• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 8 janvier 2011

Archive pour le 8 janvier, 2011

Pétition de solidarité avec le mouvement de contestation

violentealtercationjeunespolicealgerl1.jpgNous, signataires, de cette présente pétition affichons notre pleine solidarité avec le mouvement de protestation populaire. Nous désignons les gouvernements successifs comme les seuls responsables de la crise sociale et de la pauvreté dans laquelle est plongée la majorité de la population algérienne. Le déchaînement de la violence auquel nous assistons n’est autre que l’expression du marasme  et de l’absence de perspectives réelles  pour de millions de jeunes algériens.

(Lire la suite)

Algérie: Les émeutes font tache d’huile

meutestchedhuile.jpg

Caricature de notre ami R.Z

Amizour: Le tribunal, les sièges de Sonelgaz et de la Daïra incendiés

emeute255575465x348.jpgR.Z pour « Algérie Politique » 

Les émeutes qui ont éclaté dans de nombreuses régions du pays, pour dénoncer le malaise social, semblent se propager et toucher même les localités les plus reculées.

A Amizour, plusieurs dizaines de jeunes, parmi lesquels des enfants, ont barricadé la RN 75, (axe Amizour-Béjaia), au niveau du lieu-dit “Calvi”. Le siège de la Sûreté, au centre-ville, a été  pris sous une pluie de  jets de pierres. Les policiers ont riposté à coups de bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants, avant de se replier et de se mettre à l’abri.

(Lire la suite)

Ould Kablia: « 2 morts et des centaines de blessés »

ould.jpgSelon le ministre de l’Intérieur, « le premier mort a été déploré à Aïn Lahdjel, dans la wilaya de M’sila. Il s’agit d’un jeune qui a été tué par balle, au moment où il tentait de faire intrusion dans un commissariat de police », a précisé Ould Kablia dans une déclaration à la chaîne III de la Radio nationale. Quant au second, il a été enregistré, selon le ministre, dans la ville de Bousmaïl, dans la wilaya de Tipasa. «Il est mort à l’hôpital des suites de blessures », a précisé le ministre, précisant que « les conditions de cette mort restent à élucider ». 

(Lire la suite)

Oul Kablia qualifie les émeutes d’agissements criminels

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Dahou Ouled Kablia, a estimé que les actes de violence constatés à travers des villes et localités du pays sont des « agissements criminels ».   »Ce sont des agissements criminels » à travers lesquels les jeunes se sont attaqués à des édifices publics et ont pillé des commerces, a-t-il affirmé. Pour le ministre, ces actes obéissent à des « instincts revanchards » car, a-t-il expliqué, les auteurs (des jeunes) « n’ont rien à voir avec les problèmes économiques ».  Il a indiqué que des interpellations ont été procédés et les tribunaux seront saisis à cet effet, soulignant que ces actes ne sauraient être impunis. 

 

 

M’sila: 2ème mort

Un deuxieme manifestant blessé par balle vendredi après midi à Ain El Hedjal,dans la region de M’sila vient de succomber à ses blessures aujourd’hui au niveau de l’hopital de Mustapha à Alger, rapporte El Watan. Rappelons que le vendredi dernier lors d’affrontements avec les policiers, il a été enregistré un mort et 03 blessés. 

 

Emeutes: Un mort à Bousmaïl (Tipaza)

Un manifestant de 32 ans est mort vendredi lors d’une manifestation à Bousmaïl, dans la wilaya de Tipaza , dans des affrontements avec la police, a appris l’agence afp samedi 08 janvier de source médicale. Par ailleurs, nous apprenons d’une source sûre que le jeune est décédé après avoir reçu une bombe lacrymogène en plein visage. El Mouhtarem

Urgent: Kherrata brûle !

Les jeunes émeutiers ont incendié tous les édifices publics à Kherrata dans la wilaya de Béjaia. Le siège de la daira, le siège de l’APC, le service de l’état civil, la résidence du chef de daira ont été incendiés. Selon une source locale, il ne reste que le commissariat de police qui n’est pas touché par le feu. El Mouhtarem 

Bordj El Behri: un lycée incendié

Des jeunes émeutiers ont incendié dans la soirée ‘hier le lycée de la ville de Bordj El Bahri dans la wilaya d’Alger après avoir subtilisé tout le matériel informatique. El Mouhtarem

Béjaia: Les sièges des banques étrangères saccagés

Des émeutiers ont saccagé hier les sièges des banques étrangères Société générale et BNP situés dans la ville de Béjaia. Par ailleurs, les jeunes manifestants ont saccagé le siège de la CNEP. El Mouhtarem

123

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER