Bagarre au RCD

saidsadi.jpgDes incidents entre militants du RCD se sont produits aujourd’hui à l’occasion de l’assemblée générale des militants d’Alger tenue au centre culturel d’El Biar. En effet, les militants d’Alger n’ont pas accepté la décision du président du RCD de mettre fin aux fonctions de madame Boukrif,  première secrétaire de la fédération d’Alger. Selon notre source, madame Boukrif a été remplacée par une autre militante exclue du parti. Sadi a opéré un changement en perspectives des élections prochaines. Pour rappel, les responsables des fédérations du RCD ne sont pas élus démocratiquement par les militants; ils sont désignés par le président du parti, Said Sadi. El Mouhtarem

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    Voyons chers amis, Sadi ne sait ce que veut dire démocratie, élections libres mais c’est lui qui désigne les responsables représentatifs! Cela rappelle le temps où MESSALI désignait lui-meme les membres du comité central du PPA, jusqu’à l’arrivée de Hocine Ait Ahmed,BENAI Ouali et Omar OUSSEDIK qui proposèrent la tenue du congrès du parti pour évaluation politique et organique.

  2. amghar azzamni dit :

    Said Sadi a fait le vide autour de lui et se comporte en Zaim.Tout passe par lui et rien ne se décide sans lui et il parle de Démocratie! Incroyable ….

  3. Ameziane dit :

    …Officine de la Police politique, le
    RCD a été crée dans les bureaux du
    Général Belkheir, avec l’aval du Général
    M.M.L.Ayyat,Chef de la Sécurité militaire
    Plusieurs anciens membres dirigeant de ce micro-parti ont dénoncé cette manoeuvre du Régime militaire. D’après Wikileaks, un cable de l’Ambassade US à Alger, en date du 19 Décembre 2007 a bel et bien révélé une conversation de Sadi et le Général Médiène, Chef de la SM-DRS.

    … Cette succursale de la SM-DRS a été
    fondée avant même la promulgation de Constitution qui avait consacré le multipartisme, bénéficiant de moyen financiers colossaux et une couverture médiatique impressionnante…

    … Dans le « façonnage artificiel » monté
    par les Maitres de la SM-DRS depuis 1989
    le RCD occupe une place de choix pour les Généraux, il est « interposé » entre le Pouvoir et l’opposition. C’est Sadi qui monte au créneau, habilité pour ce faire par les Généraux manipulateurs pour défendre les options liberticides du Régime dictatorial, et lancer ses attaques contre l’Opposition historique
    oppositionnelle, le FFS, le MCP, la LADDH

    …Dans ce « Poker menteur » que ne jouent les Criminels de la SM-DRS depuis 1989,
    le RCD est l’As d’Atout, le FLN le Valet, et le RND le Quatorze, et ainsi de suite…

    …La vérité doit être dite !

  4. ali dit :

    je ne comprend pas les kabyles pourquoi ils soutienne ce M. Saidi sachant que tout le monde sait qu’il roule pour le DRS est que le general Touati est son mentor
    C’est une potiche
    M.Saadi soyez on sure que les algeriens d’origine non kabyle vous deteste et jamais jamais ne voteront pour vous
    vous avez peut etre une chance cest d’aller vous plaindre a lla tv francaise comme vous le faite si bien alors rester la bas chez votre mere patrie

  5. Youva dit :

    …Sadi et Benyounès, c’est Moussa Hadj ou Hadj Moussa : ces mégalomanes soutiennent le Régime militaire.Ils doivent le
    exitence politique aux Généraux .Leurs micro-partis ont été instigués dans les
    bureaux de la SM/DRS . Ils ne sont pas du meme clan(en partliculier), mais ils travaillent pour la Junte militaire, en général.

    Leurs micro-partis sont des succursales
    ou agences, ou encore des officines de la SM/DRS.

    De meme pour Gozali, Hanoun, Ferhat,
    Rébaine,AitLarbi,Boukrouh,Nahnah, Si Lhafid, Ksntini…comme les Sadi et Benyounès : des ponce-pilates des Généraux .

    A ne pas oublier ces journaleux plumutifs en faveur du Régime. Ces propagandistes et menteur nousd ingurgitent qutidiennement les ragots
    cuisinés dans le Départemenent de propagande de la SM/DRS.N’oublions pas les robinets grand ouvert du “festi”
    qui a suivi le Coup d’Etat de Janvier 1992…

    Les querellements de ces personnages troubles accréditent bien la sentence
    ” tous pourris ” des extremistes et des
    Généraux qui jouent l’émiettement et l’atomisation partisanne: diviser pour régner…la formule adéquate des tenants du Pouvoir réel…

    Ces gens-là sont allés trés loin dans la compromission avec Les Généraux qui les ont achelés et mis au devant de la scène . Il n’ya rien à attendre de positif de leur part.

    Ils ne s’opposent pas au Régime militaire. Ils se contentent de faire
    quelques mots sur “les modalités de fonctionnement du régime” mais jamais une
    attaque frontale, pour souligner la nature “militaire et autoritaire” du
    Pouvoir réel, ou ses exactions répérées,les massacres, les assassinats politiques,la manipulation des Islamistes armés et autres crimes de la Junte…Leur discours conciliant avec le Régime militaire laisse le “monopole”
    d’oppostion aux Islamistes…

    Benyounès, comme Sadi, Ghozali, Rébbaine, Ait Hamouda, Ait Larbi,Ferhat,
    Hanoun, Si Lhafid, Boukrouh et tous ces faux-démocrtaes et faux opposants bénéficient de privilèges qui leurs sont octroyés par les Généraux…

    Moussa Hadj ou Hadj Mous

  6. Y . A dit :

    «Comploter avec le diable, c’est être soi-même un diable»
    22 juin, 2010 Posté dans Libre débat
    Youcef Aouchiche pour “Algérie Politique”

    Sans verser dans l’insulte et l’invective, je pense que c’est les actes et les positions qui parleront de leur concepteur. Alors saisissons en premier lieu et jugeons par la suite. C’est pour cela que j’ai écrit cette modeste contribution, conçue pour apporter quelques éclaircissements et mises en gardes en direction de ceux qui adhèrent et soutiennent Ferhat Mehenni dans son projet du Gouvernement provisoire de Kabylie (GPK).

    La responsabilité de la paupérisation des Algériens n’incombe pas aux seuls décideurs du pays. En effet, plusieurs «supplétifs» qui s’autoproclament démocrates, opposants et laïcs, ont participé activement à l’anéantissement du pays et à la mise à mort des luttes démocratiques. Ces “démocrates” ont toujours servi, pour certains consciemment pour d’autres viscéralement, de bases arrière et de relais au pouvoir central afin de mettre en oeurve ses stratégies diaboliques notamment, en Kabylie.

    Le “Grand” Ferhat, pas moins célèbre que son ancien guide Said Sadi, n’est pas moins responsable que ses paires dans ce marasme. Pour ceux qui la mémoire semble restreinte, je tiens à faire remarquer que le président du controversé GPK était l’un des concepteurs de la haine et de la division entre Kabyles. Comment peut-il alors appeler à l’union de ce qu’il a divisé et ruiné hier ?

    Ayant pris part à la création du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) du Dr Saïd Sadi, dont tout le monde connaît les origines, (crée dans le bureau du général Larbi Belkhir, le «légendaire ” chanteur de la cause Amazigh s’est rabaissé, sans le savoir peut-être (?), au statut, permettez -moi de le dire, de simple serviteur du pouvoir algérien.

    Le RCD dont il était membre dirigeant durant plusieurs années, a épaulé la junte militaire durant et après son coup d’Etat anti-constitutionnel de janvier 1992. Il a servi avec ses compatriotes d’alibi de taille au régime en place pour l’interruption du processus électoral.

    Par ailleurs, j’invite ceux qui soutiennent que la démarche acteulle de Ferhat est entremetteuse et rassembleuse, à revoir l’histoire. Il suffit juste d’un retour en arrière pour discerner le contraire. Ferhat et ses collègues, pour ne pas dire camardes, n’ont semé qu »animosité et haine en Kabylie. Sans eux, le pouvoir n’aurait jamais su comment se maintenir et s’implanter avec une telle rapidité.

    Proclamer la mort d’un mouvement d’une telle ampleur que le MCB et annoncer la création du RCD qui prônait la mort du Front des forces socialistes (FFS), comme seul et ultime objectif, est l’une de ses grossières erreurs, que personne ne pourra pardonner.

    Consciemment ou pas, l’erreur est impardonnable en politique. Ferhat avait, lui-même, reconnu dans un témoignage accordé au journaliste écrivain Arezki Ait Larbi à la faveur du livre qu’il a coordonné que Said Sadi a été recruté par la Sécurité Militaire en 1982, redoutables services secrets algériens, actuellement Département du renseignement et de la sécurité (DRS).

    «En mars 1982, malgré la «liberté provisoire» qui empêchait les 24 détenus de sortir du territoire algérien, Sadi vint à paris et participa à un débat organisé à la fin de mon concert à Anthony par le professeur de psychologie Mohamed Lahlou. Il était venu proposer à Hocine Aï-Ahmed de rentrer le 5 juillet 1982, pour le 20ème anniversaire de la fête de l’indépendance ou de rompre, à notre insu, l’alliance avec lui. Sadi avait une proposition pour deux postes au Comité central du FLN; Aït-Ahmed refusa après avoir pris soin de consulter ses amis dont moi-même», avait-t-il Témoigné dans l’ouvrage intitulé Avril 80. Insurgés et officiels du pourvoir racontent Le «Printemps berbère», page 115.

    Alors pourquoi composer avec une telle personne ? Pourquoi négliger une telle donne et accepter de marcher dans les combines de Sadi, si ce n’est pas une complicité volontaire et volontariste ?

    Pis encore, le «démocrate laïc», ne s’est pas arrêté à ce niveau. Il est allé plus loin dans ses stratagèmes. Qui parmi nous peut oublier le fameux boycott scolaire de 1994 ? Les séquelles et les répercussions négatives y sont toujours à constater. Durant cet événement, et après la création du « MCB coordination », Ferhat Mehenni, a, sans scrupules, appelé les écoliers à rejoindre les bancs de l’école, au moment où le spectre de l’année blanche hantait les détenteurs du pouvoir central.

    Sans le concours de Ferhat les autorités auront du mal à se justifier auprès des instances et organisations internationales notamment l’UNESCO, qui a suivi de près ce dossier. Hélas, pour les élèves de la Kabylie de cette époque, la trahison est venue de chez eux. Comme disaient nos ancêtres « Thikhsi dhidhamnisse istyanghane».

    Après avoir consommé cette tâche, Ferhat est revenu au devant de la scène, en compagnie de son parti et avec le concours malsain des autorités pour dénoncer, le contrat national signé à Rome qen 1995 et qui se voulait une alternative crédible à la crise politique qui a ensanglanté et endeuillé le pays.

    Proclamer aujourd’hui un GPK ne signifie qu’une continuité de ce processus de destruction du pays et de la Kabylie.

    Sans me verser dans l’insulte et l’invective, je pense que c’est aux actes et positions de parler de leurs concepteurs. Alors saisissons en premier lieu et jugeons par la suite.

  7. A.P dit :

    La Sécurité Militaire a-t-elle récupéré Said Sadi en 1982 ?

    24 avril, 2010 Posté dans Algérie Politique
    Témoignage de Ferhat Mehenni paru dans l’ouvrage «Avril 80. Insurgés et officiels du pourvoir racontent Le «Printemps berbère» page 115:

    «En mars 1982, malgré la «liberté provisoire» qui empêchait les 24 détenus de sortir du territoire algérien, Sadi vint à paris et participa à un débat organisé à la fin de mon concert à Anthony par le professeur de psychologie Mohamed Lahlou. Il était venu proposer à Hocine Aï-Ahmed de rentrer le 5 juillet 1982, pour le 20ème anniversaire de la fête de l’indépendance ou de rompre, à notre insu, l’alliance avec lui. Sadi avait une proposition pour deux postes au Comité central du FLN; Aït-Ahmed refusa après avoir pris soin de consulter ses amis dont moi-même.

  8. Un Jeune dit :

    C’est le clan d’Oujda qui m’a tuer !

    http://cestleclandoujdaquimatuer.centerblg.net

    SOS, peuple et pays en danger !

    http://amnistie.centerblog.net

  9. Slimane dit :

    à Ali

    si tu veux reveiller les vieux démons, même si ce n’est pas le moment, alors je suis là.
    il est recurrent chez les arabes de citer le mauvais côté des kabyles, mais ils oublient de rappler, qu’en 1991, c’est la kabylie qui a voté massivement pour le FFS, qui a mis un vrai barrage au FIS, sinon vous les arabes, vous avez donné massivement vos voix au FIS. qui sont devenus des terroristes en masse,
    encore une fois c’est en kabylie, en 1994, à Azeffoun, que les terroristes ont été déroutés par des GLD courageux.
    pendant que dans les regions arabes les terro faisaient la loi.
    je m’en fous fussent ils islamistes armés ou islamistes de l’armée.
    encore une fois en 1995, c’est AIT AHMED soutenu par la kabylie, qui a conçu la notion de dialogue ouvertement par le contrat de rome. mais c’est lui qui a payé les frais pendant que les arabes se font trainer comme des moutons dans la rue pour manifester contre sans savoir pourquoi.

    pauvres que vous êtes.
    mais je salue les Mehri, et compagnies ….
    et crois moi même les jeunes comme ZITOUT el arbi et benchenouf, je les salue, meme si je ne partage pas leur conception de l’identité algérienne.
    alors cesses de cibler la Kabylie car j’en ai marre.
    si vous n’avez pas appludi ces maudits depuis 62, on n’en serait pas là.

  10. lamia dit :

    au rcd c’est tjs la même blague, des qu’il n’a pas allegance aux capos ca barde, allez ailleurs les qqs mlitants qui restent

  11. Kara PASS dit :

    Il y a quelque chose de TRES IMPORTANT qu’il faut que certains Blogueurs de ce Forum , m’expliquent :

    Quand il y a du grabuge entre militants dans TOUS les partis , et qui se termine (malheureusement pour eux !) par des scissions , VOUS DITES que c’est la faute à l’infiltration de militants-agents du DRS ,…..O.K !

    Là où je ne comprends plus rien (et d’autres forumistes aussi et sûrement !) c’est quand vous dites que le RCD = officine du DRS . C’est-à-dire: que leur boss et toute sa clique le sont aussi .

    Du coup , quels sont ces militants du RCD qui sont récalcitrants , malgré leur APPARTENANCE AU D.R.S ????

    Ou bien alors : le RCD-DRS serait-il manipulé par la bande à BOUTEFLIKA , mathalène ?

    MERCI d’éclairer ma lampe à l’huile d’olive ……KABYLE !!!

  12. hichèm dit :

    saadi casse toi vous ètes un petit dictateur chez ton parti …ça se voit que si un jour tu prendra le pouvoir c’est comme il à dit lui.

  13. thirga dit :

    Ca se défoule dans les camps opposés à Sadi. Il a suffit qu’une névrosée que Sadi a installer à la tete du BR d’Alger refuse de ceder la place à son successeur, que le meme Saidi à installer usant de statuts et reglement interieur adoptés par un Congrès pour que ses détracteurs se réveillent. Cette dame a fait le vide dans les sections d’Alger pour s’accoquiner d’individus sans dignité. La légalité que certains revendiquent à tout vent est vite réléguée à la poubelle pour entretenir le chaos. Il n’en demeure pas moins que les militants sincères du RCD et tous ceux qui croient en la 2ème république, démocratique et sociale, voient en Said Sadi son précurseur.

  14. sameuri dir dit :

    oui oui abat le rcd

  15. HAMOU dit :

    Premièrement vous donnez la preuve que vous ne connaissez rien au RCD pour en donner des nouvelles ou même des commentaires. au RCD Nous avons des sections et non pas des fédérations. Le président est souverain pour choisir le président du BR qu’il faut. Quant à cette assembée d’Alger , elle s’est passée le plus normalement.

  16. slam dit :

    @ HAMOU, un Président de Parti ne désigne pas en démocratie Le Responsable Fédéral doit être un élu des sections et c’est cela la démocratie on ne coopte pas on fait élire!

  17. RCDiste dit :

    je ne me suis jamais consideré comme ennemi du FFS et je suis au RCD car je considere son combat pour la modernité et contre l’ideologie arabo-islamique comme essentiel pour liberer notre pays d’un nouveau colonialisme venu de l’orient.Aussi, je ne partage pas toujours ce que fait le docteur SADI sur le plan organique dont la cooptation des responsables à tous les niveaux mais est ce pire que ce que font les dirigeants du FFS par la designation du 1er secretaire nationtal ,de l’ensemble du secretariat national,des designations des 1ers secretaires federaux sous couvert des « elections propres et democratique » ainsi que des listes electorales.En tout ce n’est pas l’avis de mes amis militants de base du FFS.Si le fonctionnement du FFS etait meilleur ,on aurait pas assisté a sa saignée ,cadres et militants ont deserté sauf si ils sont tous des vendus,des elements du DRS ou oppotunistes.

  18. marcus dit :

    JE NE COMPREND PAS L’OPPOSITION DU F F S
    LE SEUL SUJET DANS LEQUEL VOUS EXCELLEZ EST LE R C D FERHAT SAADI AIT HAMOUDA ……..REVEILLEZ VOUS LES PROBLEMES SONT AILLEURS QUE CHEZ VOS FRERES SI VOUS N’AVEZ PAS PRIS LE TRAIN C’EST SEULEMENT PARCEQUE VOUS REFUSEZ DE VOYAGER VOUS ETES INERTES INACTIFS ABSENT DE LA SCENE BOUGEZ VOUS BON DIEU

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER