• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

Archive pour décembre, 2010

Birtouta: Une terre agricole de 8 hectares accaparée par un ancien député du FLN

Une terre agricole d’une superficie de 8 hectares à Birtouta (Alger) a été accaparée par un ancien député du FLN, connu pour son « engagement » en faveur de la question sahraouie.  Selon une source sûre, l’ancien député du FLN a établi un faux acte de propriété au nom de son grand-père. Le prix de cette terre est estimé à 68 milliards de centimes. El Mouhtarem 

Constantine: Emeutes à Hamma Bouziane

emeute255575465x348.jpgKamel Toufouti, célibataire, âgé de 41 ans, a été retrouvé étranglé avec les lacets de ses chaussures dans les locaux de la sûreté de wilaya où il avait été enfermé.

Une semaine après la mort dans des conditions troubles de Kamel Toufouti à l’intérieur des locaux de la sûreté de wilaya de Constantine, la colère à Hamma Bouziane n’est pas près de s’estomper. Hier, à 15h et pour la deuxième fois, les habitants, voisins et amis de la famille de la victime ont fermé la route en plusieurs endroits.

(Lire la suite)

Algérie: Ceux qui lèvent la main et ceux qui la tendent

apnalgerie.jpgmendicite1.jpgTendre la main pour demander de l’argent est un geste qui disparaitra prochainement en Algérie. Et pour cause, le ministre de la solidarité nationale et de la famille, Said Barkat a annoncé aujourd’hui que le gouvernement élaborera prochainement un projet de loi interdisant la mendicité. Il s’agit en fait « d’un projet de loi qui prévoit des dispositions dissuasives contre la mendicité en Algérie », a expliqué Said Barkat aux Sénateurs qui continuent de lever la main pour gagner de l’argent. El Mouhtarem

Amizour: Les parents d’élèves dénoncent la fermeture de la rue des Frères Kherraz

amizour2225452.jpgDans une correspondance adressée au wali de Béjaia, l’association des parents d’élèves de l’école primaire des Trois Martyrs d’Amizour, revient à la charge et dénonce de manière énergique la fermeture à la circulation de la rue des Frères Kherraz par un entrepreneur, en charge d’une construction sur un terrain mitoyen à l’établissement scolaire.

Outre les désagréments et les multiples nuisances et risques auxquels sont exposés les écoliers, l’association rappelle que l’assiette de terrain en question a été, initialement destinée à l’implantation d’une cantine scolaire, avant d’être détournée. Dans cette histoire, quels intérêts seront-ils pris en compte? Ceux des écoliers, des conditions de leur scolarité et de leur sécurité, ou d’autres intérêts que l’on ignore? En tout état de cause, à travers sa requête, l’association lance un véritable SOS.

Association des Parents d’Elèves

Ecole primaire “Les Trois Martyrs”

A Monsieur le Wali

(Lire la suite)

Ferhat Mehenni franchit le rubicon !

ferhat.jpgMeziane pour « Algérie Politique » 

Grave ! Hautement grave !

Tant on sait que l’UPJF fait partie de cette nébuleuse d’Extrême droite pro-israélienne, qui récolte des financement pour Tsahal, l’armée d’occupation israélienne. Dans cette nébuleuse, il y a aussi le CRIF, un lobby très puissant. Il y a aussi les organisations barbouzardes et terroristes, tels le Bétar et la LDJ
(interdite), qui rodent autour du sinistrement célèbre Mossad….

(Lire la suite)

Pas au nom des Kabyles, SVP !

arezkination.jpgLe président du Haut Conseil de la Diaspora Kabyle (HCDK), Arezki BAKIR, a osé parler au nom des Kabyles de France lors des assises « antiislam » tenues le 18 décembre à Paris. Alors que le rôle d’une diaspora est de contibuer au développement de son pays d’origine, sinon de sa région d’origine, les membres du HCDK se distinguent plutôt par leur rapprochement des milieux hostiles à l’islam et aux musulmans. Sinon comment expliquer la participation du président autoproclamé de la communauté kabyle en France, aux « assises internationales contre l’islamisation », organisées par des militants extrêmistes ?

Ce président autorproclamé a déclaré à Kabyle.com que « Les kabyles de France et de la Diaspora doivent être au service de la défense des valeurs républicaines, de la laïcité et des libertés, individuelles et collectives. C’est le sens de notre présence à ces assises. Ce n’est qu’à ce prix qu’ils pourront défendre au mieux leur identité d’origine« . Par ailleurs, une délégation du drôle du Gouvernement Provisoire Kabyle conduite par Ferhat Mehenni a pris part au colloque organisé le dimanche 12 décembre 2010 à Paris par  l’Union des Patrons et des Professionnels Juifs de France.  El Mouhtarem

Nos généraux avaient-ils l’intention de déclarer la guerre au Maroc ?

boutef3.jpgSelon un câble de la diplomatie américaine daté de 2005, Bouteflika a fait savoir au sénateur américain Richard Lugar que dès 1999, il avait pris une décision qui a contrarié « l’armée et les services de renseignement de ne pas impliquer l’Algérie dans une guerre si le Polisarion décide de reprendre la lutte armée ». « Le Polisario n’impliquera pas l’Algérie dans une guerre », a déclaré Bouteflika en faisant savoir aux diplomates américains qu’il interdira aux sahraouis de se servir de l’Algérie comme « une base arrière » El Mouhtarem

Algérie-Maroc: Bouteflika préfère la contebande…

boutef4.jpgLe président Abdelaziz Bouteflika montre sa préférence pour la contrebande. Dans un mémo datant de 2005, le chef de l’Etat a déclaré, en marge d’une entrevue à Alger avec Richard Lugar, président de la commission des affaires étrangères du Sénat américain, que le Maroc profite bien de la fermeture des frontières avec l’Algérie, «car il gagne chaque année trois milliards d’euros de la contrebande ». Selon la logique de Bouteflika, vaut mieux faire profiter les contrebandiers que le peuple marocain. El Mouhtarem

 

Algérie: Sit-in d’anciens militaires victimes du terrorisme dimanche devant le Conseil de la nation

arme.jpg

RSF héberge un site miroir des télégrammes diplomatiques de WikiLeaks

rsf1.jpgA partir du 21 décembre 2010, Reporters sans frontières hébergera à l’adresse wikileaks.rsf.org un site miroir de la rubrique dédiée aux télégrammes diplomatiques américains publiée par WikiLeaks.

« Nous apportons symboliquement notre soutien au droit de WikiLeaks à publier des informations et à ne pas être entravé dans cette démarche. Reporters sans frontières défend la liberté de circulation des informations sur Internet et le principe de protection des sources, sans lesquelles le journalisme d’investigation ne peut exister », a déclaré l’organisation.

(Lire la suite)

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER