Décès d’un jeune à Constantine: «Des fautes très graves constatées»

hamel.jpgLe directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel a déclaré ce matin sur les ondes de la chaîne 3  que des fautes «très graves» ont été constatées concernant le décès d’une personne dans les locaux de la police à Constantine. «Des fautes très graves ont été constatées par la commission dépêchée à partir de la centrale pour enquêter sur la mort de cette personne. Il y a eu des sanctions qui ont été prises et un procès-verbal a été établi et transmis à la justice», a-t-il affirmé.

Deux commissaires, un officier et un inspecteur de police ont été placés sous mandat de dépôt alors que trois agents de l’ordre public ont été placés sous contrôle judiciaire, a-t-il précisé. Pour le DGSN, il s’agit d’une «négligence grave» et d’une «inobservation» des dispositions du code de procédures pénales, parce que, a-t-il expliqué, «lorsqu’on place une personne en garde à vue, on doit lui retirer tout ce qui peut éventuellement porter atteinte à son intégrité physique». «C’est une personne placée en garde à vue à qui on a laissé les lacets avec lesquels il s’est suicidé», a ajouté M. Hamel.

Commentaires

  1. El Erg Echergui dit :

    Le général Hamel ne rassure toujours pas, puisqu’il évite de parler sur les vrais circonstances qui ont conduit à la mort du détenu. D’ailleurs La famille de ce dernier rejete la thèse du suicide. L’opinion publique ne peut qu’approuver les protestations de la famille de la victime tant les crimes de la gendarmerie et de la police sont un phénomène presque banal en Algérie et dans les pays du Maghreb..

    La sanction est disproportionnée par rapport au reproches formulées par le général. Il y a quelque chose qu’il ne veut pas avouer. Les reproches peuvent très bien servir de blanchiment d’un crime. Mais s’il ne le nie pas et veut simplement éviter d’en parler par souci de préserver l’image de ses poulains, il a tort: la meilleure manière de réhabiliter la police aux yeux de l’opinion publique est justement d’être intraitable avec les crimes quels qu’ils soient et d’où qu’ils proviennent.

  2. commichion dit :

    C comme le jeune GUERMAH a beni douala (Tizi Ouzou)a l’intérieur de la brigade.Un chargeur de la kalach est parti tout seul.NOO COMMENT !!!!!

  3. NARMOTARD dit :

    « Décès d’un jeune à Constantine: Des fautes très graves constatées », dites-vous.

    Des fautes très graves sont régulièrement constatées du sommet à la base de l’édifice organique du pouvoir en place.
    Celles proches du sommet hiérarchique nécessitent la réquisition d’un médecin, professeur de psychiatrie, qui atteste la thèse du suicide ou celle de l’acte isolé, afin de sauvegarder le commanditaire responsable et de le protéger de la démission d’honneur de son poste de haute responsabilité.
    Exemples: Les assassinats de M.Boudiaf, de A.Tounsi, pour les plus récents.

    Quant aux fautes proches de la base organique, le diagnostic positif du suicide est posé, soit d’emblée par l’accusé présumé, soit à la rigueur par la tardive consultation d’un médecin légiste.
    Dans ce cas comme dans le précédent, l’idée de démission d’honneur n’effleure la cervelle d’aucun responsable qui se considère toujours comme non coupable.

    Or,laisser accessibles des lacets de chaussures à portée d’une personne mise en garde à vue pour tel ou tel prétexte sinon pour telle ou telle raison, c’est comme laisser les embarcations de fortune à portée des candidats à la « harga », lesquels, ulcérés par la mauvaise gouvernance du pouvoir en place, cherchent à la fuir malgré tous les risques à prendre.
    La similitude de ces deux cas réside dans le fait que ces derniers innombrables sont mis en garde à vue dans l’immense commissariat qu’est devenue l’Algérie.

    Puisque la démission n’est pas comprise dans le code d’éthique et de déontologie du système au pouvoir, le peuple des administrés a le devoir et le droit de changer de système par les moyens qu’il jugera adéquats, telle que l’alternative démocratique, pacifique et sociale suggérée par le FFS.

  4. Anonyme dit :

    Hamel ou l’art de la diversion, je ne vais pas discuter du suicide ou pas suicide, car s’il s’est suicidé, c’est qu’il a subi quelque chose de très atroce, sinon, ça veut dire qu’il y a eu comme d’habitude bavure, au lieu d’aborder les circonstances de son arrestation et celles entourant sa détention, il nous parle des lacets, le plus grand drame de l’Algérie est l’impunité.

  5. Youssef dit :

    …Des exactions, des bavures, des démonstrations de forces dans la rue,
    la Junte  » montre ses muscles  » et
    lances des  » ratissages dans les montagnes  » !

    … “Le bruit des bottes” ça n’augure jamais de lendemains paisibles!

    … En effet, nous n’avons jamais vu que la corporation militaire manifester dans la rue. Tant il est connu que les soldats sont tenus par “l’obligation de réserve” , et tenus sévèrement. Les Officiers sont étroitement surveillés par la SM-DRS.Combien de hauts gradés ont
    été assassinés,de 62 à nos jours? CHabani
    Abid, Saidi,Tahar, etc, etc. La chasse
    était lancée depuis 92 pour retrouver
    les “dissidents” du MAOL en Espagne et ailleurs en Europe. Certains de ces réseaux Merbah ont trouvé refuge aux USA.

    … Les Généraux mus à la culture du soupçon, du secret et de la suspicion, ont une peur grandiose d’une “rebellion”
    au sein de “leur” institution, un
    “ennemi intérieur” qui les sacrifierait.
    C’est ce dont ils ont le plus peur .

    … “L’oeuil” du/des Maitres, alias la
    SM-DRS réprime “tout ce qui bouge” ,
    surveille étroitement les Officiers et les subalternes. Au moindre soupçon, c’
    est la pontense! Ecoutes, intecèption
    du courrier, flicaille, les mailles du fillet sont serrés. Un nombre important
    d’Officiers ont été liquidés. La comptabilité maccabre n’est pas encore établie,elle doit se faire un “Livre noir
    des crimes de la Junte d’Alger”…

    … Les purges, ce nom est bien célèbre
    et sinistre qui rappelle une sombre époque où de vaillantS combattants ont
    été liquidés au plus fort de du combat libérateur, bref . Pas question de m’
    étendre sur cet épisode douloureux, et
    depuis 62 la machine meurtière ne s’est jamais arrétée.

    … Et pourquoi donc cette manif’ ?

    … Le bruit des bottes renvoit à 1988, à 1991, 1992 . Ce n’est jamais anodin un tel “mouvement des troupes” !

    … Concomitement la Junte lance des
     » ratissages dans les montagnes  »
    qui rappellent des souvenirs de triste
    mémoire !

    … » Pleure, ô pays bien aimé  » ,
    s’écriait Allan PATON , le célèbre
    romancier sus-africain !

  6. Youssef dit :

    2011 ?

    …Les Généraux vont poursuivre la guerre contre le peuple tant q’ils:

    -1) accaparent la manne financière qui découle de la rente des hydrocarbures et autres richesses (…) ;

    -2)ont la puissance de feu, la force de frappe et le renseignement à leurs
    dévotion, ainsi que les faux opposants , pseudo démocrates et médias aux ordres ;

    -3) ont le soutien politique et médiatique de La France qui détermine la politique algérienne et africaine de l’Europe, et milite pour le maintien des Dictatures militaires, policières et royalistes .

    … Seul un Pole ou Front opppositionnel
    fondé par des oppposants “autonomes et indépendants” : l’opposition historique, les syndicats autonomes , les associations de disparus…peut mettre en oeuvre un véritable mouvement populaire unitaire , non élitiste , non corporatiste, basé sur la conjonction et la coridinnation des luttes, sur une base théorisée cohérente, suivant l’élan libérateur inauguré il y’a plus d’un siècle déjà, donc pluraliste, anti-(néo)-colonialiste,anti-impérialiste tiers-mondiste,puraliste,modernsite,progressiste et laic.

    … Donc farouchement et radicalement
    opposé à la Dictature militaire et à son “corrolaire obligé” l’Intégrisme
    islamiste .

    … Le Régime dictatorial des Généraux
    sanguinaires et mafieux s’effondrera sous la pression “intérieure” conjuguée à la pression “extérieure” qui résultera en cas d’un mouvement de grande ampleur où les Génréraux procèderaient à des massacres de masses

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER