Liberté et La Tribune censurent le FFS

censure.jpgLa dernière déclaration du Conseil national du FFS n’a pas été du goût des quotidiens Liberté et

La Tribune. Et pour cause, les deux journaux francophones n’ont pas jugé utile de publier les articles de leurs journalistes qui ont, pourtant, couvert la conférence de presse du premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou.Et on ose parler de presse la plus libre du monde…arabe !  El Mouhtarem     

Commentaires

  1. Adryen Hocine dit :

    Bien fait pour la gueule de Tabou qui a choisi délibérément de cibler certains titres au dépend d’autres. Le FFS redécouvre la censure vingt ans après. Dommage pour un parti qui a fait rêver des million d’Algériens. aujourd’hui, il quémande un petit article sur le journal pro-Bouteflika La Tribune ou Liberté, connu pour ses accointances avec les tenants du pouvoir maffieux.

  2. s.lam dit :

    La censure est le moyen des faibles de répondre à la sagesse et surtout à l’objectivisme.

  3. Abracadabra dit :

    @ ho2 a3ri -âne

    De prime à bord, je tiens à signaler que
    ce hocine adriene est un journaliste d’un quotidien ( le jeune indépendant).
    Un journal que le FFS a choisi de bouder car versatile et médiocre. Il est nécessaire de rappeler les amis de ce respectable blog , que le FFS avait dressé une ligne de démarcation définitive avec certains titres depuis leurs piètres et tendancieuse prestations lors des présidentielles passées.Le FFS s’est aperçu malheureusement, que des quotidiens qui se disaient défenseurs et acharnés du changement, n’ont montré qu’allégeance et lâcheté. Au profit de qui? au profit de ceux qui les mènent en baguette comme des éternels mineurs, vils et corrompus. Ce jouranaliste adriene n’a pas dérogé à la règle, bien qu’il soit connu pour son hostilité pour le FFS, il voit par ailleurs en Si Afif un partenaire politique fréquentable, quant ce dernier a quelques secondes à lui consacrer. Et Oui, c’est le FFS qui a fait que ces limaces osent un jour ouvrir leurs becs! vive le FFS! vive l’Algérie.

  4. HAMAD dit :

    Presse indépendante dites vous!Ce sont des niches politiques pour servir leurs MAITRES en support de la ZERO.Le grand patron Mr REBRAB est toujours en liaisons avec la sphére des hauteurs,comprendra qui voudra!!!!!!!!!!!quelle bassesse.Aucun respect pour les citoyens.

  5. Arezki de Paris dit :

    On oublie que la meilleure force de « frappe », c’est la base. A condition d’avoir des structures organiques dynamiques. (Cellules / Sections et Fédérations). Le relais naturel d’un parti politique est « le militant »… L’appareil du FFS doit se réveiller. Qu’il s’interroge sur l’affaiblissement de ses structures de base!! Cela ne nous dispense pas de protester contre une censure que l’on rencontre depuis toujours…

  6. Youssef dit :

    … Liberté et la Tribune sont des « organes » fondés par la Sécurité miliatire, à la’instar de plusieurs autres titres. Les journaleux ne font que recopier les dépê^ches émises par le
    Département de propagande et désinformation de la SM-DRS, dirigé
    successivement par le Colonel Si Lounis, de son vrai nom Djilali MRAOU(assassiné)
    puis le Colonel Zoubir .

    … Certains noms n’existent même pas, ce
    sont des pseudos d’Officiers. Certains journaleux se font écrire des articles
    par ces agents, et ne dénoncent jamais ces pratiques : eux mêmes sont des indicateurs des Services.

    … Ces plumitifs et propagandistes
    font la « danse du ventre » devant les Maitres de la police politiques qui les instrumentalisent et les manipulent comme la « patte à modeler ». Ils font partie de ce  » façonnage artificiel  »
    monté par les Généraux depuis 1989,
    date de cette  » ouverture contrôlée  » .

    … Les vannes grandes ouvertes du mensonge total , la désinformation , la
    mésinformation , la manipulation ,
    les menaces à peine voilées, les ragots et la tshaktcouka , cette presse fait vomir !

    …Cette presse à la solde des Généraux mafio-criminels doit dénoncée et boycotée. Nous devons renouer avec certaines « méthodes classiques » de lutte
    qui « demeurent d’actualité ». Ils nous ontcassé et broyé pendant quatre décennies déjà, nous avons le devoir de les dénoncer sur la place publique .

    …Tous ces titres appartiennent aux divers Clans militaro-mafieux qui compsent la Gnéraux milliardaires qui sont les seuls à pouvoir subenir financièrement aux besoins comptables
    de ces organes.

    …Les « politiques éditoriales » sont étroiteemenbt surveillées par la SM-DRS: des  » lignes rouges  » à ne pas dépasser.
    Pas question de traiter des massacres, des assassinats, des disparitions, etc.

    …Allons-nous oublier L’Hébdo libéré
    dirigé par les Officiers Khélladi et cie
    qui sont, toute honte bue, allés jusqu’à
    publier les Cahiers de 1944 du Fuhrer ou le fameux faux « Protocole… » fabriqué
    par l’Okhrana, la police secrète du Tsar.
    Hutement grave ! Ces vulgaires journaleux le savant et ne l’ont jamais dénoncé . Ils étaient rares ceux qui
    avaient dénoncé les « assassinats pédagogiques » de la SM-DRS : Mekbel ,
    Djaout, Yefsah, Abada, la liste est longue…

  7. el haj zmani dit :

    Je ne sais pas pourquoi vous êtes étonnés, vous même, vous censurez les déclarations du RCD, du MAK et tout ce qui n’est pas d’accord avec vous.
    L’Algérie, doit en finir, avec les idées De Platon, portées par Hocine Ait Ahmed et certains disciples, l’avenir de l’Algérie qui est un ensemble de peuples (Kabyles, Tetgui, Chaoui) et dans les autonomies régionales, à commencer par l’autonomie du peuple Kabyle.

    « Merci de bien vouloir ne pas me censurer ».

  8. justice&verite dit :

    … mais Z’etes dingue?
    C normal que ces « istes » journaux de toalettes qui reprensentent le canal OFF-iciel du regime assassin dictateur n’informent pas le peuple sur les activités de l’unique FFS parti authentique du peuple algerien.

  9. ahmed dit :

    Nous savons et vous savez que nous savons !

    Naïfs que nous sommes de croire
    De croire encore et encore
    Les promesses des menteurs
    Et la générosité des avares

    Naïfs que nous sommes de croire
    Qu’il suffit de voter au mois des fleurs
    Pour un roi qui fait des beaux discours
    Pour que tout devienne lumineux et clair

    Naïfs que nous sommes de croire
    De continuer à croire et à croire
    Qu’un renard rusé et affamé
    Puisque garder gentillement la basse cours
    Sans manger ses poules à la chair tendre mes frères !

    Naïfs que nous sommes de croire
    Que ceux qui ont falsifié notre histoire
    ET, que ceux qui n’avaient pas fait la guerre
    De peur de mourir pour la liberté en martyrs
    Puis un jour aimer notre pays d’un vrai amour

    Naïfs que nous sommes encore
    Pour avoir laisser, seul, dehors
    Un troupeau d’agneaux sans chien, ni pasteur
    Alors que les loups rodent aux alentours

    Naïfs que nous sommes encore
    De reprendre foi et espoir
    En entendant ses discours qui dégagent une mauvaise odeur
    Car, ils ne sont pas issus d’un coeur sincère
    Car, ils ne regrettent tous ces jeunes morts
    Sous le feu nourri de ceux qui sont sensés êtres nos protecteurs

    Naïfs que nous sommes tous les jours
    D’avoir offert à l’avidité des voleurs
    La clef de nos richesses et de nos coffres forts
    En étant persuadé qu’ils allaient fructifier notre trésor

    Naïfs que sommes du matin au soir
    Pour avoir accepter que nos petits chers
    Aillent acquérir la science et le savoir
    Dans ces écoles qui les manipulent et qui les ignorent

    Naïfs que nous sommes du crépuscule à l’aurore
    Pour avoir voulu continuer à élire
    Des producteurs de la pauvreté et de la misère
    Des promoteurs de l’insécurité et de la terreur
    Des instigateurs des fitnas, de la violence et des guerres
    Les professionnels des assassinats, de la menace et de la torture
    Des destructeurs de notre identité, de notre unité et de nos valeurs
    …………………………………………………………..

    Naïfs que nous sommes encore
    De croire que la liberté n’est pas nécessaire
    Pour sortir de l’obscurité vers la lumière
    Pour savoir, nettement, qui raison et qui a tort
    Pour changer nos mauvaises habitudes et corriger nos erreurs
    Et, pour construire un état juste, solidaire, paisible et prospère

    coordialement

  10. slam dit :

    Adrien Hocine, ce petit journaleux de banlieue, pense qu’un Grand Parti Démocrate tel que le Front des Forces Socialistes aurait besoin de ses services.
    Que cherche-t-il à faire, salir ce parti par ses écrits mesquins t méprisables ?
    Alors nous avons tellement besoin de sa censure car comme on dit populairement:  » Pas de Mélange  » SVP.
    Ceux qui écrivent pour le FFS doivent avant tout avoir un comportement courageux et surtout ne pas être versatiles et manger à tous les râteliers.
    Oui, hélas, le courage n’est pas servi à tout le monde car c’est un don de Dieu , il est également d’origine génétique.

  11. hocine Adryen dit :

    J’ai signé mon papier de mon vrai nom à bon escient. C’est pour éviter une éventuelle censure. J’ai posté ma réponse en tant que citoyen et non en tant que journaliste. Le courageux « Justice et Vérité » ose ainsi me qualifier d’anti FFS. Tous mes copains et mes amis connaissent mes sympathies pour ce parti. Mais depuis la prise en main de ce parti par la clique de Tabou, je ne me reconnais plus en ce parti qui a choisi la voie de l’insulte de l’invective et de la désinformtion au détriment du débat politique fécond. Khelil, le défunt Debaili, Bouhadef,et les autres SG qui ont présidé cette formation ont rehaussé le niveau du parti. Que reste-t-il aujourd’hui? Un parti vidé de ses meilleurs cadres, un président loin de connaitre la réalité du fonctionnement du parti et « abusé » par cette clique qui ment comme elle respire.
    Le « Vieux » a demandé depuis une année, de faire une réevaluation de l’action politique du FFS à travers une conférence nationale des cadres. L’actuel SG n’arrive même pas à réunir ne serait-ce qu’une dizaine de de ses membres influents. Une vague de contestation souffle sur le parti depuis des mois, mais on n’a pas osé l’ébruiter au risque de se voir qualifier de traître. Et puis la conjoncture ne s y préte pas pour un déballage dans la presse du seul parti qui fait encore rêver. L’actuelle composante juvénile du FFS en ferait les frais. Elle n’est pas en mesure de faire face à une campagne médiatique. Ce serait sa mort prématurée et celle du parti. Les Tabou et consorts devraient se conscrer uniquement a préserver le parti des  » intrus » et non de faire le proces à tout le monde. Personne n’est épargnée. Le SG a fait le vide autour de lui. Allez demander à un ancien du FFS qu’est-ce qu’il pense du parti, de son avenir? Vous serez surpris du niveau de maturité de ces personnes. Et de leur degré de responsablité. Puisse Dieu éclairer le président du parti et lui ouvrir grand les yeux sur les « agissements de Tabou et de sa clique ».

  12. Messabih dit :

    Voyez vous il ya comme un effet de traçabilité
    chez ces gens là,deja a une epoque ,quand on parlait des travaux de Mouloud Mameri,d’ethnologie,d’etudes des communautes,a leurs intellectuels,c’etait déja le ricanement,et l’orgueil mal placé

  13. ahmed dit :

    Docteur Abderrahmane Aissat dit Dahmane nous a quittés à jamais il y a une annee suite à une maladie. Dahmane était membre du premier Comité directeur du parti installé au lendemain du retour de Hocine Aït Ahmed en Algérie en 1990. Il était responsable de la fédération FFS de la wilaya de Constantine. Durant ces dernières années, Dahmane était membre de la commission nationale d’anticipation du parti et membre de la commission nationale de préparation du 4ème Congrès du FFS.

    Le 8 mars 2008, Dahmane participait à l’animation d’une conférence sur les droits de la femme en compagnie des membres de l’association SOS disparus… Lors du 4ème congrès, Dahmane Aïssat dira au quotidien El Watan: «La force du FFS est dans sa dynamique populaire», entendre «contre une politique d’apparat ou d’appareil».

    Repose en Paix notre ami Dahmane.

  14. Anonyme dit :

    Il y a cette vidéo de 1985 …..

    http://www.youtube.com/watch?v=ISPVd6hEc2s

  15. merigue dit :

    Et même ceux de l’opposition y font l’impasse:
    LES OPPOSANTS DE SALON…connaissent-ils le pays profond?

    Sur un échantillon d’une vingtaine de personnalités de la véritable opposition citées par un commentateur d’un forum de l’opposition de salon formée de barbus sans barbes et d’expatriés nostalgiques ,j’ai constaté que moins de 1/3 provient des 45/48 d’Algérie.Sans vouloir être régionaliste ,je m’explique pourquoi toute révolte sérieuse est directement étouffée dans l’oeuf,2001 en est l’exemple frappant.Les sanctions sont vite tombées et les régions rebelles paient chèrement leur révolte.On les inonde de terroristes , on prétexte la lutte contre ces mêmes terroristes pour les encadrer à ne plus bouger par des militaires et des gendarmes,on réduit leur développement à zéro,on les plonge sous zéro pour les noyer dans le néant et leur apprendre à vivre dans la misère en incendiant leurs forêts jusqu’à faire arriver les menaces du feu à la limite des villages,on bombarde et on traque ce terrorisme comme s’il était constitué par des essaims de sauterelles,on va même jusqu’à couper le réseau du téléphone mobile….et le comble arrêter la cueillette des olives et les laisser pourrir,parce que semble-t-il les terroristes à la mode ont tous rasé leur barbe et se sont habillés en robe de femmes kabyles pour passer inaperçu aux yeux des militaires A Alger on les avait lapidés.Maintenant ,les ramasseuses d’olives risquent de recevoir un balle ou une roquette.
    L’union fait la force ,dites-vous?Moi je dis :à quand le ligue des droits des ramasseurs d’olives,et qui sera l’animateur ‘libre’.

    Le maquillage de la réalité,le leurre et le camouflage c’est notre point fort. Vive les champions.

    En réaction à ce billet on vous fait des réponses comme celle-ci:

    « « Rassemblez et ne dispersez pas » disait notre prophète. Ton discours est dangereux pour l’unité nationale. En admettant que ce que tu dis est vrai, il y a des vérités qui ne se propagent pas car elles sèment la zizannie. »

    C’est l’histoire du tamis avec lequel on veut cacher le soleil.Il ne faut pas dire toutes les vérités,car c’est blessant et ça laisse des traces profondes.Et on finit par vous bannir et vous mettre un bandeau sur la bouche,comme celui qui leur cache la vue et qu’ils ont sur les yeux.

    Certains avaient utilisé le refuge des constantes nationales,d’autres les principes imprescriptibles de l’Islam et eux ils vous sortent les commandements inaliénables du 19 mars.
    C’est fort en café frelaté tout ça.

  16. Youssef dit :

    Infréquentables, faussaires, menteurs !
    Et ces journaaux et ces journalistes. Tantt il
    est notoirement connu que ces titres sont
    fondés par la Sécurité militaire, à l’époque du Général M.M.L.Ayyat. Ce journal est “la voix de ses maitres”, les
    Maitres de la SM/DRS, ces criminels et sanguinaires, corrmpus et corrupteurs….
    Il est dirigé par le Sce de Propagande et désinformation de la SM/DRS. Il applique le “modèle Goebel’s” : plus le monsonge est gros… Toutes sortes de ragots, fourberies et fromages y passent
    Et meme des menaces contre les opposants
    Quand il y écrit ” M. tel franchit le
    rubicon ! “, c’est une menace à peine voilée. Ce titre propagandiste fait de la
    promotion du RCD son premier leitmotive,car ce micro-parti instigué dans les bureaux de la Gestapo locale,
    alias la SM,est considéré par les Maitres
    de la dite police politique come comme
    une carte maitresse pour casser l’Opposition opppositionnelle et éloigner à jamais ceux qui peuvent exiger
    publiquement la transparence et les comptes . Ce journal chiffon concentre
    ses attaques contre le FFS, le MCB, la
    LADDH, les syndicats autonomes , les familles de disparus et tous ceux qui
    dénoncent le Terrorisme d’Etat (mais aussi le Terrorisme islamiste)….

    L’usage des pseudos est fréquent.Certains
    journalistes se font écrire des articles par des Officiers de la SM, pratique jamais dénoncée par ces vulgaires plumitifs du Régime dictatorial….

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER