• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 18 décembre 2010

Archive pour le 18 décembre, 2010

Pour mieux connaitre Nouar Malek

http://lahodod.blogspot.com/2010/12/blog-post_10.html

Anouar Malek: النظام الجزائري هو الذي أنشأ البوليساريو في عهد الرئيس الراحل هواري بومدين

anour.jpgDéclaration de Anouar Malek, aujourd’hui défenseur de la cause sahraouie, en 2009. http://www.sudaneseonline.com/ar/article_18314.shtml

بلا شك أن النظام الجزائري هو الذي أنشأ البوليساريو في عهد الرئيس الراحل هواري بومدين، حيث استغل مجموعة من الطلاب الذين يدرسون في الجامعات الجزائرية ومنهم الزعيم الحالي لتنظيم البوليساريو، وذلك من اجل تصفية حساباته مع النظام المغربي، ولا نزال نذكر حرب الرمال وأطماع المخزن في الصحراء الجزائرية، ولا ننسى أيضا أطماع الجزائر في الضفة الأخرى من المحيط… على كل ليس المجال للتفصيل في خفايا ذلك والكل يعرف دور العسكر في صناعة وحماية البوليساريو، وقد صرف النظام الجزائري عليهم منذ 1976 أكثر من 200 مليار دولار، وكان من الممكن ان توجه للشعب الجزائري الذي يعيش الفقر والميزيرية بمعنى الكلمة،

وهذا لا يعني مطلقا أننا ضد دعم اللاجئين من مختلف الشعوب، بل نطالب بذلك وندعم أي مبادرات لحماية المضطهدين في بلدانهم وندعم كل الجهود الرامية لذلك، لكن ضد الإستغلال البشع والقذر من طرف النظام الجزائري لهؤلاء المضطهدين لأجل بناء نظام موالي له يخدم مصالحه، ويصفي حساباته مع المغرب، نحن دائما ننادي بالوحدة المغاربية بين الدول كما هي واقعة بين الشعوب…

Code communal: Le FFS refuse de participer aux travaux de la commission de l’APN

Contrairement à ce qui a été écrit dans le blog, je viens d’apprendre que la commission des affaires juridiques et des libertés de l’APN a adressé une invitation au FFS pour désigner des maires qui participeront au débat sur le projet du nouveau code communal et de wilaya. Selon une source informée, le FFS n’a pas répondu à la demande de la commission parlementaire. El Mouhtarem

La question du jour…

Les Algériens ont-ils le droit de savoir pourquoi Julien Lassange, fondateur de Wikileaks, n’a pas remis les câbles diplomatiques américains classés confidentiel au quotidien Echourouk, sachant que ce journal, selon son directeur Ali Fodil, est le « premier quotidien du monde arabe » ? El Mouhtarem   

Souk Ahras: Les 36 harraga devant la justice

Les 36 harraga arrêtés la semaine dernière par les gardes-côtes tunisiens, alors qu’ils se dirigeaient vers la Sardaigne (Italie), ont été présentés jeudi dernier devant le procureur de la République près le tribunal de Souk Ahras pour sortie illégale du territoire national, principal chef d’accusation retenu contre les inculpés. Selon El Watan, les mis en cause comparaîtront, prochainement, en citation directe.

Projet du nouveau Code communal: Les maires du FFS excluent du débat

logo.jpgLa commission des affaires juridiques et administratives et des libertés au niveau de l’APN, a rendu publique aujourd’hui la liste des maires qui sont conviés pour débattre du projet du nouveau Code communal et de wilaya. En effet, à l’exception du FFS, la commission a invité des maires du RCD, RND, FLN, PT, FNA, ENNAHDA, MSP et des «indépendants». El Mouhtarem 

Sadi se plaint auprès du général Toufik

toufik.jpegLe président du RCD, Said Sadi, a encore une fois montré son vrai visage d’agent du DRS.  En effet, un câble de l’ambassade des USA en Algérie, daté du 19 décembre 2007, révèle une conversation que Sadi a eu avec le général Toufik Mediene, le patron du DRS, dans laquelle, le chef du RCD affirme que  »Mediene a reconnu que tout n’allait pas bien avec la santé de Bouteflika et avec l’Algérie au sens large. Cependant, selon Sadi, Mediene dit qu’il fallait une alternative politique viable qui n’est pas susceptible de déstabiliser le pays ».

Sadi a également déclaré que de nombreux officiers supérieurs ont commencé à se demander si l’armée pouvait rester totalement en dehors de la politique, sans crainte de représailles pour toutes les violations commises au cours de la guerre civile. Sadi a mentionné le problème de la corruption en général avec le général Mediene. Ce dernier reconnaît le problème et désigne silencieusement le portrait de Bouteflika qui pendait au dessus de leurs têtes. Il a indiqué à Sadi que le problème emprunte le chemin vers le haut de la pyramide.

Lettre ouverte à monsieur le président de la FAF

raouraoua245015465x348.jpgPar Mahmoud Chiheb

Monsieur le président de la FAF,

Sur quoi et en quoi vous étiez au juste tenus et appelés à vous «réconcilier», vous et votre homologue de la FEF ? Les faits sont à ce propos simples, clairs et ne souffrent d’aucune ambiguïté.
Pour rappel, il y a eu une agression caractérisée contre l’EN de football à son arrivée au Caire et vous étiez en droit, en tant que président de la FAF et comme vous l’autorise la réglementation de la FIFA, de refuser de jouer cette rencontre. Mais vous avez préféré procéder autrement, en vous mettant notamment vous-même à la disposition et au service des décideurs politiques. Vous avez ainsi obtempéré aux instructions de fakhamatouhou qui, berné à son tour comme un novice par les assurances présentées à cet effet par son autre homologue, vous a fortement suggéré, par le biais de son ministre des sports, de jouer ce match malgré tout ce qui s’est passé et la tension qui régnait autour.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER