demander en plus à sa fakhamatouhou Bout-hef 1er de venir encore régler les petits soucis futiles de tous les jours d’une populace ingrate et capricieuse qui ne maîtrise même pas encore l’art du baise main… il y a quand même des lignes rouges à ne pas dépasser au risque de voir la justice borgne et sans fil s’auto incliner et s’autosaisir, en deux temps trois mouvements, pour crime de lèse-majesté contre l’humanité de sa fakhamatouhou Bout-hef 1er !
    Que cela soit bien clair et admis une bonne fois pour toute par tout un chacun : Sa fakhamatouhou ne peut s’abaisser à ces niveaux-là. Il se situe bien au-delà des vulgaires préoccupations et considérations de ce ghachi et de toute cette plèbe qui, en plus d’être sale, pauvre et mal éduquée, est décidément bien… étrangère ! Sa fakhamatouhou ne parle qu’aux vrais étrangers auxquels il peut se confier, comme les américains par exemple. Et tant que ceux qui s’appellent algériens ne seront pas américains, il ne peut d’aucune façon daigner leur adresser la moindre parole.
    Heureusement que toutes les zaouiyettes et autres courtisans, membres occasionnels des comités de soutien, sont quant à eux plus solidaires, plus conscients des réalités et plus reconnaissants. Ils prient nuit et jour pour que sa fakhamatouhou Bout-hef 1er le bienfaiteur puisse devenir roi, et pourquoi pas roi de tous les rois et même empereur nobélisé, et qu’il puisse ainsi régner au-delà de la mort, à travers son frère, le bien heureux Moulay Saïd Bout-hef 1er bis et la descendance de celui-ci !

  6. p.i.2merde.dz.con dit :

    Si lm’arikane lui ordonne, il s’exécute sans faire de vagues sinon le grand manitou d’en haut, le seul général de corps d’armée du pays, lui fait un mémo à l’algérienne, ultra grossier, pour lui rappeler qu’il est qu’un exécutant… et je ne vous parle du savon qu’il a du lui passer en apprenant que le public sait maintenant que le président fait en aparté avec les militaires américains de l’humour (sur son dos) en leur disant que depuis 2004 les généraux obéissent aux civils. Là pour ma part je me bidonne pour exorciser le temps d’un rire, le cynisme de notre cauchemar national.

  7. Lamine_Djazairi dit :

    Looser (lâche),

    Petit à petit nos dirigeant ceux du monde arabe ont été amenés à accepter la défaite puis à force de s’y habituer, nos dirigeant finissent par la réclamer au nom de la real politik. Ces dirigeants ont bu la honte jusqu’a l’étouffement puis se sont retourner contre leur propre peuples.
    Un seul mot à leur dire : Partez messieurs et laissez vos peuples décider librement s’ils veulent mettre gaza sous embargo ou pas ! Basta on veut plus de vous !

  8. Youssef dit :

    la « saddatisatinon » du Régime militaire d’Alger ? Su le plan économique, ça fait longtemps que ça a commencé . L’option pour le libéralisme sauvage est prise depuis les année 80 . Les Généraux corrompus sont les premiers bénéficiaires
    (servis), ils se servent faut-il dire .
    Su le plan diplomatico-politique, des
    rencontres »officieuses »/secrètes avaient eu lieuà Paris, à Madrid et à Rome avec
    des émissaires Israéliens, les Généraux misent des achats de matériels de torture
    « moderne » et des armes(…)sachant que cet Etat-voyou ou Gendarme US au Proche-Orient avait déjà servi l’apartheid et
    les Dictatures d’Amérique latine par
    ailleurs conseillés par des anciens nazis déssiminés par la CIA pour ce faire, juste après 1945.

    En 1995, Belkheir et Nezzar, deux
    criminels et parrains de la Junte d’Alger, avaient effectivement rencontré des émissaires Israéliens à Paris(Flathotel,12-14, rue du Théatre)…..

    Pour revenir à l’Egypte,son rapprochement
    avec l’Etat hébreux n’a pas changé la
    situation pour son son peuple, bien plus
    ça n’a fait que l’endommager davantage, ni apporter la paix. Sadate s’est substitué au peuple palestinen, il avait sapé et la paix et la stabilté , et…..

    S’aligner sur la position de l’Egypte,
    c’est trés grave! L’islamisme radical
    trouvera une autre clé pour son essor, une montée des plus fulgurantes. Car la
    question palestinienne concentre toute l’humuliation et la domination entretenue
    et programmée par l’Occident impérial.La question palestinienne est la clé de voute : tant que se peuple souffre le martyre, les intégrismes et les dictatures propèreront. Car c’est un
    « facteur extérieur » déterminant,agravant

    Soutenir l’embargo contre Ghaza, c’est
    hautement grave, criminel, ignoble !

    Sa signification ? La Junte militaire
    militaire cherche les faveurs des USA, le tuteur d’Israel .La sortie médiatique
    de S.A.Ghozali s’inscrit dans ce cadre .
    L’ame damnée de Nezzar s’attaque à tous
    ceux qui genent les Yankées et L’israel.

    Ghaza c’est une prison à ciel ouvert .
    C’est intolérable, c’est criminel !
    La morale universelle condamne ce
    crime contre l’humanité perpétré par Israel avec le soutien des USA,la France
    et autres puissance maléfiques….

    La Junte d’Alger va certainement lever
    tous les « points de discorde » avec l’
    Occident pour concrétiser l’amnistie, volet « extérieur, international », à l’intérieur c’est déjà fait ( l’auto-amnistie )…..

  9. HAMMANA dit :

    complément de mon commentaire de tout à l’heure:
    Je disais qu’il n’a jamais pris part à la guerre de libération nationale comme il prétend en etre l’un des commandants,relevant du clan de Oujda.c’est la rauison pour laquelle il a été imposé par l’institution militaire en vertu de ces critères pour leur servir de support juridique et politique.
    Un type qui a trahis les siens ne peut servir une cause aussi humble contre laquelle il est foncièrement opposé parce que son seul souci est d’etre dans la grace de ses seigneurs de l’Elysée.

  10. Kaci dit :

    Ce n’est pas Boutef qui détermine la politique extérieure, ce domaine régalien
    qui dépend des Généraux décideurs, en l’
    occurence les Maitres de la SM/DRS et les
    Commandants de l’Etat Major, les deux leviers réels du Pouvoir réel. Les lignes
    directrices sont dégagées au cours des Conclaves tenus régulièrement, en secret.

    Boutef est habilité par ces décideurs
    à tel ou tel engagement….

    Ce sont les Généraux qui ont décidé de
    ce “rapprochement” avec les émissaires israéliens. En 1991 à Madrid, en 1995 à
    Paris, etc .

    Les Généraux criminels misent sur les
    achats d’armements et des matériels de
    torture “moderne”(hum!,deux domaines où l’Etat colonial d’Israel excèle,classé
    3°exportateur, avec une expérience
    notoire pour ses offres de service en
    faveur du Systèe ségrégationniste sud
    aficain(l-l’aparthiid- et les Dictatures
    sanguinaires d’Amérique latine et méridionale, par ailleurs conseillées par des nazis,disséminés par la CIA après
    1945 …..

    Formé sur le modèle d’Etat colonial , Israel s’est doté d’officines d’espionnage,de propagande et d’armement
    comparables aux Puissances impériales
    occidentales.”Toujours à l’attaque, à l’
    offensive”,voilà la pierre angulaire de sa doctrine stratégique ….

    Commandé par la droite dure et l’extrème droite qui n’ont rien à envier aux
    régimes fascistes qui avaient naguère en
    Europe. C’est justement dans l’Europe raciste et xénophone qu’est née le
    sionisme, qui a alors épousé tous les préceptes extrémistes de ce continent
    qui massacré, pogromé et génocidé le peuple juif ….

    Qu’attendre de cet Etat colonial qui massacre les palestinens et n’arrete
    d’offenser les libanais, les syriens, les
    irakiens….?

    Qu’attendre des Généraux crimenels qui
    avaient perpétré tant de massacres, assassinats, disparitions, pillé et ruiné le pays ?

    Pour demeurer au pouvoir, ils peuvent s’
    allier avec tous les régimes fasistes ,
    qu’ils soient militaires ou integristes!
    Car ils entendent y rester par la force répressive, les provocations, les manipulations, la propagande et toutes sortes d’abus .

    En s’alliant à l’Israel, les Généraux donnent un gage de bonne volonté à l’
    Occident en général et aux USA en particulier- qui est le tuteur du Gendarme du Proche Orient .

    Ils visent l’amnistie-volet extrieur,à l’intérieur s’est déjà fait! L’occasion
    d’évacuer à jamais le “syndrome Pinochet”
    en levant “point de discorde” majeur !

  11. krayem dit :

    regarde ces criminels qui nous gouverne ils ont tous peur d esrael pour montre qui il sont dangereux il m assacre leur peuple et devienne des femme face a un simple solda esraelien buveur de vin et d alcool bientot il maurons comme des chien vive la france

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER