Le salaire de «la peur»…

police50pc.jpgR.Z. pour « Algérie Politique » 

 « Le héros d’aujourd’hui est celui qui est capable de donner raison à la police. » 

Jean-François Kahn

 

Les policiers n’ont pas eu besoin de descendre dans la rue pour revendiquer une augmentation de leur salaire. Ils n’ont pas eu besoin de se mettre en grève. Au contraire, nos flics ont bien bossé. Comme des dingues. Ils ont été rentables. La machine répressive, bien huilée, a bien fonctionné. Ils ont investi la rue pour empêcher, matraquer, bousculer, maltraiter,  embarquer, humilier, vilipender. Se défouler sur de pauvres citoyens, enfin, torturer, si vous préférez.  Tous ceux qui osent  braver l’interdit pour défendre leurs droits, enseignants, médecins, militants des droits de l’homme, en savent quelque chose.

Nos flics, n’ont pas de syndicats. Ils ont un chef. Ce n’est pas un syndicaliste, loin s’en faut. Même pas un policier. C’est un gendarme et, par conséquent, un militaire. Il vient d’annoncer que les salaires de ses troupes vont être augmentés.

Quatre décrets exécutifs, dont deux relatifs aux statuts de la police et au régime indemnitaires viennent d’être signés par Ouyahia, après approbation, de Bouteflika. Ca n’a pas trop traîné, dites donc ! Aussitôt décidé, aussitôt approuvé. Chez nous, le militaire ne propose pas, il impose.  Il ne demande pas, il ordonne et commande.  Quand le militaire « commande », nulle place aux atermoiements… Et que ça saute ! La commande est arrivée plus vite que celle d’une pizza…

Le régime vient d’augmenter « sa » police. L’Etat policier se renforce de 50 pour cent… A cou sûr, il ne tardera pas à être doublé. C’est le salaire de la peur…

Commentaires

  1. p.i.2merde.dz.con dit :

    Il faut bien être à l’écoute d’une frange de la population (minoritaire) qui peut à tout moment se retourner contre l’autre frange (majoritaire) pour appliquer méthodiquement les principes premiers de la répression et autres délices du genre, qui se passent toujours à huis clos et qui se finissent pour certains malheureux en pendaisons mystérieuses.

  2. Blek le Roc dit :

    50 % d’augmentation ? D’un coup ! Comme ça ! Avec effet rétro actif de deux ans… Tu m’étonnes qu’il y ait des millions de petis nazillons qui se bousculent au portillon… Et quand toute la population algérienne sera flic… Qui va matraquer qui ?
    C’est là qu’on voit qu’il n’y a peut être pas d’issue à notre situation si ce n’est des flambées de violences sporadiques ici ou là… Même ça, le régime a appris à les gérer : on va entrer dans une phase où les flics vont apprendre à laisser les bagnoles et les édifices publics bruler le 31 décembre, le 5 juillet, le 5 octobre… On s’en fout…
    No future : le régime doit faire face à des dépenses de sécurité désormais incompressibles… Plus ça va, plus les dépenses de sécurité vont augmenter, les dépenses de santé diminuer en conséquence. plus grave : on le sait maintenant, ça ne suffit pas de bien payer les flics et les militaires… Il faut aussi les faire manger… Et c’est ainsi que la corruption va se généraliser un peu plus encore et que les flics et les militaires bien payés vont tout faire pour défendre leur part de corruption…
    On appelle ça la spirale de la corruption : plus le régime est corrompu, plus il a besoin de flics et plus il a besoin de flics plus il est obligé d’élargir la spirale de la corruption… La spirale n’étant pas extensible à l’infini, il y aura parfois des tensions entre gendarmes et policiers (comme à l’époque de Boumediéne etd e Chadli)… Je ne sais plus qui disait ça : dés lors qu’il y a conflit entre un flic et un gendarme, malheur à celui qui n’est ni flic ni gendarme

  3. fadel dit :

    SALAIRES DE MERCENAIRES ET PRIMES POUR LA SURVIE DU SYSTEME.

  4. slam dit :

    Les flics augmentés de 50 % . Leurs salaires devenus trés alléchants, produiront l’effet d’une ruée vers les centres de formations de policiers. L’état n’aura plus besoin de publier des placards publicitaires qui reviennent trop chers!
    Un autre effet bénéfique pour l’état, c’est celui du rendement de chaque policier en poste.Les caisses de notre police nationale se renfloueront grace à la volonté de bien faire de la part de nos jeunes policiers en faction à tous les coins et recoins des rues de nos villes.
    Tiens, ce matin même, à la sortie de nos domiciles, nous avons remarqué un véhicule de police stationné au bout de notre rue qui flanquait des procès allant jusqu’à deux mille dinars par contrevenant ! Une cagnotte bien pleine a été ramassée par nos deux représentants de la loi.Eh oui ! Il faut bien mériter cette augmentation et justifier en même temps son salaire!
    En conclusion, il faut dire que nos policiers ont bien raison de sévir les contrevenants mais … pas pour n’importe quelle raison !

  5. ..gjingis dit :

    un policier dépassera le statut d un medecin et ingenieur utile a la soceité.

    mais ce sont justement ces policiers qui serviront de parchoc plus tard .

    mais cet acte est geometrique ,bien calculé ,alors savent ils quelques choses ,
    peut etre .

  6. ..gjingis dit :

    la police est faite pour proteger er servir les citoyens d ailleurs sa vraix deffinition l indique .

    RENDŐRSÉG UN MOT HONGROIS QUI VVEUT DIRE LA POLICE

    RENDÖRSÉG:EN DEUX MOTS ,REND + ÖRSÉG
    REND :SIGNIFIE ,systeme,organisation,décipline,loi,…..
    alignement,régime .securité etc….
    ÖRSÉG: GARDIEN,SURVEILLANT,

    donc comme vous le voyez ils sont les assureurs du systeme qui regne depuis 62

    PAUVRES ZOMBIS AU PETITES BOUFFÉ DE PAIN

    ET LE NIF ?

  7. salem dit :

    la stratégie de police en algerie se limite à une formation basée exclusivement sur les méthodes de répression,quant au à la formation sur le respect des droits de l’homme et de la dignité humaine ,ce n’est pas avec un système pareil qu’elle viendra.c’est la nature du système algerien qui est comme ça,il est violent et gere par la violence et meme plus………..

  8. Youssef dit :

    …La Junte cajole et chouchoute les
    « forces de répression », à l’instar de la Gendarmerie, les Ninjas, les CNS .

    …Des émeutes éclatent partout, le
    Régime dictatorial entend les gérer par
    la force répressive, les manipulations et les provocations, comme à ses
    habitudes. C’est son « réflexe pavlovien ».

    …Ce sont les hauts gradé de la SM-DRS
    qui commandent la police .

    …Qui ne se souvient du Général Smail
    LAMARI, un véritable bourrea criminel
    sanguinaire, qui torturait et égorgeait
    et supervisait les massacres, les assassinats . Il tenait à être présent
    sur le  » théâtre des opérations  » et
    racontait ses « exploits » à ces homologues
    français…

    …Le Camarilla des Généraux prépare des
    bastonades à grande échelles !

  9. Kaci dit :

    … “Le bruit des bottes” ça n’augure jamais de lendemains paisibles!

    … Les forces de répression de la Junte
    (se)manifestent et bénéficient de fortes
    augmentations de salaires .

    … Et, curieuseement des (anciens?) militaires organisent une « démonstartion
    de force » dans la rue . Du jamais vu!

    … En effet, nous n’avons jamais vu la corporation militaire manifester dans la rue. Tant il est connu que les soldats sont tenus par“l’obligation de réserve” et tenus sévèrement. Les Officiers sont étroitement surveillés par la SM-DRS.Combien de hauts gradés ont
    été assassinés,de 62 à nos jours? Chabani
    Abid, Saidi,Tahar, etc, etc. La chasse
    était lancée depuis 92 pour retrouver
    les “dissidents” du MAOL en Espagne et ailleurs en Europe. Certains de ces réseaux Merbah ont trouvé refuge aux USA.

    … Les Généraux mus à la culture du secret, du soupçon et de la suspicion, ont une peur grandiose d’une “rebellion”
    au sein de “leur” institution , un
    “ennemi intérieur” qui les sacrifierait.
    C’est ce dont ils ont le plus peur .

    … “L’oeuil” du/des Maitres, alias la
    SM-DRS réprime “tout ce qui bouge” ,
    surveille étroitement les Officiers et les subalternes. Au moindre soupçon, c’
    est la pontense! Ecoutes, intecèption
    du courrier, flicaille, les mailles du fillet sont serrés. Un nombre important
    d’Officiers ont été liquidés. La comptabilité maccabre n’est pas encore établie,elle doit se faire un “Livre noir
    des crimes de la Junte d’Alger”…

    … Les purges, ce nom est bien célèbre
    et sinistre qui rappelle une sombre époque où de vaillantS combattants ont
    été liquidés au plus fort de du combat libérateur, bref . Pas question de m’
    étendre sur cet épisode douloureux, et
    depuis 62 la machine meurtière ne s’est jamais arrétée.

    … Et pourquoi donc cette manif’ ?

    … Le bruit des bottes renvoit à 1988 , à 1991, 1992 . Ce n’est jamais anodin un tel “mouvement des troupes” !

    … Concomitemment, la Junte lance des
     » ratissages dans les montagnes  » qui rappellent des souvenirs de triste
    mémoire !

    … » Pleure , ô pays bien aimé  »
    s’écriait Allan PATON, le célèbre
    romancier sus-africain !

  10. ghoul dit :

    la police n’a pas de syndicat.allez voir si la sonelgaz a un syndicat.

  11. fleche dit :

    un policier touche mieux qu’un médecin c’est parce que un flic en algerie est comme un ane,il faut le faire bien manger des des bottes de foin sinion il pourait pas laborer;ils ont peur les politiciens c’est rapaces affamés que les émeutes éclatent et que la police se révolte et que leur tete soient coupées mais malgré ca vous allez périr bientot,vous allez etre sodomisés un a un

  12. mehdi dit :

    juste une remarque assez pertinente, un flic n’est pas un être humain? un flic n’a-t-il pas de famille a nourrirent, quand vous êtes au chaud sous la couette n’est-il pas dehors sous la pluie ou sous le soleil a protégé vos miches, combien d’entre eux ont été lâchement et sauvagement assassinés, mes chères frère n’oublier pas que nous sommes tous algériens et nous avons tous un membre de sa famille ou un ami dans a police, pensez a eux avant de critiqué aussi facilement, et sachez qu’il ya du bon et du mauvais partout

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER