• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 14 décembre 2010

Archive pour le 14 décembre, 2010

Mostaganem: Une station d’épuration des eaux usées en panne depuis son inauguration par Bouteflika en 2004

La station d’épuration des eaux usées de la commune de Mesra dans la wilaya de Mostaganem n’a pas fonctionné depuis son inauguration en novembre 2004 par le président Abdelaziz Bouteflika. Cette station  qui a couté 24 milliards de centimes à l’Etat s’est arrêtée en raison d’une mauvaise étude réalisée par la direction de l’hydraulique de la wilaya de Mostaganem. El Mouhtarem

Béjaia: Des milliers d’étudiants dans la rue

bejaia.jpgDes milliers d’étudiants de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa ont battu le pavé sur près de 10 kilomètres, hier, dans une marche de protestation qui les a conduits du campus d’Aboudaou vers celui de Targa Ouzemmour. Selon El Watan, les étudiants exigent le maintien du système classique, d’augmenter le nombre de postes au concours de magistère, de permettre l’accès sans condition aux mastères 1 et 2 et de créer une école doctorale pour chaque département.

(Lire la suite)

Oran: Des amendes pour une centaine de harraga

haraga.jpgInterceptés le week-end dernier au large des côtes oranaises, plus d’une centaine de harraga ont comparu hier et avant-hier devant le juge au tribunal de Aïn El Turck, qui les a condamnés à payer 60 000 DA d’amende chacun. Le représentant du ministère public avait d’ailleurs requis 6 mois d’incarcération. Alors que le phénomène tend à se banaliser malgré le drame des naufrages en mer, cette fois, la particularité réside dans l’ampleur de cette nouvelle vague de tentatives d’émigration clandestine qui n’a pas épargné les mineurs – ils étaient 4 – mais ont été libérés, contrairement à leurs aînés jugés et maintenus en détention jusqu’à l’issue du procès, rapporte El Watan.

 

Algérie: 40% des détenus sont des récidivistes

prisonalgerie.jpgLe directeur général des établissements pénitentiaires, Mokhtar Felioune, a indiqué hier que 40,20% des prisonniers sont des récidivistes, soit 22 000 sur 55 000 détenus. Défendant la politique de réinsertion mise en place depuis plusieurs années, Felioune assure qu’il y a de plus en plus de détenus qui quittent la prison avec des diplômes ou des métiers en main.

«Le nombre de prisonniers ayant bénéficié d’une formation au cours de leur incarcération est passé de 2255 en 2002 à 18 064 en 2010. Il y a aussi quelque 4500 prisonniers qui ont bénéficié d’un programme d’alphabétisation», a indiqué le conférencier, qui exhibe les chiffres de réussite aux examens du baccalauréat comme un trophée de guerre : «En 2010, 501 détenus ont décroché le bac alors que leur nombre était seulement de 86 en 2002″, rapporte El Watan.

 

Nouveau DG de l’APS: Un nom remplace un autre

kacha.jpgEl Erg Echergui pour « Algérie Politique »

Un nom remplace un autre, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Cet énième pingouin est un enfant du système, rompu à la culture de l’opacité et de la chape de plomb. Il mange bien, s’habille bien, vit bien et voyage souvent. Sa famille est à l’abri du besoin et tout marche à merveille. Alors que demande le peuple de plus ? La voie est toute tracée par Zahia Benarous: la réussite sociale et le sénat avec sa sinécure et sa belle vie comme ultime récompense pour les journalistes dévoués et incompétents. Incompétents!? Ce n’est pas moi seul qui le pense, mais c’est le ministre de la Communication et ex-responsable de l’APS qui l’a déclaré à haute voix à l’APN.

(Lire la suite)

Déclaration des élus FFS de l’APW d’Alger

logo.jpgIl est connu et reconnu que l’élu local en Algérie est dépourvu de ses prérogatives et demeure sous la tutelle de l’exécutif, alors que le nouveau code communal le rendrait totalement dépendant de l’administration.  A cet effet, nous élus FFS, choisis par la population sur la base d’un programme politique, tenons à dénoncer la politique du fait accompli imposée par l’administration qui vise à réduire l’élu à un simple figurant. 

Comme lors de chaque session de l’APW, nous réitérons, à l’occasion de cette réunion (7 décembre 2010), notre demande aux membres de l’honorable assemblée et son bureau, d’ouvrir la séance d’aujourd’hui par un débat général sur les dossiers concernant notre wilaya notamment le dossier du logement dont l’exécutif se targue de régler.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER