Algérie: Le procès des émeutiers de la cité des Palmiers reporté

emeutes.jpgA la demande de la défense, la présidente d’audience de la chambre correctionnelle du tribunal d’Hussein Dey a prononcé le renvoi du procès des émeutiers arrêtés à la cité populaire Les Palmiers, près de Bachdjarah, à la suite des troubles du 26 décembre dernier. Les six mineurs interpellés dans le cadre de cette affaire ont été remis en liberté après leur audition.

Les 12 autres personnes arrêtées, dont l’âge varie entre 19 et 57 ans, devraient comparaître pour répondre des chefs d’inculpation retenus contre chacune d’entre elles dont attroupement armé, destruction de biens publics, vols, agression sur policiers dans l’exercice de leurs fonctions et trouble à l’ordre public.

«Si les faits se sont déroulés le 26 décembre, quel est l’argument apporté par les policiers pour confirmer que les personnes en question ont été arrêtées en flagrant délit alors qu’ils ne l’ont été que 24 ou 48 heures après, soit le 27 et 28 décembre ?», s’est interrogé l’un des avocats qui nous a informés que les policiers ont arrêté ces personnes en exploitant les images des caméras qui ont filmé les événements, rapporte Le Temps d’Algérie.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER